Le zèle à chercher la vérité

Publié le par

Homélie pour la solennité de l'Ephiphanie 2021

Dimanche 3 janvier 2021

Chercher la vérité jusqu'à en souffrir 

Purification des rois mages dans leur recherche de la Vérité

- Les mages cherchaient la vérité et leur long voyage montre qu’ils s’engageaient pour la vérité. Cette recherche va les conduire vers un bien inestimable, infiniment supérieur à ce qu’ils pouvaient imaginer. Mais pour y accéder, une purification était nécessaire en passant par la souffrance.

- En effet, lorsque les mages arrivent à Jérusalem, ils sont déçus : personne ne sait qu’un roi est né et l’étoile a disparu. Ils entendent Hérode qui feint un intérêt pour le roi qui vient de naître, mais le cœur n’y est pas, ce qui devait bien se sentir. Qui plus est, Hérode rapporte aux mages les prophéties que les scribes connaissaient bien, mais ces derniers ne se sentaient pas concernés puisqu’aucun n’a bougé pour aller à la recherche de l’enfant. Il y avait bien là de quoi se décourager et penser que l’on s’est trompé. Mais la droiture des mages et leur persévérance dans la recherche de la vérité est extraordinaire : voilà qu’ils se remettent en route vers la ville de Bethléem que leur a indiquée Hérode.

- Là les attend la bonté de Dieu qui les a purifiés par l’épreuve : l’étoile les précède à nouveau. A sa vue, ils se réjouissent fortement d’une grande joie, nous dit l’Evangile. Dès lors ils n’hésitent pas à adorer celui que l’étoile va leur indiquer.

- On peut penser, en effet, que si l’étoile les avait guidés directement vers la grotte si pauvre où était l’enfant Jésus, ils auraient peut-être été déçus. Car avant d’arriver à Jérusalem, ils devaient s’attendre à trouver un enfant dans un palais avec des richesses et une gloire humaine. Mais l’épreuve les a purifiés de leurs conceptions selon le monde et ils peuvent s’ouvrir à la réalité proprement divine. Même si ce n’est pas formulé explicitement, le cœur des rois mages s’ouvre certainement à la grandeur de l’humilité, de la pureté, de l’amour délicat et même peut-être au prix de la douleur portée avec amour. On peut penser que déjà la vérité du Dieu Amour qui va livrer sa vie pour nous se dessine.

- Ce qui est certain et qui est manifesté en cette circonstance, c’est que les rois mages deviennent en profondeur disciples de la Vérité. Celle-ci est plus grande qu’eux, car elle est plus grande que l’homme. Les mages ne se fabriquent pas chacun sa vérité, mais ils se mettent à l’école de la Vérité qui est Jésus.

Saint Joseph et les rois mages

L’évangile nous dit que les rois mages « virent l’enfant avec Marie sa mère » et ne mentionne pas St Joseph. Si St Matthieu ne parle pas de St Joseph, c’est peut-être pour souligner encore la conception virginale de l’Enfant Jésus. Mais St Joseph devait être là. Il devait être tout simple et tout rayonnant de bonté pour accueillir les mages. En outre, il devait très bien comprendre l’épreuve de dépouillement qu’ils venaient de subir ainsi que dans leur très grande joie.

- En effet, St Joseph a en quelque sorte parcouru le même chemin que les mages. Il a eu un bien rude dépouillement quand son épouse était enceinte et qu’il ne connaissait pas l’origine de l’enfant : quelle souffrance, quelle supplication ardente à Dieu ! Cette souffrance et cette supplication l’ont préparé à recevoir le don au-delà de tous les dons : le Fils unique de Dieu venu parmi les hommes pour les sauver !

Cela s’est renouvelé d’une certaine façon lors de la nativité. Quelle douleur pour St Joseph de ne point trouver de logement à Bethléem, de se voir fermer toutes les portes alors qu’il connaissait bien Bethléem qui était sa ville ! Mais quelle joie ensuite lors de la nativité, et quelle compréhension supérieure de la mission de l’Enfant Dieu qui devait sauver les hommes par la croix !

- St Joseph est donc particulièrement apte à accueillir les rois mages : il comprend parfaitement leur souffrance et leur déception lorsqu’ils sont arrivés à Bethléem, et aussi leur grande joie lorsqu’ils ont revu l’étoile. Il est donc particulièrement apte à les introduire dans le mystère du Roi divin qui naît si pauvrement. Nul doute que la simplicité, la pureté de cœur de St Joseph n’ait aidé les rois mages dans leur découverte de la Vérité divine, si merveilleusement présente dans l’Enfant divin.

Aujourd’hui St Joseph nous aide dans la recherche de la vérité

Il y a aujourd’hui aussi, beaucoup de personnes qui cherchent la vérité. Mais, comme au temps des rois mages, les plus puissants de ce monde ne sont pas ouverts la vérité et peuvent être des persécuteurs. Comme au tems des mages, il arrive aussi que ceux qui connaissent bien les Saintes Ecritures restent dehors et n’enseignent pas fidèlement la Vérité révélée. Comme au temps des mages le chemin de la recherche de la Vérité est parsemé d’obstacles

Confions donc à St Joseph les mages de notre temps. La Vérité divine qui sera l’aboutissement de leur recherche est splendide, elle les comblera au-delà de leurs espérances.

Confions-nous tous à St Joseph dans notre volonté de fidélité à la vérité, fidélité qui rencontre bien des obstacles. Croyons à la splendeur de la Vérité qui sera le couronnement de notre volonté de fidélité.

Que St Joseph soit vraiment un guide pour tous en ces temps difficiles !

En vidéo !

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Avril 2021 : Mourir au péché et vivre en Dieu
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers