Ayons confiance en la puissance de la prière du rosaire

Bien chers jeunes amis,

vivons bien ce mois d’octobre de l’année Fatima en désirant répondre avec enthousiasme, générosité et zèle à l’appel de Notre-Dame du rosaire. Puissent les trois enfants de Fatima être nos grands modèles en ces temps troublés !

Les catastrophes naturelles se succèdent (cyclones, inondations, tremblements de terre), les attentats et les guerres ne s’arrêtent pas, l’immoralité grandit toujours davantage, les chrétiens sont divisés. Le démon cherche à nous décourager. Ne l’écoutons pas, mais ayons confiance en la puissance de la prière du rosaire. Saint Jean-Paul II n’a pas cessé de nous dire et redire qu’il était sa prière préférée.

Le rosaire obtiendra de nouveaux miracles et, par notre persévérance en communion avec nos frères et sœurs baptisés, nous hâterons le triomphe du Cœur Immaculé de Marie.

Récitez le rosaire et faites découvrir à d’autres jeunes cette prière que tous (grands et petits ; riches et pauvres) peuvent réciter avec un cœur d’enfant ! Approfondissez la consigne spirituelle et comprenez – avec Jean-Paul II – l’importance de combattre l’ignorance de la Foi et l’esclavage du péché.

Je vous bénis affectueusement et vous assure des prières et de l’affection de Mère Magdeleine.

Père Bernard