blog.fmnd.org

La consigne spirituelle  |  Homélies  |  Web TV  |  Admin    

Tag - Cœur immaculé de Marie

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 20 juin 2015

La Puissance de Dieu se déploie dans notre faiblesse

Homélie du samedi 20 juin 2015

Bien chers amis, c’est une grande joie de vous accueillir pour cette dernière récollection de l’année qui vous prépare au temps de l’été. Demandons au Cœur de Jésus, à Notre-Dame des Neiges et à Saint Joseph de bien vivre ce temps d’été en imitant de votre mieux l’esprit de famille de la Sainte Famille. Imiter la Sainte Famille, ce n’est pas facile ! Ne nous décourageons pas de nos faiblesses et de nos péchés et demandons la grâce à Saint Paul, en ce samedi, de vivre la vraie spiritualité du Sacré Cœur : Cœur Sacré de Jésus j’ai confiance en Toi !

Lire la suite...

samedi 13 décembre 2014

Les interventions de P. Bernard pour la grande fête de ND des Neiges

Retrouvez ICI au format PDF toutes les interventions de P Bernard pour la grande fête en l'honneur de ND des Neiges !

Interventions de Père Bernard pour la fête de Notre-Dame des Neiges :

  • Samedi matin : premier enseignement avant la messe : Le courage dont doivent témoigner la famille et la vie consacrée
  • Homélie de la Messe
  • Samedi après midi : deuxième enseignement avant la montée à Notre Dame des Neiges : Notre-Dame des Neiges, notre guide courageux
  • Mot de remerciement après la bénédiction du Saint-Sacrement :

Télécharger ICI toutes les interventions de P Bernard pour la grande fête en l'honneur de ND des Neiges au format PDF !

Laissons nous consoler par le Coeur immaculé de Marie

Homélie de la grande fête de Notre Dame des Neiges, samedi 13 décembre 2014

Bien chers amis, puissent les paroles de salutation de l’archange Gabriel, que nous venons de réentendre dans l’évangile, nous pénétrer plus profondément en cette Fête de Notre-Dame des Neiges ! Ces paroles en grec sont : « Kairé checharitoméné ». Ces deux mots, littéralement, pourraient être traduits : « Réjouis-toi, pleine de grâce ou comblée de grâce ». La traduction officielle que nous utilisons est « je vous salue pleine de grâce ». Le « réjouis-toi » grec est, en effet, une salutation, mais une salutation qui n’est pas ordinaire. L’archange aurait dû souhaiter « la paix » à la Vierge Marie, puisque les membres du Peuple de Dieu se saluaient en se disant « Shalom » = Paix. Mais l’archange Gabriel a préféré choisir le mot « joie » parce que la promesse de Dieu est réalisée au jour de l’Annonciation : le Fils de Dieu se fait homme pour que l’homme devienne Dieu !
Un tel mystère ne peut que produire la joie ! Soyons donc dans la joie malgré les tristesses et les angoisses qui peuvent nous assaillir.

Lire la suite...

mercredi 8 octobre 2014

Prions et faisons prier le Rosaire pour la Paix si menacée

Du 8 au 15 oct. : Prions et faisons prier le Rosaire pour la Paix si menacée.

Commémorons la dernière apparition de Fatima et le miracle du soleil du 13 octobre 1917. Ce miracle n’était-il pas la confirmation de la prophétie du 13 juillet 1917 ? La Sainte Vierge avait dit aux trois enfants : «finalement mon Cœur immaculé triomphera ». Les derniers Papes ont eu confiance en cette prophétie. Jean-Paul II a été le Pape de la consécration au Cœur immaculé de Marie. Benoît XVI, le 13 mai 2010, a demandé de prier et d’agir pour que soit hâté le triomphe du Cœur immaculé de Marie.

Que s’est-il passé le 13 octobre 1917 ? Dans le livre "Témoignages sur les apparitions de Fatima", du Père de Marchi, 1974, p. 209, on peut lire :

Lire la suite...

mardi 24 juin 2014

Contemplons et imitons le Coeur de Jésus dans sa générosité

Du 24 au 30 juin : Contemplons et imitons le Cœur de Jésus dans sa générosité

En cette dernière semaine du mois de juin, nous célébrerons la solennité du Sacré Cœur, la Fête du Cœur Immaculé de Marie et la solennité des Saints Pierre et Paul. Avec ces deux colonnes de l’Eglise catholique et romaine, demandons aux Cœurs de Jésus et de Marie la grâce d’être généreux. Pierre et Paul ont été des apôtres de Jésus très généreux. Ils ont donné leur vie jusqu’au martyre. Nous continuerons à méditer sur la générosité dans notre prochaine consigne de cordée de juillet. Chaque matin, vivifions la prière scoute en pensant à la générosité du Cœur de Jésus et demandons avec conviction et détermination à Notre-Seigneur d’être généreux comme Lui ! Adorons le Cœur de Jésus « ouvert » pour nous !

Seigneur Jésus, apprenez-nous à être généreux, à vous servir comme vous le méritez, à donner sans compter, à combattre sans souci des blessures, à travailler sans chercher de repos, à nous dépenser sans attendre d’autre récompense que celle de savoir que nous faisons votre sainte volonté.

jeudi 20 février 2014

Bienheureuse Jacinthe de Fatima, un modèle pour petits et grands !

Homélie du 20 février 2014, fête de la Bienheureuse Jacinthe

La Bienheureuse Jacinthe, l’une des trois voyantes de Fatima, est née le 11 mars 1910. De caractère joyeux et insouciante, elle aime danser, ce qu'elle fait avec grâce, et jusque dans la prison de Vila Nova de Ourém ! Très marquée par la vision de l'enfer, elle s'attache spécialement à prier et à se sacrifier pour la conversion des pécheurs. Elle redit souvent la prière enseignée par Notre Dame et elle invite son frère et sa cousine à prier "pour sauver les âmes de l'enfer".

Lire la suite...

mercredi 1 janvier 2014

Goûtons la joie de l'évangile en ce temps de Noël

Du 1er au 7 janvier : Goûtons la joie de l’évangile en ce temps de Noël.

Le grand appel que notre Pape François nous adresse en son Exhortation est un appel à la joie. Méditons, en ce temps de Noël, les références de l’Ecriture, citées par notre Saint-Père, concernant la joie. Paul VI avait écrit une importante exhortation apostolique sur la joie pour la Pentecôte de l’année sainte 1975. Soyons des chrétiens joyeux ! N’ayons pas des mines de carême ! Mais ne faisons pas fausse-route : Jésus, Seul, est le fondement de la joie chrétienne ! Notre Pape François vient de dire que certains baptisés sont des chrétiens sans Jésus, mais ils ne peuvent pas rayonner la vraie joie !

Gravons en notre mémoire cette autre conviction du Saint-Père : la joie grandit en la communiquant. Le chrétien, qui n’a aucun désir missionnaire et qui vit replié dans la prison de son moi, ne connaît pas la vraie joie. Imitons, en ces premiers jours de l’année 2014, la Vierge Marie dans son mystère de la Visitation. Elle part - en toute hâte et dans la joie - porter Jésus à sa cousine Elisabeth. L’Esprit Saint fait tressaillir de joie Jean-Baptiste dans le sein de sa maman. Cette dernière, emplie de l’Esprit Saint, laisse éclater sa joie d’accueillir la Mère de Son Seigneur. La Vierge Marie, avec le cantique du Magnificat, exulte en Dieu Son Sauveur ! L’ange, dans la nuit de Noël, annonce aux bergers une grande joie : la naissance de Jésus, le Sauveur. Cette joie dont le fondement est Jésus parcourt nos évangiles et les actes des apôtres. Notre Pape François nous invite à nous laisser envahir par cette joie et à la communiquer. Vivons dans la joie de l’évangile et rayonnons-la malgré épreuves et tristesses!

mardi 31 décembre 2013

Vivons dans la joie avec la Mère de Dieu

Homélie de l’Office des lectures du 1er janvier 2014, année de la joie.

Bien chers amis, dans quelques minutes nous allons entrer en une nouvelle année que nous désirons comme une année de la joie. Ne sommes-nous pas des idéalistes rêveurs de parler d’année de la joie alors que tout semble aller de mal en pis ? La joie à laquelle nous appelle notre Pape François, c’est évident, n’est pas n’importe quelle joie, c’est la joie de l’évangile, qui a été annoncée par l’ange aux bergers en la nuit de Noël : « je vous annonce une grande joie, aujourd’hui vous est né un Sauveur, dans la ville de David, Il est le Christ, le Seigneur ! ». Huit jours après cette joyeuse annonce, l’Eglise nous invite à célébrer Marie, Mère de Dieu. Pourquoi une telle solennité en l’octave de Noël ? Tout simplement parce que l’Enfant Jésus n’est pas un enfant comme les autres, mais Il est le Sauveur, le Christ Messie, le Seigneur. Ainsi, la Vierge Marie n’est pas seulement Mère de l’humanité de Jésus, elle est aussi Mère du Messie, Mère du Sauveur, Mère du Seigneur et donc Mère de Dieu. Elle n’est pas, c’est évident, Mère de la divinité, mais Mère du Fils unique de Dieu, devenu homme en son sein virginal.

Lire la suite...

dimanche 15 décembre 2013

Remercions Dieu pour les grâces données !

Homélie du 3e dimanche de l’Avent après la fête en l'honneur de Notre Dame des Neiges. 2013.

Cette Messe du dimanche « gaudete » est une Messe d’action de grâce et d’envoi en mission. Oui, remercions Dieu en enfants reconnaissants pour les grâces données hier, grâces que nous ne pouvons pas mesurer mais qui ont été très nombreuses. Dieu ne sème pas chichement, Il donne en surabondance. En ce 15 décembre, remercions-Le particulièrement pour le 15 décembre 1946. C’était le dimanche de Gaudete comme aujourd’hui ! Remercions Notre-Dame des Neiges pour toutes les grâces données depuis ce 15 décembre 1946. Remercions également nos fondateurs : le Père et Mère Marie-Augusta. Sans eux, nous ne serions pas là, ce matin. Nous avons beaucoup demandé, nous devons beaucoup remercier dans la joie et l’action de grâce d’enfants qui ne sont pas ingrats mais très reconnaissants !

Lire la suite...

samedi 14 décembre 2013

Homélie de la grande fête en l'honneur de Notre Dame des Neiges : le Coeur Immaculé de Marie

Homélie de la grande fête en l'honneur de Notre Dame des Neiges

Notre Père Fondateur désirait que l’on célèbre solennellement le Cœur Immaculé de Marie le jour de la Fête de Notre-Dame des Neiges. La deuxième lecture de cette Messe est celle de l’Immaculée Conception. Elle nous révèle que le privilège l’Immaculée Conception est une grâce par anticipation qui vient du Christ. La Vierge Marie, l’Immaculée, a été bénie par Dieu en son Fils Jésus-Christ pour vivre à la louange de gloire de sa grâce. Notre Pape François, dimanche dernier, a parlé de la beauté de la Vierge Marie. Dieu le Père se réjouit en contemplant sa beauté : « que tu es belle ma bien-aimée, que tu es belle », dit le Bien-Aimé à sa bien-aimée dans le Cantique des cantiques. Ces paroles inspirées semblent vraiment adaptées pour dire l’émerveillement de Dieu le Père devant la beauté de la Vierge Marie. Que chacun de nous, en ce jour de grâces, ne se lasse pas de répéter avec Dieu : « que tu es belle ma bien-aimée, que tu es belle ! ». Ne nous lassons pas également de remercier Dieu d’avoir donné à l’humanité le Chef d’œuvre de la création en la personne de l’Immaculée ! Quelle grâce !

Lire la suite...

lundi 9 décembre 2013

Le développement du dogme : l'Immaculée Conception

Homélie de la solennité de l’Immaculée Conception

Nous avons déjà parlé, hier 8 décembre, de la solennité de l’Immaculée Conception. Ce matin, nous voudrions réfléchir dans la lumière de Dieu pour mieux comprendre le développement du dogme de l’immaculée conception. Pourquoi ce dogme n’a-t-il été promulgué par Pie IX qu’en 1854 ? Des siècles de prière et de réflexion ont été nécessaires pour comprendre que la grâce de l’Immaculée Conception était une grâce venant du Christ par anticipation. Tant que cette intuition théologique n’avait pas été inspirée par le Saint-Esprit, le mystère de l’immaculée conception ne pouvait pas être compris par l’intelligence humaine ! Le péché originel, rappelé dans la première lecture, rendait impossible, pour Saint Augustin, Saint Bernard, Saint Thomas et bien d’autres théologiens, une conception humaine immaculée. Les fils et filles d’Adam et Eve étaient nécessairement marqués, dans leur conception, par les conséquences du péché originel. Saint Bernard, qui avait une grande dévotion mariale, pensait qu’au moment de la création de son âme, plusieurs semaines après sa conception, la Vierge Marie aurait été totalement purifiée et serait donc née sans le péché originel. Mais cette opinion théologique était erronée. Pie IX a proclamé davantage : la petite Marie est bien née sans le péché originel, mais, dès sa conception, elle est totalement préservée de toute souillure du péché originel. Sa conception est immaculée !

Lire la suite...

jeudi 24 octobre 2013

Se consacrer chaque jour au Coeur Immaculé de Marie

Du 24 au 31 octobre : Se consacrer chaque jour au Cœur Immaculé de Marie

Pour nous aider à ne pas oublier de renouveler, chaque jour, notre consécration au Cœur Immaculé de Marie, méditons de témoignage émouvant de sœur Lucie sur la tendre dévotion enfantine de Jacinthe au Cœur Immaculé de Marie :

« Cette Dame a dit que son Cœur Immaculé serait ton refuge, et le chemin qui te conduirait à Dieu. N’aimes-tu pas cela beaucoup ? Moi, j’aime tant son Cœur, il est si bon…. Je regrette tellement de ne pouvoir communier en réparation des péchés commis contre le Cœur Immaculé de Marie… Doux Cœur de Marie, soyez mon salut !… J’aime tellement le Cœur de Marie ! C’est le Cœur de notre petite Maman du Ciel ! N’aimes-tu pas beaucoup répéter souvent : doux Cœur de Marie, Cœur immaculé de Marie ? Moi j’aime tellement cela, tellement !… Doux Cœur de Marie, soyez mon salut, Cœur immaculé de Marie, convertissez les pécheurs, sauvez les âmes de l’enfer ».

Lire la suite...

mercredi 16 octobre 2013

Fatima et le triomphe du Coeur Immaculé de Marie

Du 16 au 23 octobre : Fatima et le triomphe du Cœur Immaculé de Marie

Le 18 mai 1936, sœur Lucie a fait connaître les raisons pour lesquelles Jésus voulait que l’on consacre la Russie au Cœur Immaculé de sa Mère :

« Je veux que toute mon Église reconnaisse cette consécration comme un triomphe du Cœur Immaculé de Marie, afin d’étendre ensuite son culte, et placer, à côté de la dévotion à mon Divin Cœur, la dévotion à ce Cœur Immaculé ».

Sœur Lucie dit alors à Jésus :

« Mais, mon Dieu, le Saint-Père ne me croira pas, si Vous-même vous ne le mouvez par une inspiration spéciale»
- «Oh, le Saint-Père ! Priez beaucoup pour le Saint-Père. Il la fera, mais ce sera bien tard. Cependant le Cœur Immaculé de Marie sauvera la Russie ; elle lui est confiée ».

Lire la suite...

mardi 8 octobre 2013

Fatima et la consécration au Coeur Immaculé de Marie

Du 8 au 15 oct. : Fatima et la consécration au Cœur Immaculé de Marie

Le 13 juillet 1917, la Ste Vierge disait aux trois enfants : « Afin de sauver les âmes, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé ». Soulignons le lien entre le salut des âmes et l’établissement dans le monde de la dévotion au Cœur Immaculé de Marie. La Sainte Vierge annonça ensuite les châtiments qui menaçaient le monde et l’Eglise et donna ce remède : « Afin de l’empêcher, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé et la Communion réparatrice des premiers samedis ».

Lire la suite...

jeudi 3 octobre 2013

Journée en l'honneur de Notre Dame des Neiges au Grand Fougeray : temps de grâces !

Comme chaque année vers la rentrée scolaire, nos amis du grand Ouest se sont rassemblés nombreux ce dimanche 29 septembre 2013, en notre Foyer du Grand-Fougeray, pour une journée de prière autour de Notre Dame des Neiges. Après un temps de prière avec possibilité de confession, une première conférence sur la Foi, à partir de l'encyclique Lumen Fidei de notre pape François, a permis de réfléchir sur l'abandon et la confiance nécessaires pour grandir dans la Foi.

Lire la suite...

mardi 1 octobre 2013

Le triomphe du Coeur Immaculé de Marie dans la Révélation

Du 1er au 7 oct. : Le triomphe du Coeur Immaculé de Marie dans la Révélation

Le triomphe du Cœur Immaculé de Marie et la consécration à ce même Cœur trouvent-ils un fondement dans la Révélation ? Comprenons mieux les difficultés de nos frères chrétiens non-catholiques et aidons-les à comprendre que le développement de la dévotion au Cœur Immaculé de Marie n’est pas en contradiction avec la Révélation ! Méditons sur les textes de l’Ecriture qui parlent de «la Femme» et de son combat contre le serpent et le Dragon. Qui est cette Femme ? La Tradition l’identifie à la Vierge Marie et à l’Eglise.

Lire la suite...

lundi 30 septembre 2013

Hâtons le triomphe du Coeur Immaculé de Marie !

Avec notre pape François, en ce mois du Rosaire, hâtons le triomphe du Coeur Immaculé de Marie !

Bien chers amis et bien chers jeunes amis,

Nous désirons entrer avec confiance et joie dans le mois du rosaire de l’année de la Foi. La prière du rosaire était, ne l’oublions pas, la prière préférée de Jean-Paul II. Notre Pape François aime, lui aussi, particulièrement cette prière. Imitons-le en l’utilisant davantage. Nous remercions Dieu des grandes grâces obtenues par la journée de prière et de jeûne du samedi 7 septembre dernier. Nous avons eu la grâce, ici à Saint-Pierre-de-Colombier, d’accueillir Mgr Samir Nassar, archevêque maronite de Damas, qui a présidé notre Messe de 15 heures. Le soir, de 19h à 23h15, nous avons prié en direct avec Rome, grâce à KTO, et en adorant en même temps Jésus en notre église. Ce temps de grâces nous a préparés à cet autre temps de grâce qu’a été la journée des vœux de sœur Marie-Victoire, le lendemain.

Lire la suite...

samedi 7 septembre 2013

Prions la Vierge Marie pour la Paix !

Homélie du premier samedi du mois de septembre 2013

Nous remercions la divine Providence de nous permettre, en ce premier samedi du mois de septembre, d’accueillir Mgr Samir Nassar, archevêque maronite de Damas. Votre présence, excellence, est une grande grâce pour nous et nos amis. Nous admirons votre décision courageuse de demeurer à Damas au milieu des chrétiens et des musulmans, qui vivent dans l’angoisse et la peur. Damas, vous nous le redirez à la fin de cette Messe, est une ville profondément marquée par le christianisme. Saul se rendait à Damas pour persécuter des chrétiens. C’est à Damas, qu’après sa rencontre avec Jésus ressuscité, il a reçu le baptême et retrouvé l’usage de ses yeux ! Damas est aujourd’hui une ville martyre, qui pourrait devenir le théâtre d’un nouvel affrontement sanglant, mettant en péril la paix du monde !

Lire la suite...

jeudi 15 août 2013

L'assomption révèle la victoire de Jésus et de sa Mère sur les forces du mal

Homélie de la Messe de l’Assomption 2013 en l’année de la Foi

Soyons dans la joie et l’action de grâce en cette belle Fête de l’Assomption de l’année de la Foi. Goûtons la joie de croire, comme Benoît XVI et notre Pape François nous y ont invités. La Foi est Lumière. Le titre de la première Encyclique de notre Pape François le révèle : Lumen Fidei, Lumière de la Foi qui révèle le mystère de Dieu et le mystère de l’homme. Par la Foi, nous connaissons le plan de Dieu Créateur et nous savons que Jésus, crucifié et ressuscité des morts, a vaincu définitivement la mort, le péché et Satan. Aujourd’hui, Dieu nous révèle que le Chef d’œuvre de la création, la Vierge Marie, la Mère de Jésus, est élevée au Ciel avec son âme et son corps glorifié.

Lire la suite...

samedi 8 juin 2013

Le Coeur Immaculé de Marie est notre refuge et notre appui sûr!

Homélie de la Fête du Cœur Immaculé de Marie. 8 juin 2013.

Bien chers amis, nous sommes heureux de commencer notre journée de pèlerinage en fêtant le Cœur Immaculé de Marie et en lui confiant les intentions de l’Eglise et du monde et nos intentions. Dans l’évangile de cette fête, Saint Luc dit : « Sa mère gardait tous ces évènements dans son Cœur ». La perte de Jésus révèle le grand objet de la pensée de la Vierge Marie : Jésus ! Le Cœur immaculé de Marie, depuis l’Annonciation, la Visitation et la Naissance de Jésus est un Cœur qui ne vit que pour Jésus le Sauveur. Demandons à notre maman du Ciel, en cette année de la Foi, de nous faire partager sa Foi et sa joie afin que Jésus soit la joie de nos cœurs.

Lire la suite...

- page 1 de 5