Bien chers jeunes amis,

nous avons vécu, en cet été 2013, un évènement exceptionnel avec les JMJ de Rio de Janeiro. Que ce rassemblement sous le signe de la joie, en cette année de la Foi, reste gravé en nos coeurs et nous donne courage et détermination pour commencer une nouvelle année d’étude ou de travail ! Le début de ce mois de septembre ne porte pourtant pas à la joie et à l’espérance, mais plutôt à l’angoisse et à la tristesse. L’Egypte est en pleine crise. La Syrie se trouve dans une situation de plus en plus tragique et dramatique. Quelles seront les conséquences d’un nouvel engagement militaire de l’Occident que le Saint-Siège désapprouve ? Il est urgent de revenir aux fondements de la paix, qui se trouvent dans l' Encyclique “Pacem in Terris”, donnée par Jean XXIII, le 11 avril 1963 : la vérité, la justice, l’amour et la liberté. Soyons des instruments de la paix et ne nous lassons pas de témoigner des valeurs non négociables et de ne pas avoir peur d’aller à contre-courant ! Je vous bénis affectueusement en vous assurant des prières et de l’affection de Mère Magdeleine. Père Bernard