Avant la sonnerie des cloches pour les frères et sœurs d’Orient

Bien chers amis, nous sommes réunis et unis avec un grand nombre de baptisés de France qui vont faire sonner les cloches à midi en hommage à nos frères et sœurs d’Orient. Nos cloches ne sonneront pas le glas, mais la victoire du Christ, le Vivant. Bien chers frères et sœurs, qui, en ce moment, endurez la persécution, vous n’êtes pas seuls, nous sommes en grande communion avec vous et nous vous remercions de votre courage et de votre fidélité. Par votre souffrance unie à celle de Jésus, vous participez aux grâces de conversion pour notre Eglise de France et pour le renouveau de l’Eglise. Vos glorieux martyrs se réjouissent en ce jour avec la Vierge Marie, les anges et les saints. L’Eglise en Orient, grâce à vous, ne mourra pas. Le sang de vos martyrs est déjà semence de nouveaux chrétiens. Amen, Alléluia, Magnificat !