• Chaque fois qu’ils participeront à au moins trois temps de prédications au cours des saintes missions, ou à au moins trois leçons sur les Actes du Concile Vatican II et sur les articles du Catéchisme de l’Église catholique, dans toute église ou tout lieu approprié ;
  • chaque fois qu’ils accompliront un pèlerinage dans une Basilique papale, une catacombe chrétienne, une Église cathédrale, un lieu sacré désigné par l’évêque du lieu pour l’Année de la foi (par exemple dans les basiliques mineures et les sanctuaires dédiés à la Bienheureuse Vierge Marie, aux saints Apôtres et aux saints Patrons) et qu’ils participeront en ce lieu à une sainte cérémonie ou qu’ils s’arrêteront au moins pour un temps de recueillement suffisant, accompagné de pieuses méditations, se concluant par la récitation du Notre Père, la profession de foi sous toute forme légitime, les invocations à la Bienheureuse Vierge Marie et, le cas échéant, aux saints apôtres ou patrons;
  • chaque fois que, aux jours déterminés par l’évêque du lieu pour l’Année de la foi (par exemple en la solennité du Seigneur, de la Bienheureuse Vierge Marie, à l’occasion des fêtes des saints apôtres et patrons, de la Chaire de saint Pierre), ils participeront dans un lieu saint à une célébration eucharistique solennelle ou à la liturgie des heures, en ajoutant la profession de foi sous toute forme appropriée;
  • un jour librement choisi, au cours de l’Année de la foi, pour la pieuse visite du baptistère ou de tout autre lieu où ils ont reçu le sacrement du baptême, s’ils renouvellent les promesses baptismales sous toute formule appropriée. »

Le Catéchisme de l’Eglise Catholique et les indulgences (1471-1479)

« L’indulgence s’obtient par l’Eglise qui, en vertu du pouvoir de lier et de délier qui lui a été accordé par le Christ Jésus, intervient en faveur d’un chrétien et lui ouvre le trésor des mérites du Christ et des saints pour obtenir du Père des miséricordes la remise des peines temporelles dues pour ses péchés. C’est ainsi que l’Eglise ne veut pas seulement venir en aide au chrétien, mais aussi l’inciter à des œuvres de piété, de pénitence et de charité » (CEC 1478).

Les conditions pour obtenir l’indulgence plénière de l’année de la Foi:

L'indulgence peut être obtenue pour soi (ce n'est pas de l'égoïsme), ou pour une âme du Purgatoire :

1) Confession individuelle proche et absolution.
2) Prière aux intentions du Saint-Père.
3) Accomplir l’une des quatre œuvres demandée par l’Eglise pour cette année de la foi.
4) Communion eucharistique reçue en état de grâce.

L’indulgence plénière de l’année de la Foi est un surcroît de grâce que nous propose l’Eglise. Demandons à Notre-Dame des Neiges d’accueillir ce don gratuit dans un cœur très reconnaissant envers Dieu !