En quoi consiste la royauté de Marie ?

Publié le par

Homélie pour la fête de Marie Reine

Lundi 22 août 2022

Petit commentaire d'oeuvre d'art...

En ce 22 août, où nous célébrons la Vierge Marie Reine, pour mieux comprendre en quoi consiste cette royauté, nous allons faire un commentaire d’œuvre d’art. Sans être un artiste – loin s’en faut ! – et même si l’œuvre d’art n’a probablement pas une valeur patrimoniale particulière, elle peut nous parler efficacement du mystère de ce jour. Il s’agit du bel autel face au peuple de notre église de Saint Pierre de Colombier.

Nous pouvons d’abord y voir la raison de la royauté de la Vierge Marie. Celle-ci est simple : c’est que le Cœur Immaculé de Marie a été un pur miroir du Cœur de Jésus. Vous ne le voyez pas, mais de l’autre côté de l’autel, la présentation est presque identique : au lieu du Cœur Immaculé de Marie qui se trouve du côté des fidèles, il y a le Sacré-Cœur de Jésus, qui trône et qui montre son Cœur. Sur ce côté de l’autel, la Vierge Marie est dans la même position, et indique elle aussi son Cœur Immaculé pour nous encourager à suivre. En effet, elle est Reine parce que son Cœur Immaculé a été sur la terre, et demeure dans le Ciel la plus parfaite image et ressemblance du Cœur de Jésus. Elle a parfaitement mis en pratique la demande de Jésus à ses disciples, qui est inscrite en latin de l’autre côté de l’autel, sous le Cœur de Jésus : « Apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur. »

Mais comment la Vierge Marie exerce-t-elle sa royauté ? Nous pouvons souligner trois aspects.

D’abord elle est une royauté puissante. Nous voyons du côté gauche de la représentation de la Vierge Marie au Cœur Immaculé une tour, autour de laquelle est inscrite en latin l’une des invocations que nous disons dans les litanies de la Sainte Vierge : « Tour de David ». La tour de David était un élément-clé de la défense de la ville de Jérusalem. Cette image évoque donc la puissance de la Vierge Marie – qu’elle tient de Jésus, le Fils de David – pour ceux qui se réfugient en elle, et la protection qu’elle ne manque pas d’accorder à ceux qui la lui demandent. La Vierge Marie est aussi appelée, dans ses litanies, « tour d’ivoire », pour signifier qu’elle est à la fois solide et précieuse.

La seconde représentation à droite nous montre une porte dorée, et est entourée de l’inscription : « porte du ciel ». C’est une autre invocation des litanies de la Vierge Marie. Ce titre nous rappelle que c’est par la Vierge Marie que nous avons accès à Jésus, et que son Cœur demeure toujours ouvert pour ceux qui veulent aller à Jésus. Les deux images sont donc complémentaires : si la Vierge Marie est Reine, c’est à la fois parce que, comme tour de David, elle est fermée, inaccessible pour l’Ennemi et pour le mal. Comme porte du Ciel, elle est ouverte, accueillante pour tous ceux qui veulent aller à son Fils par son Cœur Immaculé. Nos cœurs, nos familles, nos communautés, l’Église doivent d’ailleurs être ainsi : fermés à tout ce qui est mal, ouverts à tout ce qui est bien – à la fois des forteresses et des portes !

Enfin, si cette royauté est puissante, elle est également d’une extrême douceur, parce que celle qui est notre Reine est aussi, et plus encore, notre Mère. Aussi nous pouvons lire sur le bas de l’autel cette inscription : « Oleum effusum nomen tuum – Une huile répandue est ton nom. » Cette phrase provient du Cantique des cantiques (cf. Ct 1, 3). Et c’est une phrase que l’épouse dit à son Bien-aimé. Que c’est beau de l’appliquer ainsi à la Vierge Marie ! Jésus nous dit : « Apprenez que je suis doux et humble de cœur. » Et la Vierge Marie s’adresse à Jésus en lui disant : « Ton nom (Dieu sauve) est une huile répandue. » Elle signifie ici que la Vierge Marie fait descendre sur nous la douceur du nom de son Fils bien-aimé, Jésus – autrement dit son salut.

Ainsi cet autel, qui nous indique ce qu’est la royauté de la Vierge Marie, est comme une pierre d’attente du triomphe de son Cœur immaculé, qui sera le pur miroir de celui du Cœur de son Fils.

C’est une grâce d’avoir ce bel autel dans l’église de Saint Pierre de Colombier, car il résume de manière très touchante la mission de notre Famille Missionnaire ici, auprès de Notre Dame des Neiges, mission reçue par le Père et Mère Marie Augusta, pour préparer le règne de Jésus par le triomphe du Cœur Immaculé de Marie. Demandons la grâce, comme le Ciel le veut pour nous ici, d’être forts et fidèles dans la foi, comme la Tour de David ; ouverts à la grâce et aux âmes qui viennent la puiser, comme la Porte du Ciel ; animés par la douceur de l’amour qui se répand come une huile des Cœurs unis de Jésus et de la Vierge Marie.

En vidéo !

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Septembre 2022 : Servons l'Eglise Une
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers