Bien chers jeunes amis,

C’est le mois de Marie, c’est le mois le plus beau ! Gardons en mémoire cette conviction de ceux qui nous ont transmis la Foi et ayons une confiance plus grande, plus filiale et plus affectueuse envers la Vierge Marie. Comme nous l’écrivons dans la Consigne de cordée, nous ne pouvons pas rester indifférents devant les tragédies qui se vivent actuellement dans le monde. Que de souffrances ! Que d’épreuves ! Nous n’oublions pas, cependant, les grâces du temps pascal. Jésus est le Vivant, le Vainqueur. Par Sa Résurrection, Il a définitivement triomphé de Satan, du péché et de la mort. En ces temps troublés, ne doutons pas. N’ayons pas honte de Jésus, n’ayons pas peur de dire que nous sommes chrétiens, fils et filles de l’Eglise ! Nos frères martyrs, coptes, éthiopiens et les 147 jeunes du Kenya ont été courageux pour témoigner de Jésus jusqu’au martyre. La Puissance de Notre-Seigneur s’est déployée dans leur faiblesse. Organisons des groupes de chapelet pour gagner la paix. Je vous bénis affectueusement et je vous assure de la prière et de l’affection de Mère Magdeleine.

Père Bernard