Le Pape François, apôtre de la paix et porteur du message évangélique

 

Sri Lanka et Philippines : le Pape repart en Asie !

Quelques jours seulement avant le départ de notre Pape en Asie, étaient communiquées les dates de son prochain voyage apostolique au Sri Lanka et aux Philippines : ce sera du 12 au 15 janvier 2015 pour le Sri Lanka, et du 15 au 19 pour les Philippines.

Deux visites en moins de six mois, qui confirment ses paroles au retour des Journées mondiales de la jeunesse de Rio : « Je dois aller en Asie, parce que le pape Benoît n’a pas eu le temps de se rendre en Asie et que c’est important. »

 

Irak : le Vatican appelle le monde musulman à une ferme condamnation

Dans un message publié le 12 août 2014, le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, présidé par le cardinal Jean-Louis Tauran, a condamné très fermement les barbaries de l’« Etat Islamique » tout en appelant aussi fermement les responsables musulmans à une même condamnation  :  « La situation dramatique des chrétiens, des yézidis et d’autres communautés religieuses et ethniques numériquement minoritaires en Irak exige une prise de position claire et courageuse de la part des responsables religieux, surtout musulmans (…) Tous doivent être unanimes dans la condamnation sans aucune ambiguïté de ces crimes et dénoncer l’invocation de la religion pour les justifier. Autrement quelle crédibilité auront les religions, leurs adeptes et leurs chefs ? Quelle crédibilité pourrait avoir encore le dialogue interreligieux patiemment poursuivi ces dernières années ? » Le Cardinal Tauran a reçu très vite plusieurs réponses très positives de responsables musulmans, et assure que ce document a « secoué l’opinion publique. »

Pape François en Corée : une rencontre inoubliable, et riche en surprises !

Notre Pape François était en voyage apostolique en Corée, du 13 au 18 août 2014 : retour sur les événements forts de son voyage.

Le voyage apostolique du pape François en Corée (13-18 août 2014) a été l’occasion de la première rencontre d’un Pape venu d’Amérique avec le continent asiatique. Une rencontre inédite et qui n’a pas déçu, à en juger par les expressions fortes de Mgr Peter Kang U-il, évêque de Cheju et président de la Conférence épiscopale coréenne : « un succès » qui a laissé « une trace indélébile » dans le peuple coréen, chez les catholiques comme chez les non catholiques.

Au milieu du programme chargé de ces cinq jours de voyage apostolique en Corée du Sud (13-18 août 2014), soulignons quelques moments forts (et inattendus) : il y a eu d’abord le baptême imprévu d’un Coréen, père d’une victime du naufrage du Sewol ; au deuxième jour de son voyage, le pape François a également surpris les Coréens en prenant le train pour se rendre de Séoul à Daejeon, au sud de la capitale, où il a célébré la messe de l’Assomption, le 15 août. Le pape a en effet renoncé à l’hélicoptère et a fait le voyage à bord d’un train à grande vitesse pour couvrir en 50 minutes la distance de 160 kilomètres qui séparent les deux villes, à la plus grande… surprise des 500 passagers qui se trouvaient à bord du train !

Autre surprise : la halte du pape à l’Université Sogang, fondée par la Compagnie de Jésus en 1960. Le père Antonio Spadaro, présent au moment de cette visite, a parlé d’une rencontre « d’une simplicité incroyable : un esprit de maison, de famille, de normalité absolue, puissante (…) Le pape est entré, il a été accueilli par de grands applaudissements, et chacun s’est présenté, selon ses activités : les jeunes en formation, les novices, ceux qui exercent un apostolat spirituel, l’apostolat des jeunes. Cela a vraiment été une grande fête. Le pape a beaucoup apprécié ce climat ».

Selon Mgr Peter Kang U-il, « Le moment le plus significatif, qui demeurera gravé dans la mémoire des coréens, est sans conteste la visite du Village des Fleurs, où il a rencontré, embrassé et caressé les jeunes handicapés et abandonnés ». Au troisième jour de son voyage, le 16 août dans l’après-midi, le pape est en effet allé à la rencontre de 150 patients adultes et une cinquantaine d’enfants handicapés du Centre « Maison de l’Espoir » (« House of Hope »). Mgr Peter Kang U-il évoque « une visite véritablement spéciale : le pape a voulu les saluer un par un et a passé là plus de temps que prévu, environ une heure – contre les 30 minutes prévues initialement ». Pour l’évêque, « il s’agit d’un message important pour la communauté chrétienne en Corée : cela signifie que la spiritualité doit être conjuguée avec l’attention envers le prochain, surtout envers les marginalisés. En Corée, la société de tradition confucéenne met les faibles au dernier rang et risque de considérer les personnes âgées comme inutiles ».

De retour à Rome, le Pape est allé tout de suite à Sainte Marie-Majeure, remercier, comme il en a l’habitude à l’issue de ses voyages, la Vierge Marie pour ce si riche voyage, mais aussi lui porter un bouquet, offert quelques heures plus tôt, à son départ en avion de la Corée,  par une fillette Coréenne de sept ans, Mary Sol, qui s’était approchée de la voiture du pape. Le pape, visiblement très touché avait saisi le bouquet par la fenêtre, en assurant qu’il le porterait à la Vierge Marie…