Jésus, notre suprême et vrai Chef, le Christ notre Seigneur, se tient, contrairement à Lucifer, dans une attitude simple, Il est beau et gracieux. Il appelle ses disciples à la pauvreté, au désir des opprobres et et des mépris pour acquérir l’humilité qui s’oppose à la superbe.

L’Exercice des deux étendards se conclut par un des plus importants colloques des Exercices de saint Ignace avec Notre-Dame, pour qu’elle m’obtienne de son Fils et Seigneur la grâce d’être admis sous son étendard.