Merci Jean-Paul II !

Publié le par

Merci Jean-Paul II !

à l'occasion du centenaire de la naissance de Jean-Paul II

Ce 18 mai marque le centième anniversaire de la naissance de Jean-Paul II.

Peu de personnes auront autant marqué le monde et l’Église que ce fils de la Pologne, guidé par la Vierge Marie, dans l’histoire mouvementée de ce XXe siècle, et à travers une vie personnelle marquée par la souffrance. Sa vie a été donnée au monde et à l’Église.

Dès sa jeunesse, il a résisté, par sa foi et par la promotion de la culture polonaise, aux totalitarismes de son siècle, aux dictatures qui voulaient imposer des idéologies qui, en niant Dieu, ont avili l’homme. C’est fort de cette expérience personnelle qu’il a été un ardent défenseur des droits de l’homme et de sa dignité, en particulier des droits des plus faibles : les enfants à naître, les souffrants, les malades en fin de vie...

Son expérience de pasteur auprès de jeunes et des familles l’a amené à devenir le héraut de la grandeur de l’amour humain. Et précisément parce qu’il le savait être un reflet de l’amour de Dieu, il a eu le courage d’en rappeler, contre vents et marées, l’exigence profonde et libératrice. Il a rappelé que la dissociation entre la foi et la morale « constitue l'une des préoccupations pastorales les plus vives de l'Église ». En un temps où l’on oppose, à tort, doctrine et pastorale, il a montré que sa fidélité à la doctrine morale de l’Église, exigeante et vraie, était appuyée à une pastorale concrète auprès des jeunes et des familles qu’il a longuement suivis dans son ministère de prêtre, d’évêque, puis de pape. À ce titre, son encyclique Veritatis Splendor est un joyau théologique de ce pontificat exceptionnel.

Benoît XVI a publié une lettre sur son cher prédécesseur, dont il a été l’un des témoins privilégiés, mais aussi l’un des collaborateurs les plus appréciés. Il montre combien ce pontificat a été marqué par la Miséricorde divine, qui est comme un fil rouge dans la vie de Karol Wojtyla. Il y expose des raisons qui mériteraient à Jean-Paul II le qualificatif de « grand », que seuls deux papes ont porté dans l’histoire de l’Église. Nous nous associons à ce souhait du pape émérite, et prions pour que saint Jean-Paul II puisse aussi rester dans l’histoire comme « Jean-Paul II le Grand ».

Enfin, notre Famille Missionnaire de Notre Dame sait tout ce que la France doit à Jean-Paul II : tant de familles, tant de jeunes, tant de consacrés et de prêtres lui doivent de suivre aujourd’hui Jésus avec joie. Beaucoup de membres de la Communauté sont de la « génération Jean-Paul II ». Souvent, en union avec lui au Ciel, nous redisons à la Vierge Marie : « Totus tuus ». Comme apôtres de l’amour, nous lui sommes aussi profondément reconnaissants pour son courage : il a vraiment été le rocher, qui a confirmé ses frères dans la foi.

Pour tout cela, nous rendons grâce à Dieu, à la Vierge Marie à laquelle il s’était confié, et nous concluons avec Benoît XVI : « Il est vrai que la puissance et la bonté de Dieu sont devenues visibles pour nous tous en Jean-Paul II. À l’heure où l’Église souffre à nouveau de la tribulation du mal, c’est pour nous un signe d’espoir et de confiance. Cher saint Jean-Paul II, priez pour nous ! »

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Juin 2020 : consécration aux Coeurs unis de J...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers