Sur les pas de la nouvelle bienheureuse Pauline

Publié le par

Retour sur une béatification historique !

Avec une quinzaine de nos amis venus à Lyon pour participer à la béatification du dimanche 22 mai, nous avons marché sur les pas de la bienheureuse Pauline à travers les rues de la ville en pèlerinage sur les lieux marquants de sa vie lyonnaise.

Le samedi matin, nous avons commencé par une visite de la Primatiale St-Jean quelque peu perturbée par la fête médiévale qui se déroulait dans le vieux Lyon. Après être montés à Fourvière par la "ficelle" et avoir pique-niqué sur l'esplanade, nous avons fait une première station dans l'ancienne chapelle N-D de Fourvière où Pauline s'était consacrée à Dieu par un vœu privé de chasteté. Nous sommes ensuite descendus par les jardins du Rosaire jusqu'à la maison de Lorette où nous avons fait une seconde station dans la chapelle Ste-Philomène, construite en action de grâce pour la guérison de la bienheureuse. Nous avons poursuivi notre descente par les escaliers de la montée des Chazeaux puis nous avons rejoint l'emplacement de la maison natale en admirant plusieurs statues aux angles des maisons et en passant par une célèbre "traboule" (passage d'une rue à l'autre par une allée d'immeuble à l’architecture médiévale). Bien que cette maison natale ait été détruite, le lieu est marqué par une image d’alouette, ses parents l'ayant surnommée "l'alouette du paradis".

Nous avons poursuivi notre périple en nous arrêtant à la splendide église St-Nizier, lieu de la conversion de Pauline à l'âge de 17 ans. C'est dans cette église que repose son corps, aux pieds de la Vierge de Notre Dame de grâce qu'elle a tant priée. Ce lieu historique marque aussi l'emplacement où St Pothin, premier évêque de Lyon, venait prier avec les premiers chrétiens de la ville. Nous avons eu la joie de pouvoir descendre à la crypte pour renouveler notre consécration à Marie car une mosaïque rappelle que, selon la tradition, cet évêque nous a apporté d'Orient la dévotion à la Mère de Dieu.

Nous avons    terminé notre périple par l'église St-Polycarpe qui fut sa paroisse lorsqu'elle eut l'initiative de la Propagation de la Foi et de ses œuvres en faveur des pauvres ouvrières.

C'est dans cette église que se trouve toujours conservé son cœur, dans un magnifique reliquaire en argent enchâssé dans un mur de la chapelle St-François-Xavier.

Le dimanche matin nous a permis de visiter la maison de Lorette et de nous recueillir dans la chambre où est morte la nouvelle bienheureuse.

Enfin, le but du pèlerinage fut la célébration pontificale de la béatification, en présence de plus de dix mille personnes. Un grand moment d'émotion ! Le cardinal Tagle, légat pontifical,  nous a exhorté à suivre ses traces !

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Mai 2022 : Triomphe du Coeur immaculé de Mari...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers