blog.fmnd.org

La consigne spirituelle  |  Homélies  |  Web TV  |  Admin    

lundi 13 juillet 2015

Session sur la famille 5/6 : La prophétie de Jean-Paul II : le troisième millénaire, millénaire de la famille !

Intervention de Père Bernard du lundi matin 13 juillet

La dernière partie de notre Session, ce matin, est en vue de la Mission. Nous avons, bien évidemment, parlé de la Mission tout au long de cette Session, mais nous désirons la conclure par cet appel pressant à la Mission : « malheur à nous si nous n’évangélisons pas ! » La famille dans le plan de Dieu est gravement menacée, l’Eglise doit engager toutes ses forces pour faire triompher le plan de Dieu sur la famille, le bel amour et le respect inconditionnel de la vie.
La prophétie de Jean-Paul II, titre de ce premier enseignement qui introduit les deux témoignages des foyers que nous allons entendre, a été donnée par Jean-Paul II, le 29 mai 1994, au cours de la prière de l'angélus après un séjour prolongé à l'hôpital :

« Comprenez pourquoi le Pape souffre ! Le Pape devait souffrir, de même qu'il a dû souffrir il y a 13 ans, de même a-t-il dû souffrir cette année. J'ai médité, j'ai repensé à nouveau à tout cela pendant mon hospitalisation. Et j'ai compris que je dois faire entrer l'Eglise du Christ dans le troisième millénaire par la prière, par différentes initiatives, mais j'ai vu que cela ne suffisait pas : il fallait l'y faire entrer avec la souffrance, avec l'attentat d'il y a treize ans et avec ce nouveau sacrifice. Pourquoi maintenant, pourquoi en cette année, pourquoi en cette Année internationale de la Famille ? Précisément parce que la famille est menacée, la famille est agressée. Le Pape doit être agressé ; le Pape doit souffrir, pour que chaque famille et le monde entier voient que c'est un Evangile supérieur, dirais-je : l'Evangile de la souffrance, avec lequel il faut préparer l'avenir, le troisième millénaire des familles, de chaque famille et de toutes les familles ».

Lire la suite...

dimanche 12 juillet 2015

Session sur la famille 4/6 :La famille, Gaudium et Spes !

La Famille, Gaudium et Spes, témoignage de Jean-Paul II, le 8 octobre 1994
Intervention de Père Bernard du dimanche après midi

Pour introduire les témoignages de cet après-midi, je voudrais relire et interprété ce que Jean-Paul II avait dit lors de la première Journée mondiale des familles, le samedi 8 octobre 1994 à Rome :

« Famille, que dis-tu de toi-même ? Voici la réponse : “Je suis”, dit la famille. “Pourquoi es-tu?”: Je suis parce que Celui qui a dit de Lui-même : « Seul, Je suis celui que Je suis » m’a donné le droit et la force d’être. Je suis, je suis famille, je suis le milieu de l’amour ; je suis le milieu de la vie ; je suis. Que dis-tu de toi-même ? Que dis-tu sur toi-même ? Je suis “gaudium et spes”! »

Jean-Paul II a avoué que la moitié de son discours avait été improvisé, dit par le cœur et recherché depuis plusieurs jours dans la prière. Ce texte, très peu connu, n’est pas traduit en français sur le Site du Vatican, il n’est qu’en italien, il doit être pris au sérieux, il a été inspiré du Saint-Esprit au Pape de Gaudium et Spes : Saint Jean-Paul II ! Au terme de cette Session, vous serez convaincus, vous aussi, par ces paroles inspirées de Jean-Paul II. La Famille est bien Gaudium et Spes ! Témoignons des fondamentaux de la famille et du sacrement de mariage et n’oublions pas que l’unique source de la joie et de l’espérance est Jésus.

Lire la suite...

Session sur la famille 3/6 :Témoignons à contre courant de la vérité sur la famille

Homélie de la messe du dimanche 12 juillet 2015

La Parole de Dieu, en ce 15e dimanche du temps ordinaire, nous appelle au courage pour annoncer la Vérité révélée sans peur en allant à contre-courant. Amos n’avait pas eu le projet d’être prophète : « j’étais bouvier et je soignais les sycomores, mais le Seigneur m’a dit : « Va, tu seras prophète pour mon peuple ! ». Amos a été courageux pour remplir sa mission, malgré les contradictions, les oppositions et les persécutions. Il a dénoncé les graves injustices des chefs et notables du Peuple et c’est la raison pour laquelle le prêtre de Béthel le chasse. Dieu, aujourd’hui, a besoin de nouveaux prophètes. Jean-Paul II, Benoît XVI et notre Pape François ont exercé et exercent courageusement leur mission pétrinienne par la fidélité à la Vérité révélée. Le Cardinal Sarah se dépense sans compter pour réveiller la France, infidèle aux promesses de son baptême, en leur rappelant : Dieu ou rien ! La mission prophétique, cependant, ne doit pas être seulement exercée par les membres de la hiérarchie. Nous sommes tous appelés à participer à la mission prophétique de Jésus.

Lire la suite...

samedi 11 juillet 2015

Session sur la famille 2/6 : Que St Benoît nous aide à être artisans du renouveau de la famille et de l'Europe

Homélie de la Messe du samedi 11 juillet, Saint Benoît, Co-Patron de l’Europe :

Cette première Messe en l’honneur de Saint Benoît est en lien avec notre Session sur la Famille. Saint Benoît, en effet, a été inspiré par Dieu pour fonder l’Ordre bénédictin qui rassemble des moines dans un esprit de famille autour de leur Père Abbé, appelé à imiter Saint Benoît, modèle de sagesse et d’éducation en vue de ne rien préférer à Jésus. Benoît XVI, dans une audience du mercredi sur Saint Benoît, avait dit qu’entre le Ve et le VIe siècle, le monde était bouleversé par une terrible crise des valeurs et des institutions, causée par la chute de l'Empire romain, l'invasion des nouveaux peuples et la décadence des mœurs.

Saint Benoît, avait-il dit, avait été présenté comme un «astre lumineux», qui, dans la Rome décadente, annonçait l'issue de la «nuit obscure de l'histoire». St Benoît a été un authentique ferment spirituel pour transformer le visage de l'Europe au cours des siècles, bien au-delà des frontières de sa patrie et de son temps, suscitant après la chute de l'unité politique créée par l'empire romain une nouvelle unité spirituelle et culturelle, celle de la foi chrétienne partagée par les peuples du continent. C'est précisément ainsi, disait Benoît XVI, qu'est née la réalité que nous appelons «Europe».

Puisse Saint Benoît être à nouveau cet astre lumineux qui annonce le renouveau de l’Europe !

Lire la suite...

Session sur la famille 1/6 : Lumières et ombres de la famille aujourd'hui, la famille dans Familiaris Consortio

Intervention de Père Bernard du samedi après-midi, introduction de la session

Bien chers amis, notre Session, en cette année de la vie consacrée et à deux mois du prochain Synode sur la famille, est centrée sur une conviction prophétique de Saint Jean-Paul II, prononcée lors de la première journée mondiale de la Famille à Rome : la Famille, Gaudium et Spes, joie et espérance de l’Eglise et de l’humanité. Le Pape des jeunes et des familles avait donné en novembre 1981 une Exhortation particulièrement importante dont nous allons nous servir en cette première partie de la Session : Familiaris Consortio. Depuis cette Exhortation, nous assistons à une déconstruction galopante et angoissante du mariage et de la famille. Mais nous ne baissons pas les bras : l’action de Jean-Paul II a porté un fruit abondant en France : les familles des générations Jean-Paul II et Benoît XVI se sont levées. La Manif pour tous est née et, aujourd’hui, elle naît et se développe en d’autres pays d’Europe et du monde. L’autre prophétie de Jean-Paul II est en train de se réaliser : le troisième millénaire sera le millénaire des familles ! N’ayons pas peur, mais soyons déterminés à aller à contre-courant. Nous ne devons pas laisser les cultures de la mort, les dictateurs du relativisme et les nouveaux colons idéologiques aller jusqu’au bout de leur entreprise.

Lire la suite...

mercredi 8 juillet 2015

Prenez Saint Joseph comme protecteur et modèle

Homélie du mercredi 8 juillet 2015,

Nous venons d’entendre le magnifique témoignage sur Joseph, le fils préféré de Jacob, qui, depuis son combat avec Dieu, a été appelé par Dieu Lui-même Israël. Quelle grandeur d’âme chez celui qui, par jalousie, avait été vendu par ses frères ! La divine Providence a permis que Joseph ne meure pas. Mais elle a fait davantage encore : Joseph est devenu le bras droit de Pharaon. Grâce à Joseph, les fils d’Israël ont pu survivre. Joseph est la figure d’un autre grand saint que, tous les mercredis, nous prions : Saint Joseph !

Lire la suite...

Témoignons de l'écologie intégrale

du 8 au 15 : Avec notre Pape François, témoignons de l’écologie intégrale

Continuons l’assimilation personnelle de l’Encyclique laudato si. Notre Saint-Père insiste sur une expression importante à comprendre : écologie intégrale. Le mot écologie vient du grec «oikos» = maison et «logos» = parole, raison. L’écologie devrait donc être la science qui donne à tous les hommes de bonne volonté les conseils éclairés pour ne pas défigurer notre «maison commune». Par écologie intégrale, notre Pape François veut faire découvrir qu’il ne suffit pas de prendre soin d’un secteur seulement de la création (animaux, plantes, eau, air …), mais qu’il faut accueillir et respecter toute la nature en tous ses éléments comme venant du Créateur. Ainsi, chacun doit accueillir et accepter sa propre nature masculine ou féminine.

Lire la suite...

dimanche 5 juillet 2015

Témoignons sans peur de la vérité, peu importent louanges ou critiques !

Homélie du 14e dimanche ordinaire, 5 juillet 2015

Bien chers amis, nous sommes très heureux, en ce dimanche, d’accueillir les enfants de la colonie, qui vont nous faire du bien et nous rajeunir en nous apportant la joie, la fraîcheur de leur cœur pur, l’innocence de Dieu. Merci Dieu notre Père, merci Jésus, merci Notre-Dame des Neiges, merci à nos Père et Mère, sans qui cette colonie n’existerait pas !

La première lecture de ce dimanche révèle la difficulté de la mission de tous les prophètes, qui doivent parler sans peur au nom de Dieu et dénoncer les désobéissances à la Loi de Dieu. Le prophète doit souvent aller à contre-courant. Il ne peut pas alors plaire à ceux qui ont l’esprit du monde et qui sont mondains. Tous les prophètes ont été contredits et persécutés.

Lire la suite...

mercredi 1 juillet 2015

Loué sois-tu mon Seigneur pour cette si belle création

Du 1er au 7 : Loué sois-Tu, Mon Seigneur, pour cette si belle création

Les temps sont angoissants; beaucoup, parmi vous, sont inquiets pour leur avenir professionnel et la vie de leur famille. Reprenons souvent, en cet été de l’année de la vie consacrée, ce passage de l’évangile selon Saint Matthieu (Mt 6, 25-34) dans lequel Jésus nous invite à ne pas nous inquiéter pour demain. Si Dieu notre Père s’occupe si bien des oiseaux et des fleurs des champs, Il s’occupe davantage encore de nous, c’est évident. Cherchons d’abord le Royaume de Dieu et la Justice de Dieu et tout le reste nous sera donné par surcroît. Croyons-le ! Nous pouvons témoigner, en tant que consacrés, de la vérité de ces paroles de Jésus, réconfortantes et pacifiantes. Notre Fondateur les rappelait souvent. Vivons, chaque jour, cette devise de Jean XXIII : rien que pour aujourd’hui !

Lire la suite...

Louons Dieu Créateur : Laudato si !

Malgré les évènements angoissants, dans le monde et en France, louons Dieu Créateur dans la joie en cet été 2015 : Laudato si !

Bien chers amis et bien chers jeunes amis,

Le mois du Sacré Cœur s’est conclu avec des évènements tragiques et angoissants : tuerie horrible en Tunisie, décapitation d’un entrepreneur français en région lyonnaise, attentat au Koweit, horreurs perpétrées par l’Etat Islamique en Irak, Syrie, Lybie, Nigéria et autres pays… Ces actes barbares et inhumains, commis par des musulmans fondamentalistes, ne doivent pas avoir pour conséquence de passer sous silence cette très grave et très profonde crise de ce dernier vendredi : la Cour suprême des Etats-Unis impose à tous les Etats la dénaturation du mariage. Un commentateur compétent vient d’écrire :

Lire la suite...

mardi 30 juin 2015

Notre civilisation n'est elle pas une nouvelle "Sodome et Gomorrhe" ?

Homélie du mardi 30 juin 2015

Au lendemain de la solennité des Saints Pierre et Paul, nous faisons mémoire d’un saint prêtre du diocèse de Viviers et nous n’oublions pas tous les saints martyrs de Rome. Le temps des martyrs n’est pas révolu ! Prions ces héroïques témoins de Jésus de nous obtenir des grâces de courage pour témoigner de notre Foi ! Elle est aujourd’hui mise en péril du fait de la grande apostasie. Dieu avait demandé à Loth et à sa famille de quitter Sodome qui allait subir le châtiment de son péché. Sodome et Gomorrhe sont aujourd’hui sous les eaux de la Mer morte. Nous savons, tous, quel était le péché de Sodome.

Lire la suite...

dimanche 28 juin 2015

France, Fille aînée de l'Eglise, réveille-toi et retrouve la fidélité aux promesses de ton Baptême !

Homélie du dimanche 28 juin 2015

La Parole de Dieu, en ce 13e dimanche du temps ordinaire, nous invite à la confiance en Jésus, qui est la Résurrection et la Vie ! La Puissance du Cœur de Jésus, soulignons-le, ne contraint jamais notre liberté. Jésus a guéri cette femme qui avait des pertes de sang depuis 12 ans, parce qu’elle avait Foi en Lui : Il pouvait la guérir ! Le Cœur de Jésus a été touché par la Foi de cette Femme : « Ma fille, ta foi t’a sauvée. Va en paix et sois guérie de ton mal ! » Jésus a pu ressusciter la fille de Jaïre, chef d’une synagogue, parce qu’il est venu implorer Notre-Seigneur : « viens lui imposer les mains pour qu’elle soit sauvée et qu’elle vive ».

Lire la suite...

mercredi 24 juin 2015

Merci Saint Jean Baptiste pour votre courage !

Extrait de l'homélie du mercredi 24 juin 2015. St Jean Baptiste

Puisse cette Messe nous obtenir joie, confiance, et action de grâces pour préparer une nouvelle année, qui, jusqu’au 2 février 2016, sera encore l’année de la vie consacrée et, à partir du 8 décembre, sera l’année sainte de la Miséricorde. L’évangile, pour la solennité de la naissance de Jean Baptiste, rapporte la question des voisins d’Elisabeth et de Zacharie : « que sera donc cet enfant ? » La crainte, en effet, les avait saisis, écrit Saint Luc, car ils étaient témoins d’évènements qui les dépassaient : Elisabeth stérile et en âgée venait de concevoir un enfant. Zacharie, muet depuis l’annonce de l’archange, retrouvait sa voix au moment de la naissance de Jean. Comment ne pas être saisi par la même crainte qu’avait éprouvée les membres du Peuple de Dieu, au pied du Sinaï, lorsque Moïse recevait la Loi de Dieu ? Les témoins, dit Saint Luc, ne pouvaient qu’affirmer : la main du Seigneur était avec cet enfant !

Lire la suite...

Le Coeur de Jésus frappe aux portes de toutes les Nations

Du 24 au 30 juin: Le Cœur de Jésus frappe aux portes de toutes les Nations.

Ne nous lassons pas de reprendre et de vivre cette magnifique conclusion de l’homélie de Benoît XVI lors de la Messe d’intronisation de son Pontificat :

«En ce moment, je me souviens du 22 octobre 1978, quand le Pape Jean-Paul II commença son ministère ici, sur la Place St.Pierre. Les paroles qu'il prononça alors résonnent encore et continuellement à mes oreilles : 'N'ayez pas peur, au contraire, ouvrez tout grand les portes au Christ'. Le Pape parlait aux forts, aux puissants du monde, qui avaient peur que le Christ les dépossède d'une part de leur pouvoir, s'ils l'avaient laissé entrer et s'ils avaient concédé la liberté à la Foi. Oui, il les aurait certainement dépossédés de quelque chose : de la domination de la corruption, du détournement du droit, de l'arbitraire.

Lire la suite...

mardi 23 juin 2015

La grandeur d'âme d'Abraham !

Extrait de l'homélie du mardi 23 juin

Le livre de la Genèse révèle la grandeur d’âme d’Abraham et son détachement. Il laisse son frère Loth choisir la meilleure terre dans la région du Jourdain. Abraham est aussi un pacifique. Il ne veut pas de querelle entre Loth et lui, ses bergers et les siens. Abraham, enfin, est confiant en Dieu et pleinement abandonné. Il a déjà laissé son pays et ses biens pour aller, à 80 ans, vers le pays que Dieu lui donnerait. Aujourd’hui, Dieu lui fait voir le pays qu’Il lui donne et Il lui promet une descendance aussi nombreuse que la poussière de la terre ! Qui de nous accueillerait avec la Foi confiante d’Abraham la promesse de Dieu : « si l’on pouvait compter les grains de poussière, on pourrait compter tes descendants » ? N’oublions pas qu’Abraham a 80 ans, que son épouse est stérile et probablement aussi âgée que lui !!! Abraham ne doute pas, il bâtit un autel au Seigneur, c’est-à-dire : il offre un sacrifice à Dieu pour Lui signifier qu’il croit en ses promesses. Sommes nous aussi détachés qu'Abraham ? Le Père des croyants a laissé son frère Loth choisir le pays qu’il préférait. Et sommes nous aussi pacifiques qu’Abraham ? Surtout qu’il n’y ait pas de querelles entre toi et moi, tes bergers et mes bergers ! Avons-nous également totale confiance en Dieu ? Abraham ne doute absolument pas qu’il aura une descendance aussi nombreuse que les grains de poussière de la terre !!!

dimanche 21 juin 2015

Ayons confiance en Dieu, Maître de la création !

Homélie du dimanche 21 juin 2015

Saint Paul disait, dans la deuxième lecture de ce dimanche : le monde ancien s’en est allé un nouveau monde est déjà né ! Ce nouveau monde advient en la plénitude des temps dont parle Saint Paul dans la lettre aux Galates. Cette plénitude est réalisée avec l’Incarnation du Verbe. Mais alors : pourquoi 2000 ans après la venue de Jésus, ce nouveau monde déjà né n’a pas transformé l’humanité en civilisation de l’amour, en Famille des Nations ? En présentant son Encyclique, notre Pape François était réaliste : la maison commune de l'humanité est menacée, ce qui nous menace tous et plus particulièrement les plus pauvres. Notre monde est menacé, nous sommes menacés. Menacés par qui, menacés par quoi ? Notre Pape François ne cesse de le dire et redire : menacés par les démons, menacés par l’orgueil et les péchés capitaux.

Lire la suite...

samedi 20 juin 2015

La Puissance de Dieu se déploie dans notre faiblesse

Homélie du samedi 20 juin 2015

Bien chers amis, c’est une grande joie de vous accueillir pour cette dernière récollection de l’année qui vous prépare au temps de l’été. Demandons au Cœur de Jésus, à Notre-Dame des Neiges et à Saint Joseph de bien vivre ce temps d’été en imitant de votre mieux l’esprit de famille de la Sainte Famille. Imiter la Sainte Famille, ce n’est pas facile ! Ne nous décourageons pas de nos faiblesses et de nos péchés et demandons la grâce à Saint Paul, en ce samedi, de vivre la vraie spiritualité du Sacré Cœur : Cœur Sacré de Jésus j’ai confiance en Toi !

Lire la suite...

vendredi 19 juin 2015

Où est notre trésor ?

Homélie du vendredi 19 juin 2015

Jésus, dans l’évangile de ce jour, nous invite à réfléchir sérieusement pour savoir où est notre trésor. Là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. En ce Vendredi où nous célébrons la Messe votive du Sacré Cœur, nous devrions comprendre que notre Seul Trésor devrait être le Cœur de Jésus. Est-ce bien le cas ? Tout le monde, aujourd’hui, parle de l’Encyclique de notre Pape François Laudato si ! C’est très bien que l’on en parle, comme on le faisait pour les textes de Jean-Paul II et Benoît XVI, mais cette Encyclique ne doit pas faire la une des informations au jour de sa sortie, elle doit être lue, assimilée, vécue. Si tous les hommes de bonne volonté la reçoivent et la vivent, alors le monde peut changer. Mais les hommes voudront-ils changer leur style de vie ? Voudront-ils regarder cette magnifique création avec les yeux de Saint François d’Assise ?

Lire la suite...

mardi 16 juin 2015

Le Coeur de Jésus nous envoie frapper aux portes de nos amis

Du 16 au 23 juin: Le Cœur de Jésus nous envoie frapper aux portes de nos amis.

Nous commençons cette consigne en la Fête du grand missionnaire St Jean-François Régis. Demandons à ce Saint, que nos Fondateurs ont beaucoup aimé, la grâce de brûler du zèle missionnaire qui consume ardemment le Cœur de Jésus. Reprenons encore le passage de l’Ecriture, que nous avons choisi, et relisons ce que nous avons déjà médité. Jésus veut frapper à la porte de beaucoup de cœurs. Peu Lui ouvrent ! Pourquoi cette peur de Jésus ? Notre Seigneur a besoin d’humbles instruments pour aider les cœurs de nos contemporains à s’ouvrir à Son Amour. C’est Satan qui inspire la peur de s’ouvrir à Jésus.

Lire la suite...

lundi 15 juin 2015

Prières aux reposoirs

Premier reposoir : Ô Jésus, nous voulons vivre cette procession, en cette année de la vie consacrée, dans un esprit de réparation et d’amour. Tu souffres, en ce temps de grave crise spirituelle et morale, d’ingratitudes et de sacrilèges dans le Sacrement de Ton Amour qu’est l’Eucharistie. Des baptisés, mais aussi des ministres ordonnés et des consacrés, ne font plus ou n’osent plus marquer leur Foi en Ta présence réelle dans l’Eucharistie par une belle génuflexion ou un autre signe d’adoration. N’es-Tu pas réellement et substantiellement présent avec Ton Corps, Ton Sang, Ton âme et Ta Divinité dans le Sacrement de Ton Amour ? Avec la Foi de l’Eglise, nous le croyons fermement en désirant, par cette adoration, Te donner joie et consolation.

Lire la suite...

- page 2 de 44 -