La première Alliance a été marquée par des faits terrifiants. Moïse, lui-même, était terrifié et tremblant devant le spectacle terrifiant du Sinaï en feu ! Certes, ce feu était le feu divin, mais les membres du Peuple de Dieu ont demandé à ne plus entendre la Révélation de Dieu ! Dieu a voulu cette manifestation afin que le Peuple ait vraiment l’expérience de la transcendance divine. Ce Peuple avait déjà eu l’expérience de la traversée de la Mer Rouge, mais ce Peuple était un Peuple à la nuque raide ! Il était nécessaire qu’il sache que Dieu est Dieu, qu’Il est un Feu dévorant. Ce Feu dévorant, cependant, n’est pas un Feu destructeur mais un Feu d’Amour, voilà ce que Jésus est venu révéler. Le Feu d’Amour divin est destructeur pour le Mal et le péché, seulement, Il est purificateur pour tous ceux qui s’ouvrent dans la foi confiante à Jésus, Notre-Seigneur et Notre Dieu.

Comprenons alors ce que l’auteur de la lettre aux Hébreux nous dit aujourd’hui et rendons grâces avec un cœur infiniment reconnaissant. Nous ne nous sommes pas approchés de Dieu en étant terrifiés comme les membres du Peuple de Dieu au Sinaï, mais nous sommes venus vers Jésus, doux et humble de Cœur, vers son Père que nous pouvons appeler papa. Tout cela, grâce à l’Esprit Saint que nous avons reçu.

Nous avons aussi accueilli notre Mère : la Vierge Marie et nous vivons dans la communion des anges et des saints ! Pourquoi ne sommes-nous pas plus enthousiastes pour témoigner de cette réalité ineffable ? C’est de cela dont nous devons parler et reparler en cette année de la Foi !

Les discussions à l’assemblée nationale ne peuvent pas nous laisser indifférents. Nous continuerons à nous engager pour que le projet de loi sur le mariage homosexuel soit retiré, mais n’oublions pas l’actualité des actualités : Dieu vient nous visiter par Son Fils ! Jésus est présent dans tous nos tabernacles. Invitons nos contemporains à ne pas avoir peur de s’approcher de Lui. Ils n’ont rien à redouter. Jésus les attend pour les combler de Son Amour ! L’auteur de la Lettre aux Hébreux parle de la Jérusalem terrestre. Nos pèlerins actuellement en Terre Sainte vont avoir la joie de s’approcher de la montagne de Sion dans cette Jérusalem terrestre. Nous n'aurons probablement pas, nous la joie d'y aller, mais peu importe, nous avons plus que la Jérusalem terrestre, ici, dans cette crypte : nous avons la présence de Jésus avec son Corps, son Sang, son Âme et sa Divinité dans le Saint-Sacrement.

En ce jour où nous vénérons les martyrs de l’Eucharistie d’Aubenas, renouvelons notre Foi en cette présence réelle et substantielle de Jésus. Prions aussi les bienheureux Jésuites, Jacques et Guillaume, qui mériteraient d’être canonisés. Ils ont préféré la mort à l’apostasie. Ils ont été tués par des frères chrétiens qui ne croyaient pas en la présence réelle de Jésus dans l’Eucharistie. Que leur mort offerte, que leur pardon donné, permettent à nos frères protestants de recevoir la grâce de confesser avec nous que Jésus est réellement présent dans le Sacrement de Son Amour. Que tous les baptisés n’aient plus peur de s’approcher de Jésus. Le renouveau de l’Eglise passe par le renouveau eucharistique. C’est par le rayonnement du Cœur eucharistique de Jésus que se fera le triomphe de l’Amour de Dieu. Ce rayonnement sera le fruit du triomphe du Cœur immaculé de Marie que Dieu veut.