Bien chers jeunes amis, Notre consigne de cordée commence avec le début du Triduum pascal, le sommet de l’Année liturgique, les jours les plus importants de notre année. Vivons ces jours, les yeux et le coeur tournés vers Jésus qui institue l’Eucharistie et vit sa Passion de souffrance et d’amour pour nous libérer de l’esclavage du péché, du mal et de Satan. Le Triduum pascal ne se conclut pas le Vendredi Saint par la mort de Jésus. S’il se concluait ainsi, il n’aurait aucun sens ! Il se conclut le dimanche de Pâques où Jésus, par Sa Résurrection, manifeste Sa Puissance divine. Il est le Vainqueur, le Vivant à jamais et Il nous fait participer à Sa Résurrection. Il nous permet de mourir, avec Lui, au péché et de vivre, avec Lui, d’une vie nouvelle: la vie des enfants de Dieu dans la joie et l’amour !

Notre consigne de cordée est inspirée par le dernier livre du Cardinal Sarah : Dieu ou rien ! Cette consigne vous éclairera, je l’espère, et vous permettra de vivre nos temps difficiles dans la sérénité et la paix du coeur, tout en compatissant à la souffrance de tant de contemporains éprouvés.

Je vous bénis affectueusement et vous assure des prières et de l’affection de Mère Magdeleine en vous invitant à être les témoins enthousiastes de Jésus ressuscité. Père Bernard