Université d’été de La Manif Pour Tous

Quelques phrases marquantes du beau discours de Ludovine de la Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous ce 17 septembre 2017

« Depuis 2012, nous nous sommes levés pour dire non au « droit à l’enfant ». Malgré les dénégations de Mme Taubira et d’autres, nous savions pertinemment que le mariage implique la filiation et donc, en l’occurrence, la revendication de la PMA sans père et de la GPA. Les faits nous donnent manifestement raison. La loi Taubira est un engrenage et nous sommes pris dedans. La PMA sans père ferait sciemment, volontairement, délibérément des orphelins de père, de père inconnu. La PMA sans père revient à considérer que les enfants n’ont pas besoin de père. Elle revient en outre à considérer que les femmes n’ont pas besoin d’hommes : elles n’auraient besoin que de pourvoyeurs de sperme ! Quant à la GPA, elle en serait la suite inéluctable.

77% des Français pensent que « l’État doit garantir à l’enfant né par PMA le droit d’avoir un père et une mère ». Quant à la GPA, ils y sont encore davantage hostiles, scandalisés devant une pratique intolérable qui réduit l’enfant à l’état d’objet et institue l’esclavage des femmes. Nous avons donc devant nous un travail immense pour protéger les enfants, leur lien et leur relation avec leur père : réfléchir aux enjeux, alerter des implications et des conséquences, participer aux débats, éveiller les consciences, décrypter les informations, diffuser des mails, des vidéos et des campagnes de communications, appeler à la générosité pour financer nos actions… et peut-être même manifester. Chacun de nous a sa part de responsabilité, chacun de nous peut et doit apporter une aide, quel que soit son agenda, ses obligations, ses occupations. »

Dans ce combat, s’ils sont des milliers, nous sommes des millions !