La grande promesse et les deux grandes demandes de Notre Dame à Fatima

La consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie et la communion réparatrice des premiers samedis

Quelle est la grande promesse de la Sainte Vierge à Fatima ?

Elle tient en quelques mots : « Finalement mon Cœur Immaculé triomphera ». Il est clair que c’est là une volonté divine, car la Sainte Vierge a dit : « Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé »

Comment comprendre que Dieu veuille la dévotion au Cœur Immaculé de Marie ?

Marie est la créature qui a le mieux accueilli Dieu. La dévotion à Marie dispose les cœurs à accueillir Dieu.

Les deux grandes demandes ont été faites le 13 juillet 1917 ; elles sont comme le chemin pour le triomphe du Cœur Immaculé de Marie.

Quelle est la première demande ?

La première demande était la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie. Cette demande a été accomplie par le pape Jean-Paul II et l’on en voit les fruits : le communisme athée et persécuteur de l’Église est tombé et la foi refleurit en Russie. In Altum a abordé ce sujet dans le numéro de janvier.

Quelle est la deuxième grande demande ?

C’est la communion réparatrice des premiers samedis du mois. Lucie a demandé à l’évêque de Leiria-Fatima d’approuver cette dévotion, ce qui a été fait en 1939. Elle a aussi demandé au pape de l’approuver, ce qui n’a pas encore été fait.

En quoi consiste précisément la demande de la communion réparatrice ?

Lucie a eu deux apparitions en 1925 et en 1926. C’est Jésus qui a demandé que l’on ait compassion pour le Cœur de sa Sainte Mère. Jésus et Marie ont demandé que, cinq premiers samedis du mois consécutifs, on se confesse (ce peut être quelques jours avant ou après), on communie, on récite un chapelet, on médite 15 minutes sur un ou plusieurs mystères du rosaire, le tout avec le désir de réparer les offenses faites au Cœur Immaculé de Marie.

Le but est d’abord de consoler le Cœur de Marie. En outre, la Sainte Vierge promet une assistance particulière à l’heure de la mort et toutes les grâces nécessaires pour le salut de l’âme.

Quelles sont les principales offenses envers Notre Dame ?

Il y a les blasphèmes contre l’Immaculée Conception, contre la Virginité de Marie, contre sa Maternité divine, et le refus de la reconnaître comme Mère des hommes. Il y a ceux qui mettent dans le cœur des enfants l’indifférence, le mépris, et même la haine, envers Marie.

Il y a les outrages contre les saintes images de Marie.

Pourquoi cette demande de consoler le Cœur de Marie, plutôt que le Cœur Sacré de Jésus ?

Voici deux réponses à cette question :

– Cela montre que Dieu est sensible à ce que l’on fait à la Sainte Vierge. Indirectement, cela montre que Dieu est sensible à ce que l’on fait à chaque homme. Jésus n’a-t-il pas dit : « tout ce que vous ferez à l’un de ces petits, c’est à moi que vous le faites«  (Mt 25, 40).

– C’est par Marie que Jésus est venu dans le monde, c’est par Marie qu’il veut régner dans les cœurs.

En conclusion, comment bien vivre cette année du centenaire des apparitions de Fatima ?

Que chacun mette à son programme en cette année de BIEN VIVRE 5 PREMIERS SAMEDIS DU MOIS !