Lundi 11 mai : le temps des cathédrales

Publié le par

Neuvaine du 19 avril au 19 juin 2020

en préparation à notre consécration aux Cœurs de Jésus et de Marie

Lundi 11 mai : le contexte historique

Je gravis les cieux : tu es là ; je descends chez les morts : te voici !

Les XIIème et XIIIème siècles nous font découvrir le climat des grands siècles de la chrétienté médiévale, une société dans laquelle, malgré des ombres inévitables, toute la vie sociale et culturelle est irriguée par l'apport de l’Évangile.

Convaincus que "refuser à Dieu la possibilité d’entrer dans tous les aspects de la vie humaine revient à condamner l’homme à la solitude", demandons à Notre Seigneur de renouer avec cette attitude spirituelle qui le place au centre de nos vies, de nos familles, cités et communautés, de nos nations, de notre monde.

La vidéo

Pour aller plus loin...

Les XIIe et XIIIe s. ont exprimé le primat de Dieu et sa centralité, ainsi que nous le rappelait Son Éminence le Cardinal Sarah (extraits de sa conférence du 25 mai 2019 à Paris) :

"Chers amis, la cathédrale Notre-Dame avait une flèche qui était comme un doigt tendu vers le ciel. Cette flèche semblait nous orienter vers Dieu. Au cœur de Paris, elle semblait dire à chacun le sens ultime de toute vie.

Cette flèche symbolisait bien l’unique raison d’être de l’Église : nous conduire vers Dieu, nous orienter vers Lui...L’Église doit être comme une cathédrale. Tout en elle doit chanter la gloire de Dieu. Elle doit sans cesse orienter notre regard vers Lui, comme la flèche de Notre-Dame pointée vers le Ciel.

Mes chers amis, nous avons à refaire la cathédrale. Nous devons la refaire à l’identique, exactement telle qu’elle était auparavant. Nous n’avons pas à inventer une nouvelle Église. Nous avons à nous convertir pour laisser à nouveau l’Église rayonner, pour que l’Église soit à nouveau une cathédrale qui chante la gloire de Dieu et conduise les hommes à Lui. Alors, que devons-nous faire en priorité ?

Je vous réponds sans hésiter : Vous voulez relever l’Église ? Alors, mettez-vous à genoux ! Vous voulez relever cette si belle cathédrale qu’est l’Église catholique ? Mettez-vous à genoux ! Car une cathédrale est d’abord un lieu où les hommes peuvent s’agenouiller, une cathédrale est l’écrin de la présence de Dieu dans le Très Saint-Sacrement."

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Juin 2020 : consécration aux Coeurs unis de J...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers