Spécial n°100

In Altum, Numéro 100 !

C’est non sans une émotion toute spirituelle que nous passons avec vous ce cap symbolique des cent numéros de votre journal préféré. Fruits de tant de sueur, de larmes et de sang, embellis de vertu – tant d’efforts consentis –, moult actes de patience, de courage et de cœur, jaillissement inouï de plumes sibyllines, légères, volubiles, ou de lames verbales, tendrement effilées. Quintessence du dogme, cru, reçu et transmis, mystère plus qu’énigme, à portée de souris… Certains ont peut-être encore un exemplaire du premier numéro  sur leur table de chevet (image de droite). Nous non ! Ce qui nous anime, c’est l’espérance en un avenir que nous savons être dans les mains de Dieu. Peu importe le nombre et l’assiduité des lecteurs, des graines sont semées, Dieu veuille qu’elles croissent et bientôt fructifient. Que cela ne nous empêche pas d’être audacieusement missionnaires et d’ajouter ainsi notre goutte d’eau à l’océan de la mission de l’Église, sans quoi, comme le disait Mère Teresa, cette goutte d’eau manquerait à l’océan.

En guise de retour aux sources, voici l’éditorial et le mot de P. Bernard ouvrant le premier numéro, ainsi qu’un petit rappel, peut-être pas superflu, de la signification profonde du titre de notre mensuel.

Éditorial – Novembre 2009

In altum !

Vous en rêviez ! Voici le journal Domini pour les adolescents !

In altum !

Ce beau mot de l’Évangile peut se traduire de trois manières : Vers le haut, au large ou en profondeur. Ce sont les trois dimensions que ce petit journal veut faire grandir en vous, pour que vous alliez plus haut dans la sainteté, plus profond dans votre relation avec Dieu, et plus au large, en étant plus missionnaires. Et c’est bien sûr Notre Dame des Neiges qui nous y aidera.
Les différentes rubriques doivent vous permettre de mieux prier, de vous former, de vous ouvrir aux dimensions de l’Église universelle, et de vous stimuler pour la mission et le témoignage de votre foi : si vous ne témoignez pas, personne ne pourra le faire à votre place ! Mais vous n’êtes pas seuls : Jésus est là, et vous êtes plusieurs ; ce journal vous aidera aussi à vous retrouver, et à échanger vos expériences missionnaires : l’union fait la force !

Alors… in altum

Le mot de Père Bernard et Mère Magdeleine – Novembre 2009

Bien chers jeunes amis,

avec Mère Magdeleine, nous sommes très heureux de la naissance de In Altum. Nous voudrions vous encourager à vous laisser guider par Notre-Dame des Neiges pour avoir le regard toujours tourné en haut, vers Dieu, vers Jésus, vers les Cimes éternelles.

Nous aimons beaucoup la photo qui accompagne In Altum : Notre-Dame des Neiges et les montagnes enneigées ! Cette photo aurait ravi le cœur de notre Père et de Mère Marie-Augusta, qui nous ont appris à aimer Jésus et Notre-Dame des Neiges, à désirer mener le beau et grand combat olympique de la pureté, et à répondre au nouveau commandement de Jésus, donné après l’Institution de l’Eucharistie : « Je vous donne un commandement nouveau : aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres » (Jn 13, 34).

La devise des Jeux Olympiques est : « Toujours plus vite, toujours plus haut, toujours plus fort ! » Qu’elle soit aussi votre devise pour mener le combat olympique de la pureté et aimer comme Jésus en étant encordés à Notre-Dame des Neiges et en répondant au grand appel de Jean-Paul II : « Duc in altum ! »

Que signifie le terme In Altum ? Que nous dit la Bible à ce sujet ?

In Altum ! C’est par ces mots que la traduction latine de la Bible nous rapporte deux expressions de Jésus. Dans l’Évangile selon St Luc, nous trouvons « Avance au large (« Duc in altum ») et lâchez vos filets pour la pêche » (Lc 5, 4) et, dans le chapitre suivant : « Qui-conque vient à moi, écoute mes paroles et les met en pratique, est comparable à un homme qui, bâtissant une maison, a creusé, creusé profond (« fodit in altum ») et posé les fondations sur le roc. » (Lc 6, 48.) La même expression pour signifier deux attitudes fondamentales que Jésus attend de nous : vivre sa vie chrétienne en profondeur et être missionnaire !

Vivre en profondeur (in altum), nous dit Jésus, c’est prendre le temps de prier, de lire et d’écouter sa Parole en cherchant à la comprendre et à la mettre en pratique. C’est encore choisir de prendre le temps de mieux connaître la Foi de l’Église. C’est enfin profiter de toutes les grâces que Jésus nous donne dans les Sacrements. En un mot, vivre en profondeur, c’est vouloir vivre chaque instant avec Jésus, en désirant faire le bien pour l’amour de Dieu et du prochain.

Choisir de vivre ainsi est déjà bien mais Jésus attend de nous encore plus : « Avancez au large (« in altum ») et jetez les filets ! » Jésus désire que nous brûlions de zèle missionnaire, pour le faire connaître et le faire aimer. On peut avoir peur de parler de Jésus, on peut se sentir bien incapable et pourtant Jésus nous envoie. Être missionnaire, c’est indispensable pour le salut des âmes. Être missionnaire, c’est aussi indispensable pour chacun d’entre nous car cela nous pousse à aller toujours plus loin dans notre amour pour Jésus. Quand nous ne saurons pas répondre à ceux qui ne comprennent pas ce que nous dit Jésus, alors nous aurons le désir de mieux comprendre nous-mêmes pour être plus convaincants. Quand nous verrons les difficultés de ceux qui ne croient pas, nous aurons le désir ardent de prier pour les aider à comprendre. Quand on se moquera de nous parce que nous croyons en Jésus, nous connaîtrons la joie des Apôtres, tout joyeux d’avoir souffert pour le nom de Jésus.

In Altum ! c’est aussi une expression par laquelle saint Paul qualifie la montée de Jésus au Ciel (cf. Ep 4, 8 : « ascendens in altum », ce qui signifie : « montant dans les hauteurs »), lui qui était d’abord descendu jusqu’à nous en vue de nous purifier du péché et de nous élever jusqu’au Ciel. C’est un passage bien difficile, certes, des lettres de saint Paul, mais il nous dit que Jésus, aujourd’hui dans la gloire du Ciel, nous attire sans cesse vers Lui et nous donne tout ce qu’il nous faut pour cette grande ascension qu’est la vie spirituelle. Un des plus grands dons qu’il nous fait est celui de sa propre Mère : Notre-Dame des Neiges, celle qui est la première de cordée, celle qui nous aide à monter sans cesse in Altum, vers les sommets, pour arriver le plus vite possible au Ciel.

En ce début d’année scolaire, Jésus nous lance ce double appel : « J’ai besoin de cœurs qui veulent vivre en profondeur et être missionnaires pour m’aider à sauver les âmes ! » Plus on vivra une vie profonde, plus Jésus pourra toucher les cœurs, plus nous serons zélés, plus notre désir de profondeur grandira pour aller chaque jour plus loin. Alors, à la suite de Notre-Dame des Neiges, soyons de vrais témoins de Jésus en ayant le désir de monter toujours plus haut in Altum !