blog.fmnd.org

La consigne spirituelle  |  Homélies  |  Web TV  |  Admin    

Tag - nouvelle évangélisation

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 1 août 2015

Entendons l'appel du Roi et choisissons son étendard

Avec l'aide de Notre-Dame des Neiges et de st Ignace, entendons l'appel du Christ Roi et choisissons son étendard, participons à la nouvelle évangélisation

Bien chers amis, bien chers jeunes amis,

Dans notre consigne spirituelle de juillet, nous avons parlé, une fois encore, de la grave crise spirituelle et morale de notre monde actuel qui oublie ou méprise la Loi naturelle et Dieu qui en est le fondement. Nous avons dit, en citant le Cardinal Caffara, que nous nous trouvions face à une véritable conspiration en vue d’imposer à tous les Etats du monde les antivaleurs qui contredisent les valeurs non-négociables. Jean-Paul II avait parlé, dans Evangelium vitae, de conspiration contre la vie; Benoît XVI des dictatures du relativisme; le Pape François de colonisation idéologique. Le Cardinal Caffara vient de révéler que Sœur Lucie, la voyante de Fatima, lui avait écrit :

«La bataille finale entre le Seigneur et le règne de Satan portera sur le mariage et la famille. N’ayez pas peur, car tous ceux qui travailleront pour le caractère sacré du mariage et de la famille, seront toujours combattus et haïs de toutes les manières, parce que c’est le point décisif. Cependant, Notre-Dame lui a déjà écrasé la tête».

Lire la suite...

lundi 27 juillet 2015

L'heure de la compromission est passée l'heure du courage a sonné

Homélie du lundi 27 juillet 2015

Nous avons voulu célébrer la Messe du Cœur Immaculé de Marie pour remercier encore Notre-Dame des Neiges et Dieu Trinité avec grande reconnaissance pour les nombreuses grâces de ces trois semaines de colonie, camps, routes, pèlerinages enfants, Retraite et Session. La Parole de Dieu, en ce lundi, nous rappelle que l’essentiel de notre mission de consacrés et de baptisés réside en l’union à Dieu par la prière et la mission. Moïse est un modèle pour tous. Son union à Dieu par la prière est connue de tous. Sa fidélité pour remplir la mission que Dieu lui a donnée est admirable.

Lire la suite...

mercredi 24 juin 2015

Merci Saint Jean Baptiste pour votre courage !

Extrait de l'homélie du mercredi 24 juin 2015. St Jean Baptiste

Puisse cette Messe nous obtenir joie, confiance, et action de grâces pour préparer une nouvelle année, qui, jusqu’au 2 février 2016, sera encore l’année de la vie consacrée et, à partir du 8 décembre, sera l’année sainte de la Miséricorde. L’évangile, pour la solennité de la naissance de Jean Baptiste, rapporte la question des voisins d’Elisabeth et de Zacharie : « que sera donc cet enfant ? » La crainte, en effet, les avait saisis, écrit Saint Luc, car ils étaient témoins d’évènements qui les dépassaient : Elisabeth stérile et en âgée venait de concevoir un enfant. Zacharie, muet depuis l’annonce de l’archange, retrouvait sa voix au moment de la naissance de Jean. Comment ne pas être saisi par la même crainte qu’avait éprouvée les membres du Peuple de Dieu, au pied du Sinaï, lorsque Moïse recevait la Loi de Dieu ? Les témoins, dit Saint Luc, ne pouvaient qu’affirmer : la main du Seigneur était avec cet enfant !

Lire la suite...

samedi 20 juin 2015

La Puissance de Dieu se déploie dans notre faiblesse

Homélie du samedi 20 juin 2015

Bien chers amis, c’est une grande joie de vous accueillir pour cette dernière récollection de l’année qui vous prépare au temps de l’été. Demandons au Cœur de Jésus, à Notre-Dame des Neiges et à Saint Joseph de bien vivre ce temps d’été en imitant de votre mieux l’esprit de famille de la Sainte Famille. Imiter la Sainte Famille, ce n’est pas facile ! Ne nous décourageons pas de nos faiblesses et de nos péchés et demandons la grâce à Saint Paul, en ce samedi, de vivre la vraie spiritualité du Sacré Cœur : Cœur Sacré de Jésus j’ai confiance en Toi !

Lire la suite...

mardi 16 juin 2015

Le Coeur de Jésus nous envoie frapper aux portes de nos amis

Du 16 au 23 juin: Le Cœur de Jésus nous envoie frapper aux portes de nos amis.

Nous commençons cette consigne en la Fête du grand missionnaire St Jean-François Régis. Demandons à ce Saint, que nos Fondateurs ont beaucoup aimé, la grâce de brûler du zèle missionnaire qui consume ardemment le Cœur de Jésus. Reprenons encore le passage de l’Ecriture, que nous avons choisi, et relisons ce que nous avons déjà médité. Jésus veut frapper à la porte de beaucoup de cœurs. Peu Lui ouvrent ! Pourquoi cette peur de Jésus ? Notre Seigneur a besoin d’humbles instruments pour aider les cœurs de nos contemporains à s’ouvrir à Son Amour. C’est Satan qui inspire la peur de s’ouvrir à Jésus.

Lire la suite...

vendredi 29 mai 2015

Jésus frappe à la porte de nos coeurs

En ce mois de juin de l'année de la vie consacré, Jésus frappe à la porte de nos coeurs et nous envoie frapper à la porte de beaucoup de coeurs

Bien chers amis et bien chers jeunes amis,

Nous rendons grâce à Dieu pour le beau mois de Marie que nous venons de vivre et pour la solennité de Pentecôte, qui a été un temps de très grandes grâces. Des jeunes se lèvent en France et en d’autres pays du monde. Ne nous décourageons pas, mais continuons à croire, en ce mois du Sacré Cœur, à la Puissance du Cœur de Jésus. Le triomphe du Cœur Immaculé de Marie, pour lequel nous prions intensément, n’est pas encore accompli, mais il est déjà là dans le cœur de tous ceux qui se sont consacrés à son Cœur Immaculé et qui sont nombreux ! Le temps de paix, annoncé à Fatima, sera le temps du triomphe de l’Amour de Dieu.

Lire la suite...

mercredi 20 mai 2015

St Paul, enseignez nous le zèle et le détachement

Homélie du mercredi 20 mai 2015

Le passage des Actes de ce mercredi est particulièrement émouvant. Saint Paul, lui-même, est ému. Il rappelle à ses fils spirituels d’Ephèse, qui sont devenus les Anciens de cette Eglise, son zèle d’apôtre éducateur. Pendant trois années, il a donné des avertissements à chacun, de jour et de nuit, jusqu’à en pleurer ! Avertir jusqu’à en pleurer, cela suppose un amour selon le Cœur de Jésus, le désir de la sainteté de chacun. Saint Paul souffre de savoir que des loups vont s’introduire dans cette Eglise d’Ephèse qu’il aime tant : le troupeau ne sera pas épargné. Il supplie donc les Anciens d’être vigilants et fidèles. Il est bien conscient que ce n’est pas lui qui édifie l’Eglise mais Dieu, qui a le pouvoir de construire l’édifice.

Lire la suite...

dimanche 8 février 2015

Jésus le Parfait Missionnaire

Homélie du 5e dimanche ordinaire B : Jésus, le parfait Missionnaire !

Christ, by Heinrich Hofmann

Saint Marc, en ce dimanche, nous présente une journée type de Jésus : Il enseigne d’abord dans la synagogue de Capharnaüm, puis visite une grande malade, la belle-mère de Simon, et le soir venu accueille tous les malades et possédés de la ville. Il en guérit beaucoup et chasse des esprits mauvais. Son affectueuse et miséricordieuse compassion est la réponse de Dieu à la prière de l’homme souffrant, personnifié par Job dans la première lecture : « Souviens-toi, Seigneur : ma vie n’est qu’un souffle, mes yeux ne verront plus le bonheur ». Les guérisons de Jésus, les expulsions des démons révèlent qu’Il est bien le Messie Sauveur attendu.

Lire la suite...

dimanche 1 février 2015

Jésus notre Seigneur et notre Dieu

Homélie du dimanche 1er février 2015

Bien chers amis, nous vivons des temps graves qui engendrent angoisse et peur chez beaucoup de nos contemporains. Mais ces temps de crise peuvent devenir des temps de grâce. Comme nous le disions, hier soir, avec les Foyers qui participent à notre récollection : Jésus est là, Il n’a pas déserté son Eglise, Il est plus puissant que Satan et ses anges révoltés ! Notre Foi est mise à l’épreuve. Dans l’épreuve, Abraham n’a pas douté, la Vierge Marie n’a pas douté, ne doutons pas, soyons forts dans la Foi et fidèles !

Lire la suite...

dimanche 23 novembre 2014

Le jugement dernier est-il une fable ?

Homélie du dimanche 23 novembre 2011, Christ Roi

L’Année liturgique se conclut par la solennité du Christ Roi. Notre Père Fondateur nous a éduqués à fêter avec joie et confiance Jésus, notre Roi ! Tous les baptisés devraient se précipiter dans leur église en ce dimanche ! Pourquoi ne le font-ils pas ? Que se passe-t-il donc pour que 97% de baptisés en ce dimanche du Christ Roi ne participent pas à la Messe en notre Nation qui est, ne l’oublions pas, la Fille aînée de l’Eglise ? Certains théologiens ou sociologues chrétiens disent qu’il ne faut pas parler de crise mais de mutation ! Mais quelle est donc cette mutation ? Personne n’oblige en France nos frères et sœurs baptisés à ne pas venir à la Messe. Ils sont libres ! Ce n’est donc pas la société qui les empêcherait de fêter Jésus, leur Roi, mais la crise de la Foi, qui provient de la crise de l’Eglise et de la crise de la transmission de la Foi.

Lire la suite...

dimanche 21 septembre 2014

Emerveillons nous devant les oeuvres de la Miséricorde Divine

Homélie du dimanche 21 septembre 2014

Bien chers amis, vivons ce dimanche en l’honneur de Notre-Dame des Neiges dans la joie et l’espérance. Le fondement et la source de notre joie et de notre espérance, nous ne les trouverons pas dans les évènements actuels du monde qui ne peuvent que susciter angoisses, peur et souffrance, mais seulement en Jésus, le Rocher de notre espérance. Après la Messe, nous rappellerons avec les évêques de Vatican II, Paul VI, Jean-Paul II, Benoît XVI et François, que l’Esprit Saint nous presse à être témoins de la joie de Dieu et de l’espérance chrétienne. Il est bien évident que Dieu nous demande aussi de partager les tristesses et les angoisses des hommes de notre temps. Nous ne pouvons pas et nous ne devons pas vivre comme si nos frères et sœurs chrétiens n’étaient pas persécutés en Syrie, en Irak, au Nigéria et en d’autres lieux ; comme si beaucoup de petits, membres de minorités, n’étaient pas discriminés ; comme si l’immense foule des pauvres de notre temps ne souffraient pas d’injustices !

Lire la suite...

samedi 24 mai 2014

Les racines de l'Europe sont chrétiennes

Homélie du samedi 24 mai 2014. Ste Salomé

Avec la Vierge Marie, en ce 5e samedi de Pâques, préparons-nous à la Fête de l’Ascension et au grand Cénacle de l’Eglise avant Pentecôte. La première lecture de cette Messe nous invite à prendre le grand apôtre Paul comme modèle de zèle et de disponibilité à l’Esprit Saint. Après avoir évangélisé l’Asie mineure, la Turquie actuelle, et avoir accueilli celui qui deviendrait l’un de ses plus proches et fidèles collaborateurs, Timothée, il entend l’appel d’un Macédonien pour passer en Europe. Il n’hésite pas, car il est persuadé, dit Saint Luc, que Dieu l’appelle à porter la Bonne Nouvelle de l’Evangile en Macédoine et en Europe. Ne lisons pas les Actes des apôtres, d’une manière purement intellectuelle, mais sachons rendre grâce à Dieu d’avoir conduit la première évangélisation. Nous devons, en ce temps de grave crise spirituelle, morale et économique, rappeler ce fait historique incontestable : les racines de l’Europe sont des racines chrétiennes.

Lire la suite...

dimanche 18 mai 2014

N'ayons pas peur de témoigner de Jésus la Voie la Vérité la Vie

Homélie du cinquième dimanche de Pâques 2014

L’Eglise, en ce 5e dimanche de Pâques, nous invite à méditer cette parole de Jésus : je pars vous préparer une place. De quelle place s’agit-il ? De notre place au Ciel, évidemment ! Que la perspective du Ciel et sa beauté nous aident à vivre dans la joie et l’espérance ce temps pascal. Comment être sûrs d’être sur le chemin du Ciel ? Jésus nous donne la réponse en ce dimanche : Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par Moi. Saint Jean-Paul II avait choisi cette phrase comme thème des JMJ de St Jacques de Compostelle en 1989. Il disait :

Lire la suite...

samedi 17 mai 2014

St Pascal Baylon et le zèle pour l'Evangile

Homélie samedi 17 mai 2014. St Pascal.

Nous commençons notre récollection de Foyers par la Messe du 4e samedi du temps pascal. La première lecture nous fait revivre la mission des premiers grands missionnaires de l’Eglise : St Paul et St Barnabé. Cette Mission est marquée par la joie : les nombreux païens qui entendent la Parole de Dieu et qui deviennent chrétiens. Mais la Mission aussi marquée par la croix : Paul et Barnabé sont expulsés d’Antioche de Pisidie par des Juifs ! La croix, veulent nous révéler Jésus et l’Esprit Saint, ne sera jamais absente de la vie et de la mission des chrétiens, mais cette croix, éclairée par la Résurrection de Jésus, n’est pas l’échec de la Mission, elle la rend féconde !

Lire la suite...

jeudi 1 mai 2014

Saint Joseph et la spiritualité du travail

Homélie du 1er mai 2014 en la Fête de Saint Joseph Travailleur

Notre journée de pèlerinage se vit, quatre jours après la canonisation du Grand Pape Jean-Paul II et du « Bon Pape » Jean XXIII. Ces deux Papes ont été très attentifs à la condition des travailleurs. Ils ont aimé et prié Saint Joseph, Saint Patron des travailleurs et la Vierge Marie, son épouse. La première lecture de cette Messe est tirée du premier livre de la Bible : la Genèse. Dieu, au terme de la création du monde, crée l’homme et la femme et leur demande d’être féconds, de remplir la terre et de la soumettre. En ce premier mai, l’Eglise se doit de révéler à tous les hommes le plan de Dieu sur le travail de l’homme et de la femme.

Lire la suite...

mercredi 26 mars 2014

Avec Jésus, combattons les misères morale et spirituelle !

Du 26 au 31 mars : Avec Jésus, combattons les misères morale et spirituelle !

Nous venons de célébrer, en ce 25 mars, la solennité de l’Incarnation. Partageons les sentiments de Jésus en entrant dans le monde ! En tant que Fils de Dieu, Il a vu la misère des hommes. Son Cœur, comme celui de son Père, a été bouleversé par la triple misère matérielle, morale et spirituelle qui défigure l’humanité. Notre Pape François écrit :

« La misère morale n'est pas moins préoccupante. Elle consiste à se rendre esclave du vice et du péché. Combien de familles sont dans l'angoisse parce que quelques-uns de leurs membres - souvent des jeunes - sont dépendants de l'alcool, de la drogue, du jeu, de la pornographie ! Combien de personnes ont perdu le sens de la vie, sont sans perspectives pour l'avenir et ont perdu toute espérance ! Et combien de personnes sont obligées de vivre dans cette misère. Cette forme de misère qui est aussi cause de ruine économique, se rattache toujours à la misère spirituelle qui nous frappe, lorsque nous nous éloignons de Dieu et refusons son amour.

Lire la suite...

dimanche 9 mars 2014

Le mystère du Mal et du péché originel !

Homélie du 1er dimanche de carême 2014.

Les lectures de ce premier dimanche de carême sont particulièrement importantes pour mieux comprendre le mystère du Mal dont a beaucoup parlé Jean-Paul II dans l’un de ses deux derniers livres « mémoire et identité ». Pourquoi tant de Mal en notre monde ? Dieu est-Il responsable de ce mal ? Dieu n’a-t-Il pas pris un risque trop grand en créant des êtres libres et responsables, capables de Lui désobéir et de Lui résister ? Le livre de la Genèse révèle comment le Mal est entré dans le monde : par la désobéissance d’Adam et Eve. Quelle est l’autorité de ce premier livre de la Bible ? Beaucoup, aujourd’hui, enseignent que ce livre n’est pas historique et qu’il n’est qu’un poème tardif. Le Magistère de l’Eglise n’a jamais défini le genre littéraire des premiers chapitres de la Genèse. Il est évident que ces premiers chapitres ne sont pas à interpréter selon les critères du genre historique. Mais il est évident aussi qu’ils ne sont pas du genre mythologique.

Lire la suite...

vendredi 24 janvier 2014

Soyons des évangélisateurs dans le souffle de l'Esprit Saint !

Du 24 au 31 janvier : Soyons des évangélisateurs dans le souffle de l’Esprit Saint !

Nous vous invitons à approfondir le cinquième chapitre de l’Exhortation. Citons ces extraits :

« Évangélisateurs avec esprit veut dire évangélisateurs qui s’ouvrent sans crainte à l’action de l’Esprit Saint. À la Pentecôte, l’Esprit fait sortir d’eux-mêmes les Apôtres et les transforme en annonciateurs des grandeurs de Dieu, que chacun commence à comprendre dans sa propre langue … Je voudrais trouver les paroles pour encourager une période évangélisatrice plus fervente, joyeuse, généreuse, audacieuse, pleine d’amour profond, et de vie contagieuse ! Mais je sais qu’aucune motivation ne sera suffisante si ne brûle dans les cœurs le feu de l’Esprit. En définitive, une évangélisation faite avec esprit est une évangélisation avec l’Esprit Saint, parce qu’il est l’âme de l’Église évangélisatrice. Avant de proposer quelques motivations et suggestions spirituelles, j’invoque une fois de plus l’Esprit Saint, je le prie de venir renouveler, secouer, pousser l’Église dans une audacieuse sortie au dehors de soi, pour évangéliser tous les peuples… L’enthousiasme dans l’évangélisation se fonde sur cette conviction. Nous disposons d’un trésor de vie et d’amour qui ne peut tromper, le message qui ne peut ni manipuler ni décevoir. C’est une réponse qui se produit au plus profond de l’être humain et qui peut le soutenir et l’élever. C’est la vérité qui ne se démode pas parce qu’elle est capable de pénétrer là où rien d’autre ne peut arriver. Notre tristesse infinie ne se soigne que par un amour infini. »

En avant dans le souffle et la joie !

jeudi 16 janvier 2014

Acteurs du dialogue social comme contribution à la paix

Du 16 au 23 janvier : Acteurs du dialogue social comme contribution à la paix.

En la prochaine semaine de prière pour l’unité des chrétiens, approfondissons la quatrième partie du quatrième chapitre de l’Exhortation. Notre Pape François nous invite à développer le dialogue entre la foi, la raison et les sciences; le dialogue œcuménique; les relations avec le judaïsme; le dialogue interreligieux; le dialogue social dans un contexte de liberté religieuse. Ce qu’écrit le Saint-Père sur le dialogue est en parfaite cohérence avec ses prédécesseurs. Jean-Paul II a souligné (cf. Site des évêques de France) que l'on peut très bien affirmer son identité tout en dialoguant et que l'on peut ensemble faire progresser l'humanité. Plusieurs initiatives qui ont marqué ce pontificat en témoignent : les rencontres d'Assise en 1986 et 1993, la rencontre avec les jeunes musulmans à Rabat en 1985 ou sa venue à la synagogue de Rome en 1986. Dès son élection en 1978, il poursuit l'engagement œcuménique de l'Église catholique initié par ses prédécesseurs Jean XXIII et Paul VI.

Lire la suite...

mercredi 8 janvier 2014

Aidons les pauvres à participer à la vie sociale !

Du 8 au 15 janvier : Aidons les pauvres à participer à la vie sociale !

Notre Pape François est un latino-américain qui partage avec ses frères évêques d’Amérique latine l’option préférentielle pour les pauvres. Celle-ci ne consiste pas seulement à accomplir des actes de charité pour les pauvres. Cela n’est pas suffisant. Il faut, dans la pensée du Saint-Père, intégrer les pauvres à la construction de notre monde. Les pauvres ne doivent pas être seulement «objets» de notre charité, mais pleinement «sujets» de l’édification de la civilisation de l’amour. Notre Saint-Père, c’est évident, est conscient des difficultés que cela sous-entend, mais il ne désarme pas. Ne soyons pas insensibles devant la mondialisation actuelle de l’indifférence. Dieu, par le Pape, veut «réveiller» les consciences des hommes de bonne volonté : non à une économie de l’exclusion, non à la nouvelle idolâtrie de l’argent, non à l’argent qui gouverne au lieu de servir, non à la disparité sociale qui engendre la violence. Actualisons dans notre vie ces demandes de notre Saint-Père et faisons des efforts - plus particulièrement encore en ce temps de crise ! - pour ne pas gaspiller. Gaspiller, d’une certaine façon, c’est voler les pauvres. Pour aider en vérité les pauvres à participer à la vie sociale, il faut rappeler l’urgence de l’éducation. Les actions médiatisées en faveur des pauvres ne sont pas nécessairement celles qui aident le plus les pauvres en profondeur et dans la durée !

- page 1 de 4