Décembre 2023 : Préparer l'année sainte avec Notre-Dame Mère du Bon Conseil

Avec Notre-Dame des Neiges, Mère du Bon Conseil, préparons-nous à une fervente année mariale en vue de l'année sainte

I - Avant de commencer...

Bien chers amis, bien chers jeunes amis,

Nous voulons avec vous nous préparer dans la prière et l’action de grâce à la Grande Fête de Notre-Dame des Neiges, qui se vivra comme ces dernières années en deux samedis : les 9 et 16 décembre 2023. Nous porterons les grandes intentions du monde, de l’Eglise et vos intentions particulières. Notre-Dame des Neiges vous comblera de grâces. Venez nombreux !

Nous venons de conclure notre réunion de responsables avec cette décision que nous n’avions pas prévue en la commençant : vivre avec tous nos amis l’année 2024 comme une année mariale préparant l’Année Sainte de 2025. Depuis des années, nous ne cessons de vous inviter à prier et offrir pour la réalisation de l’ardent désir de Benoît XVI adressé à tous les membres de l’Eglise, le 13 mai 2010 à Fatima : hâter le triomphe du Cœur Immaculé de Marie. Devant les graves évènements que nous vivons dans le monde, du fait de l’accroissement de la haine et des violences faisant courir le risque d’une troisième guerre mondiale, et dans l’Eglise, du fait de l’aggravation des crises et des divisions, nous devons nous tourner avec une confiance plus filiale et un amour plus intense vers la Vierge Marie, Mère de Dieu et notre Mère, Mère du Bon Conseil.

Prière d'introduction

Viens Esprit de sainteté, Notre Père, Je vous salue Marie, ND des Neiges, St Joseph, St Charles de Foucauld, St François-Xavier, St Jean Damascène, St Ambroise, St Juan Diego, Ste Lucie, St Jean de la Croix, St Jean, Sts Innocents, Vénérable Benoîte Rencurel, sœur Josefa Menendez, Saints Patrons et Saints Anges gardiens.

Parole de Dieu : Is 9, 2-7

 « Tu as prodigué la joie, tu as fait grandir l’allégresse : ils se réjouissent devant toi, comme on se réjouit de la moisson, comme on exulte au partage du butin. Car le joug qui pesait sur lui, la barre qui meurtrissait son épaule, le bâton du tyran, tu les as brisés comme au jour de Madiane. Et les bottes qui frappaient le sol, et les manteaux couverts de sang, les voilà tous brûlés : le feu les a dévorés. Oui, un enfant nous est né, un fils nous a été donné ! Sur son épaule est le signe du pouvoir ; son nom est proclamé : « Conseiller-merveilleux, Dieu-Fort, Père-à-jamais, Prince-de-la-Paix ». Et le pouvoir s’étendra, et la paix sera sans fin pour le trône de David et pour son règne qu’il établira, qu’il affermira sur le droit et la justice dès maintenant et pour toujours. Il fera cela, l’amour jaloux du Seigneur de l’univers ! Le Seigneur a lancé une parole dans le pays de Jacob : en Israël, elle est tombée. » (Is 9, 2-7)

II - Les rubriques du carnet de cordée

1) Discipline :

Pour faire croître une âme de désir, prenons les moyens concrets pour être fidèles à la prière du rosaire et à la participation plus fréquente à la Messe et à l’adoration. Puisse la Mère du Bon Conseil nous réveiller de notre torpeur pour élever avec nos frères et sœurs chrétiens un rempart d’Amour pour faire front aux assauts de l’Enfer, de la haine et de la violence. Ne soyons pas des chiens muets, mais des petits enfants et des vaillants guerriers ! Résistons avec les armes spirituelles de l’évangile dans l’imitation de Jésus, Marie et Joseph. La petite Thérèse a été changée en un instant en une nuit de Noël. Nous pouvons l’être nous aussi, si nos cœurs sont ouverts à Dieu.

2) Prévisions :

7-15 décembre : neuvaine à Notre-Dame des Neiges (à suivre en direct dans nos foyers ou sur n.fmnd.org) ;
8 décembre : fête de l’Immaculée Conception ;
9 et 16 décembre : Fête de Notre-Dame des Neiges à Saint-Pierre-de-Colombier ;
17-25 décembre : grande neuvaine liturgique préparatoire à Noël ;
25 décembre : Noël !
26 - 31 décembre : retraite de cinq jours pour tous à St-Pierre ;
31 décembre : grande nuit de prière en esprit de réparation et d’action de grâces à Saint-Pierre (cars au départ de Lyon et de Marseille), Bergerac, Grand-Fougeray, Sens et Sélestat.

3) Consigne spirituelleAvec Notre-Dame des Neiges, Mère du Bon Conseil, préparons-nous à une fervente année mariale en vue de l’Année Sainte.

  • Notre-Dame des Neiges, Mère du Bon Conseil.

Dans l’introduction de la Messe en l’honneur de la Vierge Marie, Mère du Bon Conseil, il est écrit : «La Vierge Marie est appelée avec raison "mère du bon conseil", car elle est la mère du Christ, que le prophète Isaïe appelait par avance "Merveilleux Conseiller". Elle a vécu toute sa vie sous la conduite de "l'Esprit de conseil (...) dont l'ombre l'a enveloppée". Elle a "adhéré profondément au dessein (de Dieu) de tout restaurer dans le Christ. » Comprenons en profondeur et avec notre cœur ce que l’Eglise nous enseigne par sa Liturgie et ses litanies approuvées. La Vierge Marie est Mère du Bon Conseil parce qu’elle est Mère de Jésus, le Verbe incarné, le Merveilleux Conseiller prophétisé par Isaïe. Elle est aussi Mère du Bon Conseil parce qu’elle est le Sanctuaire du Saint-Esprit.

Le premier don que le Saint-Esprit a fait à chacun de nous dans les sacrements du baptême et de la confirmation est le don de sagesse.

Dans les litanies de Lorette, nous prions la Vierge Marie comme Mère du Bon Conseil et Siège de la Sagesse. Benoît XVI précisait que la Sainte Vierge fut la première à contempler « l’humanité du Verbe incarné, l’humanité de la divine Sagesse, qu’elle a portée dans son sein. Dans l’Enfant Jésus, avec lequel elle entretenait d’infinis et silencieux dialogues, elle reconnaissait le visage humain de Dieu, de sorte que la Sagesse mystérieuse du Fils s’est imprimée dans l’esprit et le cœur de la Mère. C’est pourquoi Marie est devenue le “Trône de la Sagesse » (Discours, 14-12-2006). L’hymne Acathiste dit : « Réjouis-toi Trône de la sagesse éternelle. Réjouis-toi Écrin du dessein bienveillant de Dieu. »

Ne nous contentons pas d’une lecture rapide de ce premier paragraphe, méditons-le en profondeur, gravons-le en notre mémoire et en notre cœur, aimons plus intensément la Vierge Marie.

  • Qui me conseille aujourd’hui ? Suis-je vraiment animé par le don divin de la Sagesse ?

Sur le Site Marie de Nazareth nous lisons : « Dans la pensée biblique, la loi et le conseil sont toujours associés et ont pour but l'épanouissement de notre nature et de notre vocation profonde. Pour accueillir la pensée biblique, et mariale, il nous faut nous libérer de la mentalité dominante… La loi est une règle que chaque être doit vivre pour vivre selon sa nature créée. Dieu ne se limite pas à donner des lois, il procure aide et réconfort, grâce et sanctification, il attire, il conseille. La loi se distingue donc du conseil mais elle « baigne » dans le conseil.

D'une part, le conseil est une préparation : il prépare à la plénitude de la loi, il conduit l'homme à vivre sa nature humaine, qui est bien autre chose que le simple intérêt égoïste.

D'autre part, le conseil est un art d'obéir à la loi et [tend] à la perfectionner. On distingue alors ce qui est facultatif et ce qui est obligatoire.

Enfin, pour les anciens, l'homme vertueux et le saint sont beaux, car le beau est lié au bien.

Mais pour les modernes, la loi s'apparente aux lois physiques, c'est une norme, un impératif. La loi ne « baigne » plus dans le conseil... Dès lors, le « conseil » part à la dérive.

D'une part le conseil est devenu l'intérêt, la recherche égoïste de son intérêt particulier.

Et d'autre part, les conseils facultatifs peuvent devenir plus importants que la loi obligatoire.

Enfin, le héros moral moderne est « sublime » parce que la raison humaine est imaginée comme indépendante, au-dessus de la loi et du conseil qui la portait. »

Puisse cet approfondissement du Site Marie de Nazareth nous aider à répondre à la double question : « qui me conseille ? Suis-je vraiment animé par le don divin de la Sagesse ? » L’Esprit-Saint, dans notre conscience, nous éclairera pour nous faire prendre conscience du conseiller qui nous guide et nous fera découvrir quels sont les fruits de notre vie : la vie selon la vraie sagesse ou la vie sans Dieu. Puisse ce temps de l’Avent nous obtenir les grâces d’une vraie conversion. Notre-Dame des Neiges, Mère du Bon Conseil, gardez-nous sur le chemin du Ciel dans la voie de la Sagesse !

  • La Vierge Marie, Mère du Bon Conseil, nous invite à imiter Jésus, la Sagesse éternelle.

St Athanase écrit : « La Sagesse personnelle de Dieu, son Fils unique, est créatrice et réalisatrice de toutes choses. En effet, dit le Psaume : Tu as tout fait avec sagesse, la terre est pleine de tes créatures. Afin que les créatures non seulement existent, mais existent bien, Dieu a décidé que sa propre Sagesse descendrait vers les créatures afin d'imprimer en toutes et en chacune une certaine empreinte et représentation de son image ; ainsi serait-il évident qu'elles ont été créées avec sagesse et qu'elles sont des œuvres dignes de Dieu

Ne nous laissons pas égarer par les hypothèses fantaisistes des évolutionnistes athées, qui affirment sans preuve que notre monde serait le fruit du hasard et de la nécessitéLa Foi de l’Eglise n’est pas fondée sur des poèmes humains, mais sur des textes inspirés par l’Esprit-Saint : tout ce que Dieu a créé est bon, et même très bon en ce qui concerne la création du premier homme, Adam, et de la première femme, Eve (Gn 1,1 - 2,4). Tout a été créé par Dieu avec Sagesse et Amour.

En cet Avent 2023, la Vierge Marie, Mère du Bon Conseil, nous invite à imiter Jésus, la Sagesse éternelle. « Comme la mère et la maîtresse qui est dotée du don de conseil, est-il écrit dans l’introduction de la Messe en l’honneur de Marie, Mère du Bon Conseil, elle communique de grand cœur à ses fils et disciples les biens de la Sagesse divine : "le conseil et la prudence, l'intelligence et la force". »

Jésus, la Sagesse éternelle, communique les biens de la Sagesse divine dans les Béatitudes et le discours sur la montagne (Mt 5-7), les paraboles, le discours après la Cène (Jn 13-17).

  • La Vierge Marie, Mère du Bon Conseil, nous invite à nous laisser guider par l’Esprit-Saint.

Jésus nous dit : «Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Consolateur, afin qu'il demeure éternellement avec vous, l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point et ne le connaît point ; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous » (Jean 14,16-17). L’Esprit-Saint peut être notre Confident. Parlons-Lui, faisons-Lui connaître nos craintes, nos questions. Il nous connaît parfaitement et nous aime. Il peut être notre Consolateur. Il peut nous consoler et ranimer notre âme. Sa présence est comme un baume bienfaisant sur une plaie. Il peut être enfin notre Conseiller en nous dirigeant et en nous donnant la sagesse. Écoutons-Le.

Mais comment L’écouter ? Isaïe a annoncé la venue de Jésus : « Sur lui reposera l'Esprit de Yahvé, Esprit de sagesse et d'intelligence, Esprit de conseil et de force, Esprit de connaissance et de crainte de Yahvé, Esprit de piété. Il jugera mais non sur l'apparence. Il se prononcera mais non sur le ouï-dire » (Isaïe 11,2). Saint Paul nous dit : « Ne savez-vous pas que vous êtes un temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous ? » (1 Co 3,16). Dans l’Introduction à la vie dévote, St François de Sales recommande de se rendre attentif aux inspirations intérieures tous les attraits, les mouvements, les sentiments de contrition, les lumières, les connaissances que Dieu fait connaître en nous. Demandons à Notre-Dame des Neiges, Mère du Bon Conseil, de nous apprendre à nous laisser guider par l’Esprit-Saint.

  • La Mère du Bon Conseil nous aide pour discerner les esprits.

Dans la grotte de Manrèze en Espagne où St Ignace de Loyola a reçu de grandes lumières de Dieu pour lui-même et pour aider tous ceux qui suivront ses Exercices spirituels, il est écrit que la Vierge Marie l’a inspiré. Il est devenu, grâce à elle, un maître du discernement des esprits. Il a donné deux ensembles de règles de discernement des esprits. Le premier ensemble concerne les personnes qui viennent de se convertir. Les démons vont tout faire pour les faire tomber dans les péchés mortels. Le deuxième ensemble concerne ceux qui se sont engagés résolument dans la voie de la sainteté. Les tactiques des démons sont différentes : ils vont agir « sous couvert de bien » en se dissimulant sous l’aspect d’anges de lumière. Les démons n’ont pas tenté St Jean-Marie Vianney ou St Padre Pio en leur conseillant des actes condamnés par la Loi de Dieu mais en leur faisant croire que, pour le Salut de leur âme et pour une vie plus ascétique, il fallait qu’ils partent d’Ars ou de San Giovanni Rotondo. Ils ont failli réussir, mais la Vierge Marie a protégé ces deux saints et leur a inspiré d’obéir à ceux qui les guidaient sur la terre. Jésus nous a avertis : veillez et priez. Mère Marie-Augusta nous dit : attention, le démon vise et combine sans cesse ! Notre-Dame des Neiges, Mère du Bon Conseil, ne nous laissez pas tromper par le démon menteur et manipulateur, gardez-nous sur la voie sûre de la Loi de Dieu.

  • ND des Neiges, Mère du Bon Conseil, aidez nos contemporains à s’ouvrir à Dieu.

Benoît XVI, en quittant la France à Lourdes, le 15 septembre 2008, disait que les temps étaient propices à un retour à Dieu. Ce retour à Dieu est loin d’être réalisé en 2023. Le monde s’enfonce de plus en plus dans l’immoralité, la haine, la violence. Des baptisés de plus en plus nombreux ne savent plus ce qu’ils doivent croire et ce qu’ils doivent faire. Benoît XVI n’était pas un prophète utopiste. Ce retour à Dieu dont il nous a parlé viendra avec le triomphe du Cœur Immaculé de Marie et le Règne du Sacré Cœur de Jésus.

Prions, souffrons et offrons pour les membres de nos familles, pour nos amis et pour tous nos contemporains découragés, désabusés, voire désespérés. Jésus par ses anges veut leur redire en cette prochaine Nuit de Noël : « Gloire à Dieu dans les Cieux et paix sur la terre aux hommes qu’Il aime» (Lc 2, 14). La Vierge Marie et Saint Joseph ont été, pour les bergers et les rois mages, Mère et Père du Bon Conseil qu’était l’Enfant-Jésus par le rayonnement de leur sainteté.

4) Formation

Nous vous invitons à continuer à étudier le Catéchisme de l’Eglise CatholiqueCEC n°2514-2557 sur les deux derniers commandements de Dieu. Vous pouvez également écouter les audios que je viens d’enregistrer sur les 10 commandements et que vous trouverez prochainement sur notre site fmnd.org, rubrique Formation.

5) Action, mission

Témoignons de notre amour pour la Vierge Marie, Mère du Bon Conseil, et invitons nos amis et nos contemporains à se tourner vers elle, à lui faire confiance et à bien vivre le prochain Noël : Dieu s’est fait homme pour que l’homme devienne un enfant de Dieu. N’ayons pas peur de témoigner de l’évangile. Beaucoup ont soif du vrai bonheur, mais sans savoir où il se trouve.

6) Partage

Nous vous confions le procès en appel à Nîmes qui aura lieu le lundi 18 décembre. L’enjeu de ce procès est important : la reprise des travaux sur le Site Notre-Dame des Neiges. Merci de prier et d’offrir avec nous pour que tous les pèlerins que Jésus désire voir venir à St-Pierre pour fêter Notre-Dame des Neiges puissent venir. Nous vous confions la retraite pour tous et la nuit de prière

Que Notre-Dame des Neiges, Mère du Bon Conseil, que nous allons fêter solennellement, nous guide dans la fidélité en ces temps de confusions et de divisions et nous bénisse. Nous vous souhaitons un Saint Avent et un Joyeux Noël. Nous prions pour toutes vos intentions et nous vous remercions pour vos prières et votre générosité. Je vous bénis affectueusement et vous assure des prières et de l’affection de Mère Hélène de nos frères et sœurs.  

Père Bernard

III - Des nouvelles du site Notre-Dame des Neiges !

En ce mois de décembre où nous avons notre grande Fête de Notre-Dame des Neiges, nous lui confions tout particulièrement son Site et toutes les démarches nécessaires pour la reprise des travaux. Un grand merci pour vos prières et votre soutien. Et pour plus d’infos, rendez-vous sur sitendn.fmnd.org !

Pour nous aider, vous pouvez envoyer vos dons en précisant « don pour le Site NDN », et en indiquant dans chaque cas si vous souhaitez un reçu fiscal (merci alors de nous communiquer votre adresse). Nous vous remercions pour votre aide, grande ou petite !

  • par chèque à l'ordre de « Famille Missionnaire de Notre Dame » envoyés à : FMND - Site NDN - 65 rue du Village - 07450 Saint-Pierre de Colombier
  • par carte bancaire : page spéciale ici.
  • par virement : contactez-nous.

Par ailleurs, nous sollicitons votre soutien spirituel en ces temps difficiles ! Rejoignez les "Sentinelles du Site Notre-Dame des Neiges" qui prient à cette intention ! Pour plus d'informations, rendez-vous sur sentinelles.fmnd.org !

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Avril 2024 : Notre-Dame de Zeitoun
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers