Le Carême: vivre dans le souffle de l’Esprit

Bien chers jeunes amis,

préparons-nous au saint temps du carême, temps qui ne doit pas nous faire peur. Parler de renoncement, de combat spirituel, de sacrifices, tout cela ne plaît pas aux tendances du moi égoïste qui n’aime pas les efforts.

Mais l’homme n’est pas un animal, régi par ses instincts. Il est un être libre et volontaire, créé à l’image et à la ressemblance de Dieu. Il est corps et âme spirituelle. Le carême est là pour nous aider à ne pas être esclaves de la loi de la chair mais à vivre dans le souffle de l’Esprit, dans la vraie liberté spirituelle.

La consigne de cordée devrait nous aider à bien organiser nos journées de carême pour jouir du fruit de l’Esprit dont parle saint Paul : « charité, joie, paix, longanimité, serviabilité, bonté, confiance dans les autres, douceur, maîtrise de soi » (Ga 5, 23).

«Ceux qui appartiennent au Christ Jésus ont crucifié la chair avec ses passions et ses convoitises. Puisque l’Esprit est notre vie, que l’Esprit nous fasse aussi agir » (Ga 5, 24-25).

Bon et saint Carême !

Je vous bénis affectueusement et vous assure des prières et de l’affection de Mère Magdeleine.

Père Bernard