Dieu veut que tous les hommes soient sauvés, mais Il ne veut contraindre aucune liberté !

Publié le par

Homélie du 26e Dimanche du Temps Ordinaire

L’Évangile de ce dimanche nous met en garde sur le sérieux de la vie : notre vie terrestre prépare notre vie éternelle ! 

En ce dimanche, n'oublions pas aussi de fêter les archanges Michel, Gabriel et Raphaël : qu'ils intercèdent auprès de Dieu pour l'Eglise, le monde et la France !

Bien chers amis,

la Parole de Dieu en ce dimanche, comme dimanche dernier, nous invite à vivre dans la vraie justice révélée par les prophètes et par Jésus.

Le prophète Amos avertit sévèrement ceux qui vivent dans le luxe et la débauche sans se soucier des pauvres.

Le psaume 145 révèle que Dieu prend la défense des opprimés, des affamés, des enchaînés, des aveugles, des accablés. Il aime les justes et Il protège l’étranger, Il soutient la veuve et l’orphelin. Ces paroles, tant de fois rappelées par les prophètes, n’ont hélas pas obtenu la conversion du grand nombre. Dieu a dû punir son Peuple par l’exil.

Ne sommes-nous pas, aujourd’hui, dans la situation du Peuple de Dieu avant l’exil ? Que d’injustices, que de mépris des pauvres ! Des hommes, aujourd’hui en certains pays du monde, ne gagnent presque rien en travaillant d’une manière inhumaine. Des footballeurs professionnels ont des salaires mensuels scandaleux.

Le pauvre Lazare de l’évangile de ce dimanche représente tous ces pauvres et exclus de notre monde actuel, privés de leur dignité humaine. Le riche aux vêtements de luxe et qui faisait chaque jour des festins somptueux ne voulait pas voir Lazare, couché devant sa porte et couvert de plaies. Jésus a révélé qu’après cette vie terrestre, la situation du pauvre Lazare a été bien différente de celle du riche. Il a trouvé le bonheur dans le sein d’Abraham et aujourd’hui il jouit de la joie du Ciel avec Jésus, les anges et les saints. Le mauvais riche, quant à lui, souffre du malheur éternel en Enfer !

Comment interpréter ce passage évangélique ? Jésus, c’était évident pour notre Père Fondateur, a voulu révéler l’existence de l’Enfer éternel. Le Catéchisme de l’Eglise catholique rappelle l’existence de l’enfer en citant Jésus qui a souvent parlé de la "géhenne" du "feu qui ne s'éteint pas". Parler de l’enfer, dit encore le CEC, c’est faire appel à la responsabilité personnelle pour un bon usage de sa liberté en vue de la vie éternelle. C’est aussi un appel pressant à la conversion : "Entrez par la porte étroite. Car large et spacieux est le chemin qui mène à la perdition, et il en est beaucoup qui le prennent; mais étroite est la porte et resserré le chemin qui mène à la Vie, et il en est peu qui le trouvent". Dans la prophétie du Jugement dernier, la présence de damnés dans l’Enfer éternel est clairement annoncée par Jésus, qui dira à ceux qui seront à sa gauche : "Allez loin de moi, maudits, dans le feu éternel!"

La Vierge Marie, à Fatima, le 13 juillet 1917, a fait voir l’Enfer aux trois petits enfants. L’Enfer existe, c’est certain, mais Dieu ne prédestine personne à y aller ; il faut, dit le Catéchisme une aversion volontaire de Dieu et y persister jusqu'à la fin (CEC 1037). Le Catéchisme rappelle que Dieu appelle tous les hommes au Salut, Il veut que personne ne périsse, mais que tous arrivent au repentir (2P 3,9) d’où la prière de l’Eglise : arrache-nous à la damnation éternelle et reçois-nous parmi tes élus (Canon I). Mais si Dieu veut que tous les hommes soient sauvés, Il ne peut contraindre aucune liberté et des hommes et des femmes préfèrent faire le choix de Lucifer et des démons. C’est un mystère, certes, mais c’est hélas une réalité qu’il faut ne pas avoir peur de rappeler comme l’ont fait les grands prédicateurs des missions et des retraites et comme l’a fait la Vierge Marie avec les trois petits enfants de Fatima.

En ce 29 septembre, nous fêtons Saint Michel, Saint Gabriel et Saint Raphaël. Demandons à St Michel Archange de grandir dans l’humilité et de combattre l’orgueil de Lucifer. Prions Saint Gabriel de nous rendre forts de la force de Dieu en n’ayant pas peur d’aller à contre-courant pour rappeler les grandes vérités de la Foi et le plan de Dieu sur la famille et le caractère sacré de la vie humaine. Demandons à l’Archange Raphaël dont le nom signifie « Dieu guérit » de nous guérir des blessures de nos péchés et de nous guider en notre route vers le Royaume de Dieu.

Nous allons entrer dans le mois du rosaire qui, cette année, sera selon la volonté du Pape François, un mois extraordinaire de la mission. Chaque jour, nous prierons dans nos Offices, la Messe et le chapelet pour la Mission de l’Eglise pour répondre à l’appel du Pape François. Vous pourrez, grâce à internet, prier en communion avec l’Eglise pour la fécondité de la Mission de l’Eglise. Comprenons l’urgence de prier et d’offrir pour le Salut des âmes. Satan semble régner en notre monde actuellement, mais ne perdons pas l’espérance. Il ne pourra pas empêcher le Règne du Cœur de Jésus. Ce Règne viendra avec le triomphe du Cœur Immaculé de Marie qui se prépare.

Ne vivons pas dans la crainte, même si nous souffrons devant l’immoralité qui ne cesse de grandir dans le monde. Vivons dans l’humble confiance en Jésus et la Vierge Marie, nous ne redouterons pas alors l’Enfer. La prophétie de Fatima, soulignons-le, n’est pas la prophétie de l’Enfer mais la prophétie du Ciel ! Notre-Dame à Fatima, en effet, est venue appeler les trois petits enfants à vivre pour toujours au Ciel ! Nous sommes faits pour le Ciel, nous vivrons pour toujours dans la joie du Ciel, nous goûterons le Bonheur éternel des anges et des saints, nous verrons Dieu et nous aimerons comme Jésus aime ! Notre Père Fondateur était enthousiaste lorsqu’il parlait du Ciel. Nous aussi, soyons enthousiastes, parlons davantage du Ciel à nos enfants et petits enfants et cela nous aidera à vivre dans la confiance et l’espérance les épreuves de ce temps. Demandons à Notre-Dame des Neiges la grâce de mieux prier les Saints Archanges et de ne jamais oublier notre ange gardien que nous fêterons ce prochain mercredi.

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Octobre 2019 : mois du Rosaire et de la Missi...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers