Nous remercions Dieu notre Père, Jésus, le Saint-Esprit, Notre-Dame des Neiges, Saint Joseph, tous les anges et tous les saints, pour les grâces qui vous ont été données en cette nouvelle Pentecôte. Ces grâces, il faut à présent les faire grandir. Attention, le Malin vise et combine sans cesse. Il va chercher à vite les étouffer. Il va s’ingénier à vous tenter pour que cette Pentecôte 2013 ne soit qu’un feu de paille. Ne croyez pas que je sois pessimiste ou défaitiste ! Notre Pape François n’aime vraiment pas les pessimistes et les défaitistes. Avec lui, et en communion avec le Père et Mère Marie Augusta, nous voulons faire le choix du réalisme de l’espérance des Pères de Vatican II et de la confiance dans les jeunes. Mais avec eux, aussi, nous devons vous donner les conseils prudents de la Sagesse de l’Eglise. Ce rassemblement a fortifié votre Foi, nous en sommes convaincus. Mais votre Foi est comme la graine de la parabole du semeur. Elle a besoin de se développer. Elle ne se développera que si vous la nourrissez par la prière et la réception fréquente des sacrements.

Saint Louis-Marie Grignion de Montfort vous invite aussi à mettre en sécurité vos trésors spirituels. L’argent, on le met à la banque. Vos trésors spirituels, confiez-les à la garde de la Vierge Marie. Le voleur qu’est Satan ne pourra pas vous les dérober. Notre Pape François disait aux évêques espagnols, il y a quelques années, que la Foi devait être combative. Nous vivons un temps de combat, décrit dans l’Apocalypse au chapitre 12 entre la Femme et le Dragon. Soyons des instruments du Cœur immaculé de Marie et mettons en application le dernier grand appel de Jean-Paul II : courage, levez-vous, allons !

Nous nous retrouverons à Paris la semaine prochaine. Nous invitons tous ceux qui le pourront à participer à la Messe que nous célébrerons à 12h30 en l’église Notre-Dame de la Salette et, après la Messe, nous pourrons aller ensemble participer à la manif pour tous. Vous allez devenir la génération François. Les générations Jean-Paul II et Benoît XVI vous ont précédés. Elles sont conscientes de ne pas avoir été toujours parfaites, mais elles ont fait ce qu’elles ont pu pour aller à contre-courant et travailler à la conversion de la Fille aînée de l’Eglise qu’est la France. Vos aînés n’ont pas échoué, cependant ! Ils ont semé et, aujourd’hui, les veilleurs, les mères veilleuses, les sentinelles de l’invisible, voient le jour. Le réveil de la Fille aînée de l’Eglise, a commencé. Toutes les Nations du monde sont étonnées. L’Eglise à Rome regarde vers la France. Que votre Foi soit combative afin que sa conversion, prophétisée par Saint Pie X et Marthe Robin, voie bientôt le jour. Cette conversion entraînera la conversion des autres Nations européennes dont les racines sont chrétiennes. Tout cela hâtera le triomphe du Cœur Immaculé de Marie. Alors, en avant, ne tardons plus, soyons ce que nous devons être et nous mettrons le Feu de l’Amour divin dans le monde !