Actualités… actualités… actualités… actualités…

Hongrie : chrétienne et fière de l’être

Le Premier ministre hongrois calviniste Viktor Orban a été réélu par le Parlement hongrois ce 10 mai. Voici un extrait de son discours : « Affirmons clairement que – comme l’a dit notre roi, Saint Étienne, – rien n’élève plus que l’humilité et rien n’abaisse plus que l’orgueil et la haine. Et reconnaissons que derrière les succès se cache toujours la grâce du Bon Dieu. Ce n’est donc pas une clause de style, ce n’est pas seulement une tradition mais notre profonde conviction : Soli Deo gloria, la gloire appartient à Dieu seul… Notre réponse, la réponse des Hongrois au changement du monde, est qu’à la place de la démocratie libérale naufragée, nous avons l’intention de bâtir la démocratie chrétienne du XXIe siècle qui […] respecte le modèle familial traditionnel [et] protège notre culture chrétienne […] Nous sommes des démocrates chrétiens et nous voulons une démocratie chrétienne. »

Saint Étienne, roi de Hongrie (1000-1038), avait consacré son royaume à la Vierge Marie. L’hymne national, remis à l’honneur le 7 octobre 1989, commence ainsi : « Dieu protège la Hongrie ! »

Brèves

Centrafrique 

Le 1er mai, à Bangui, la capitale, la paroisse Notre-Dame de Fatima a été attaquée (vingt-quatre morts et cent soixante-dix blessés !). Le père Albert Toungoumalé-Baba a été martyrisé. L’AED venait de le rencontrer. Il accueillait des milliers de réfugiés dans sa paroisse et demandait de prier sans cesse pour la paix dans son pays !

Saint Linceul

Grâce à l’Université et à l’hôpital de Padoue et à deux ans de travail, un modèle en trois dimensions de Jésus dans son tombeau a été réalisé à partir du Linceul de Turin et exposé à Padoue. On sait que « la plus précieuse relique de la Passion et de la Résurrection de Jésus », comme l’appelait St Jean-Paul II, est le seul objet au monde réalisé miraculeusement sur un tissu en 3D sans intervention humaine au 1er siècle ! Grâce à la science, on a désormais la silhouette du gisant de Jésus. Le professeur Fanti déclare : « Nous avons compté au moins six cents blessures causées par la flagellation, sans même parler des blessures latérales. » Les scientifiques ont conclu que ce crucifié avait été torturé à l’extrême… 

Saint Padre Pio en France

Pour la première fois, le cœur du célèbre stigmatisé est venu à Paris, puis à Chartres, pour le week-end de Pentecôte ! Qu’il obtienne des grâces à la « Fille aînée de l’Église » ! 

À lire et à voir : 

– Libérer la liberté, foi et politique au troisième millénaire, de Benoît XVI : sans Dieu, les droits de l’homme s’écroulent. Préface du pape François

– DVD sur le Bx Paul VI et sur St Damien de Molokaï 

Visite diplomatique 

M. Macron rencontrera le Pape au Vatican le 26 juin et prendra possession de son titre de « Premier et unique chanoine honoraire du Latran », titre qui revient de droit au chef de l’État français, selon la tradition établie depuis Louis XI en 1482 et renouvelée par Henri IV suite à son abjuration. C’est pour cette raison que le 13 décembre, anniversaire de ce dernier, une Messe est dite pour la France, à laquelle participe l’ambassadeur de France près le Saint-Siège.

Et que se lève en France une moisson de saints ! 

Béatifications 

En ce mois de juin où nous prions le Cœur de Jésus, « Source de vie et de sainteté », rendons grâce pour les prochains vénérables, bienheureux ou saints :

v Adèle de Batz de Trenquelléon (1789-1828), en religion sœur Marie de la Conception, sera béatifiée ce 10 juin à Agen. Elle est la fondatrice des Filles de Marie Immaculée (Sœurs marianistes), en collaboration avec le Père Chaminade.

v Le père Jean-Baptiste Fouque (1851-1926), le « saint Vincent de Paul marseillais », sera béatifié le 30 septembre, à la Major, à Marseille.

Causes en cours en France

Vénérable Pauline Jaricot (X 1862), fondatrice du Rosaire vivant et de la Propagation de la Foi ;

Vénérable Anne de Guigné (X 1922), morte à dix ans après avoir héroïquement vaincu son caractère difficile ;

Vénérable Marthe Robin (X 1981), fondatrice des Foyers de charité

Vénérable Madeleine Delbrel (X 1964) ;

Madame Élisabeth de France, sœur de Louis XVI, guillotinée à l’âge de trente ans, le 10 mai 1794 ;

Robert Schuman (X 1963) « Père de l’Europe » (photo ci-contre) ;

Edmond Michelet (X 1970), qui, lors du Conseil des ministres, le 7 juin 1967, au sujet de la loi Neuwirth légalisant la contraception, répondit au général de Gaulle : « De toute façon, c’est une loi de régression. La femme est une personne, elle va devenir une chose. » Il n’avait pas tort…

Claire de Castelbajac (X 1975), qui découvrit que sa vocation de chrétienne était de rayonner la joie ;

Père Joseph Wresinski (X1988), fondateur du mouvement ATD Quart Monde (photo de droite) ;

Pierre Goursat (X 1991), fondateur de la Communauté de l’Emmanuel ;

Pr Jérôme Lejeune (X Pâques 1994), médecin et généticien qui découvrit l’origine de la trisomie 21 ; défenseur inconditionnel de la vie humaine ;

Père Henri Caffarel (X 1994), fondateur des Équipes Notre-Dame ;

Madeleine Follereau (1902-1989), soutien de son mari Raoul dans son combat pour les lépreux ;

Zita de Bourbon-Parme (1892-1989), épouse du Bx Charles de Habsbourg ;

Père Jacques Hamel (X 26 juillet 2016), martyr de l’islam à quatre-vingt-six ans, alors qu’il célébrait la Messe.

Et ailleurs

Stanislawa Leszczynska, (X 1974), Polonaise inconnue, sage-femme qui permit l’accouchement de trois mille bébés dans le camp d’Auschwitz ; seuls soixante-dix survivront… Le procès de béatification de celle qu’on appelait « l’Ange de bonté » ou « maman » est en cours. Elle priait beaucoup la Vierge Marie et fut protégée miraculeusement pour mener à bien son immense œuvre de charité !

Prêtres martyrs de la Révolution :le Ciel intervient ! 

Marieke Aucante s’est rendue en 2010 dans la petite chapelle de l’île d’Aix où se trouve l’ossuaire des prêtres martyrs des pontons de Rochefort, dont soixante-quatre sur huit-cent vingt-neuf furent béatifiés par St Jean-Paul II. Elle y  a entendu un appel qui venait du Ciel : un prêtre la suppliait d’écrire leur histoire. Elle se convertit et écrivit alors : Moi, Augustin, Prêtre Martyr de la Révolution française. Éditions Salvator. À connaître !