Brèves

 

Sarah, le retour !

cardinal-sarah2Le cardinal guinéen vient de publier un nouveau livre d’entretiens qui va faire du bruit : en effet, c’est sans langue de bois que La Force du silence nous invite à « retrouver le sens de Dieu », donc celui du silence, voix de Dieu et voie de Dieu. La voix douce et posée, le débit mesuré, reflet de sa profonde vie intérieure, il s’y élève néanmoins avec force contre « la superficialité, l’égoïsme et l’esprit mondain que répand la société médiatique », contre les crimes abominables commis contre « l’homme silencieux », celui qui, coupable d’être trop jeune ou trop vieux, ne peut pas se défendre, contre la guerre déclarée au silence par les prêtres, armés de leur micro, dans des liturgies bruyantes et superficielles, contre la dictature du bruit, « conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure » (Bernanos), qui nous rend finalement étrangers à nous-mêmes.

Dieu est silencieux. Il se trouve au désert. Et le désert, il est en nous, dans notre pauvreté intérieure habitée par Dieu. Ce désert, le prélat l’a trouvé dans la Grande Chartreuse où, trois jours durant, il s’est laissé pénétrer par la majesté feutrée, l’austérité et la beauté des lieux. « L’homme retrouvera sa grandeur véritable lorsqu’il aura réappris à se mettre à genoux pour contempler et adorer silencieusement Dieu. »

Nonobstant « une pensée de type non catholique » qui « semble parfois [y] prédominer » mais « ne représentera jamais [sa] pensée », l’Eglise a pour mission de « fortifier la foi des fidèles, de faire connaître le Christ et son message de salut, pas de manière confuse et ambiguë mais avec une grande clarté ». La vie de famille, la vie professionnelle, la vie quotidienne, sont exigeantes, pourquoi pas la foi ?

Face à la Bête, résister spirituellement 

Le père Amorth, exorciste à Rome depuis 1986, est mort, après une vie passée à dénoncer la négation (y compris dans l’Eglise)p-amorth de l’existence du démon ainsi que sa présence (facilitée par cet aveuglement) dans le monde, à travers le spiritisme, le yoga, l’attrait pour les religions orientales, l’occultisme…

« On a perdu la foi, et la superstition, la magie, le satanisme ou les planches ouija ont pris sa place, ouvrant toutes les portes aux démons ». Celui qui a pratiqué des dizaines de milliers d’exorcismes savait à qui il avait affaire : il considérait Hitler et Staline comme des possédés, dénonçait l’Etat islamique, l’avortement, le divorce, l’euthanasie… comme Satan déguisé, fustigeait Harry Potter pour la distinction opérée entre magies noire et blanche, distinction fausse « car la magie est toujours une manière de se tourner vers le diable ».

Parlant d’expérience, il répétait : « Le mal existe mais il a peur du Seigneur » et « La foi, la prière et la réception régulière des Sacrements sont le meilleur antidote aux influences démoniaques ».

Voyage du Pape dans le Caucase 

François s’est rendu dans deux pays d’Asie centrale, indépendants depuis 25 ans : en Géorgie, pays orthodoxe, dans un but œcuménique (prière dans une église chaldéenne), et en Azerbaïdjan, pays musulman où il n’y a qu’une paroisse catholique, 7 prêtres, 15 religieux et quelque 300 fidèles, de 10000 qu’ils étaient avant le communisme. Déjà visité par St Jean-Paul II en 2002 (comme la Géorgie, en 1999), ce petit troupeau bien vivant bénéficie d’une véritable liberté religieuse, dans un pays où toute velléité d’islamisation est étouffée par le gouvernement sunnite…

Attention, curé méchant ! 

On peut être catholique et même prêtre sans pour autant être un béni oui-oui. Ainsi le curé de Drancy, dans le 9-3 : il se retrouve face-à-face avec un cambrioleur qui lui casse une bouteille sur la tête. Il en faut plus pour arrêter ledit curé de 48 ans qui, fort de son passé de judoka, envoie au tapis et maîtrise tranquillement le voleur, qui s’attendait sans doute à tout sauf à une telle répartie ! On s’y reprendra à deux fois avant d’aller cambrioler un ecclésiastique!

Le Rosaire plus fort que l’islam(isme) 

mgr-dascheLépante, Maiduguri (Nigeria). Le rapport ? Victoire de la Sainte Vierge sur l’islam. Début 2015, Mgr Dashe (photo), devant le Saint Sacrement, voit Jésus lui apparaître, une épée à la main. L’évêque la saisit, elle devient un chapelet et il entend ces mots : « Boko Haram est parti ». Depuis, il n’a eu de cesse de faire réciter le Rosaire, à ses fidèles, dans les foyers, les écoles, les paroisses. Aujourd’hui, le gouvernement se félicite de ce que les islamistes soient désormais repoussés dans les forêts. Sans négliger les moyens humains, rendons à la Sainte vierge ce qui lui revient : « Les hommes batailleront et Dieu donnera la victoire »…

Nouveaux visages de saints 

jose-sanchez
salomon-leclerqles bienheureux Salomon Leclerq, frère des écoles chrétiennes, martyr de la révolution française, José Sanchez del Rio (photo), martyr cristero, Élisabeth de la Trinité, carmélite mystique à Dijon, Emmanuel Gonzalez Garcia, Ludovic Pavoni, Alphonse-Marie Fusco et Joseph Gabriel del Rosario (photo). Le Pape nous invite, à leur suite, à entrer dans le mystère de la prière, à lutter de toutes nos forces, avec un cœur généreux et fidèle, pour laisser l’Esprit-Saint vaincre en nous.

Les chrétiens persécutés… en Europe 

Le conseil des conférences épiscopales européennes, lors de sa dernière réunion, a condamné les persécutions des chrétiens, qui « lèsent les droits de l’homme et notamment la liberté religieuse », y compris en Europe où l’on attribue « au christianisme un rôle marginal par le biais de pratiques discriminatoires. Il a rappelé qu’« une laïcité saine [impliquait] la reconnaissance de la juste valeur de la religion » comme « facteur de croissance humaine et de développement intégral ». « Nous ne voulons pas nous taire », car Dieu n’a pas droit de cité, ce qui engendre un appauvrissement non seulement « spirituel et moral », mais aussi « social, économique et culturel ».