Bien chers jeunes amis, préparons-nous à entrer dans le saint temps du carême avec confiance et désir de consoler le Coeur de Jésus. Nous vivons des temps troublés. Que ces temps ne nous portent pas au découragement. Satan s’agite en notre monde, c’est évident, mais gardons confiance : Dieu agit plus puissamment que lui dans les coeurs. Ouvrons nos coeurs à Sa grâce : Sa Puissance se déploiera dans notre faiblesse. Mettons en application l’appel de notre Pape François dans son message de carême : “sortons de nous-mêmes” pour vaincre la mondialisation de l’indifférence ! N’oublions pas les malades et les personnes âgées qui souffrent de la solitude. Ne nous lassons pas enfin de prier et d’agir pour hâter le triomphe du Coeur Immaculé de Marie, préparant la civilisation de l’amour. Je vous bénis affectueusement et vous assure des prières et de l’affection de Mère Magdeleine.

Père Bernard