N'oublions pas les épreuves qui durent...

Publié le par

Méditation du chapelet avec l'AED, 27 mai 2019

Nous remercions vivement Monsieur de Longchamp, responsable de l'AED sur le Morbihan, d'accepter que nous publiions son introduction au chapelet pour l' Eglise en détresse dans la paroisse St Pie X de Vannes. Vous pourrez retrouver chaque mois, sur le Blog Domini, sa présentation de l'actualité de l'Eglise en détresse et persécutée dans le monde...

[space_20]

Merci à tous ceux qui s’associent à nous, en particulier aux Sœurs de la Famille Missionnaire de N-D, aux prêtres et aux membres des communautés paroissiales qui nous accompagnent fidèlement, ici-même et aussi de chez eux.

Une réorganisation en cours au sein de l’AED est l’occasion de rappeler le premier des 3 objectifs fondamentaux de l’Association : informer sur des situations douloureuses de frères chrétiens.

Pour cela, le souci de renouveler quotidiennement les « actualités » ne doit pas faire oublier des épreuves qui perdurent.

Ce soir, pensons donc particulièrement à une jeune Nigériane, Leah, qui vient d’avoir 16 ans ce mois-ci : elle a été enlevée le 19 février 2018 avec 109 autres jeunes filles, lors de l’attaque de son internat, dans le nord-est du pays. Si les autres captives ont été libérées au bout d’un mois, la jeune chrétienne reste, elle, entre les mains des djihadistes, en raison de sa foi : seule chrétienne du groupe, elle a en effet refusé de se convertir à l’islam.

« Je sais que dans le monde entier, les fidèles prient et continuent de prier pour la libération de ma fille - déclarait sa mère, en octobre dernier - mais, jusqu’à présent, je n’ai pas revu ma Leah. Je voudrais supplier les chrétiens : ne vous lassez pas de prier pour elle jusqu’à ce qu’elle revienne. »

Et le reste de l’Afrique n’est malheureusement pas avare de drames au quotidien : le Burkina Faso, où environ un quart de la population est chrétien et plus de la moitié musulmane, en est la triste illustration : le 28 avril, un pasteur protestant, ses deux fils et trois autres fidèles avaient été tués près de leur église ; le 12 Mai, un prêtre et cinq fidèles ont été tués par un groupe djihadiste lors de la messe dominicale ; le 13 mai, une nouvelle attaque a eu lieu dans la même province : quatre catholiques, qui portaient en procession une statue de la Vierge Marie, ont été assassinés par des individus en armes.

♥ ♥ ♥

Après le roi Baudouin de Belgique, Lech Walesa, ancien président de Pologne, et Kofi Annan, secrétaire général des Nations Unies, l’AED a reçu le 22 mai, à New-York, le prix de la Fondation « Path to Peace », présidée par l’observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations Unies, Mgr. Auza. « Depuis 72 ans, l’AED a été la principale organisation dans le monde à dénoncer la persécution dont souffrent les chrétiens et, plus important encore, à y répondre concrètement », a-t-il ainsi expliqué. « L’AED est comme une voix qui crie dans le désert, faisant écho à celles des chrétiens qui demandent de l’aide »

Ce soir, n’oublions pas ceux qui souffrent pour leur attachement au Christ, et prions avec eux et pour eux.

[hr]

(Sources : AED, MEP)

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Novembre 2019 : l'esclavage d'amour
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers