En marche pour la vie !

En ce 22 janvier, nous marcherons à Paris pour défendre et promouvoir la vie.

Environ 2 Milliards. C’est à peu près 13 fois la distance entre la terre et le soleil (en km). En nombre de secondes, cela équivaut à 63 années. Cela n’aurait jamais dû être le nombre d’avortement dans le monde. Si nous voulions consacrer un cimetière à la mémoire de ces victimes innocentes, il serait environ 213 037 fois plus grand que le cimetière d’Omaha Beach soit environ 15 millions d’hectares : la superficie de l’Angleterre et des Pays de Galles réunies.

Ce 22 janvier 2017, à Paris, aura lieu la 11ème édition de la « Marche pour la Vie ».

Chers lecteurs, au lendemain de la Sainte Fête de Noël actualisant la naissance de Celui qui a voulu connaître toutes les étapes de la vie humaine, notre rubrique « divers » évoque une réalité qui n’est pas un simple « fait divers » que nous avons coutume d’oublier aussitôt le journal refermé.

Parce qu’il est si important de continuer le beau combat en faveur de la Vie de sa conception à son terme naturel, nous vous invitons à participer à la Marche pour la Vie du 22 janvier à Paris. 

Plusieurs raisons nous pressent de lutter contre la montée planifiée d’une idéologie qui ambitionne de « tenir en laisse » toute une population, une culture et son identité. Le don de la vie ainsi que la famille, sont constitutifs de la société. Démolissez la vie et la famille et vous obtiendrez la mort d’une société.

En fait, notre combat vise trois objectifs.

Premièrement, défendre la Vie. Chaque vie humain est unique, chaque bébé est un être à part entière ! En marchant pour la vie, nous rappellerons leur dignité personnelle qui est inaliénable.

Deuxièmement, l’aide aux mamans en difficultés. Combien de souffrances ? Combien de mamans découragées et abandonnées faudra-t-il encore pour provoquer le réveil des consciences ? Notre situation présente est-elle digne de la fille ainée de l’Eglise ? A toutes ces mamans qui ont été meurtries suite au « recours » à l’IVG, nous voulons dire : ne vous découragez pas car la Miséricorde de Dieu est plus grande que tous les maux. Là où le monde favorise le péché puis démolit le pécheur, Jésus, par le Sacrement de pénitence, détruit le péché et régénère le pécheur contrit. Chères mamans : que Notre Dame des Neiges soit votre soutien !

Troisièmement, la sauvegarde de notre identité de chrétiens français. Oui, la France est chrétienne, l’Europe est chrétienne ! Il nous faut, comme des petits enfants, aidés par la Vierge Marie qui écrase la tête du serpent, combattre la déchristianisation de notre pays, de notre terre. Il est donc temps, dans la charité et la vérité, de rompre notre silence coupable et de défendre avec énergie et constance nos enfants, nos mamans et l’avenir de notre nation. Préparons et vivons cette marche dans la Foi, l’Espérance et la Charité. Dans la prière, confions-nous en l’intercession de Notre Dame, patronne de la France : « Reine de France priez pour nous, notre espérance ô Vierge est toute en vous. » Que triomphe en notre monde l’Amour et la Paix !