Le pallium

 

Traditionnellement, pour la fête des apôtres Pierre et Paul, le pape remet le pallium aux archevêques nommés dans l’année. Mais qu’est-ce qu’un pallium et quelle est sa signification ?

Le pallium est, avant la mitre (apparue au XIIe), le symbole de la plénitude de la fonction épiscopale du pape sur l’Église universelle et de la mission que lui a confiée le Christ. Le port du pallium symbolise donc un lien personnel et institutionnel avec le pape.

Considéré comme l’ancien vêtement des pâtres anatoliens, il est porté symboliquement par les pasteurs d’âmes. Sa symbolique est la même pour les Églises orientales et l’Église latine, car il évoque la brebis égarée que le Bon Pasteur ramène au bercail sur ses épaules. Chez les latins, il est tissé avec de la laine d’agneau, pour évoquer l’agneau pascal et la brebis égarée : « Le pallium, tissu en pure laine placé sur mes épaules… peut être considéré comme une image du joug du Christ » (Benoît XVI, messe inaugurale de son pontificat, 24 avril 2005). Il est symbole de zèle et d’humilité, mais aussi de l’autorité pastorale exercée en tant que service pouvant aller jusqu’au sacrifice.

En raison de cette riche signification, cet ornement a très vite symbolisé non pas un degré particulier du sacrement de l’ordre, mais la communion avec le successeur de Pierre dans la charge pastorale de toutes les Églises qui lui incombe. C’est pourquoi, il ne peut être porté que par le pape ou les évêques à qui le pape en a conféré le privilège.

Le pallium des archevêques, tel que nous le connaissons aujourd’hui, se reconnaît aux éléments suivants :

+ un col circulaire semi-rigide, ayant trois doigts de large, portée autour des épaules, avec deux pendants, l’un sur la poitrine et l’autre sur le dos. Ces deux pendants sont maintenus en place à leurs extrémités par deux plaques de plomb recouvertes de soie noire.

+ Il est tissé de laine blanche d’agneaux bénis le 21 janvier pour la fête de sainte Agnès et tondus le mercredi saint. Ils sont réalisés par les religieuses du couvent Sainte Agnès de Rome.

+ Il est orné de six pattées monochromes en soie, une sur chaque appendice et quatre sur la partie circulaire.

+ Les croix et les extrémités des parties pendantes du pallium sont rouges pour le pape et noires pour les autres dignitaires.

Le pallium est imposé annuellement par le pape au cours de la messe solennelle de la fête de saint Pierre et de saint Paul, à Saint-Pierre du Vatican, le 29 juin.

Avant de recevoir le pallium, ceux à qui il est accordé prononcent un serment solennel de fidélité au Souverain Pontife devant le tombeau de saint Pierre.

Les pallia sont préalablement déposés symboliquement sur le tombeau de saint Pierre.

Le pallium est porté sur la chasuble exclusivement, lors de la messe solennelle.