L’ÉGLISE… au Sri Lanka

 

Après la visite du pape François en Corée du sud le mois dernier, Il partira au mois de janvier, pour Colombo au Sri Lanka et continuera vers les Philippines. C’est l’occasion pour nous, de découvrir le contexte tendu dans lequel vit l’Eglise au Sri-Lanka. Ce pays porte encore de profondes cicatrices, trois ans après la fin de la guerre civile qui a déchiré les Tamouls et les Cinghalais (conflit essentiellement ethnique).

Alors que les catholiques représentent 7% de la population du Sri Lanka, la majorité étant bouddhiste, l’Église catholique parle encore aujourd’hui « du problème ethnique ».

Le pape  François, en mai dernier, s’est exprimé ainsi aux évêques du pays « Il reste beaucoup de travail à faire pour promouvoir la réconciliation, pour faire respecter les droits humains de tout le peuple et pour dépasser les tensions ethniques encore vives ». Cependant il ajouté que l’Église du Sri Lanka « est dans une position unique pour offrir une image vivante d’unité dans la foi puisqu’elle a le bonheur de compter en son sein à la fois des Cinghalais et des Tamouls »…