Le ciment de la Sainte Famille : le bel amour humain, don désintéressé de soi

Publié le par

Homélie pour la Fête de la Sainte Famille 2018 - Retraite à St Pierre

Bien chers amis, nous sommes heureux, à la suite de nos Père et Mère, de célébrer en ce dimanche après Noël la Sainte Famille : Jésus, Marie et Joseph. Nos Fondateurs se sont laissé guider par Dieu pour la Fondation d’une nouvelle forme de vie consacrée : une Famille Missionnaire à l’image de la Sainte Famille. La première lecture parle d’une épouse qui ne pouvait pas avoir d’enfant : Anne. Elle a supplié Dieu, qui lui a donné un fils : Samson. Ce miracle révèle que l’enfant est un don de Dieu.

Saint Jean, dans la seconde lecture, nous a appelés à obéir aux commandements de Dieu et à nous aimer les uns les autres comme Jésus nous l’a commandé. La Sainte Famille avait parfaitement vécu ce que Saint Jean demandait : Saint Joseph et la Vierge Marie se sont aimés d’un amour virginal, pur, délicat, attentionné, affectueux. Jésus a aimé St Joseph et la Ste Vierge de l’amour filial, le plus pur et le plus respectueux que l’on puisse imaginer. Aucun enfant n’avait jamais aimé ses parents d’un tel amour. Le ciment qui unissait Jésus, Marie et Joseph était le bel amour humain, don désintéressé, animé par l’Amour de Dieu. Epoux, parents et enfants, apprenons de la Sainte Famille ce qu’est le véritable amour ! L’Évangile de ce dimanche rapporte un évènement douloureux et joyeux : la perte et le recouvrement de Jésus au Temple de Jérusalem. La Vierge Marie et Saint Joseph ont été très angoissés par la perte de Jésus. Quand ils Le retrouvent dans le Temple, le 3e jour, Jésus leur adresse ce reproche : «Pourquoi me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas qu’il Me faut être chez mon Père ? » Ils ne comprirent pas ces paroles de Jésus. Ils savaient bien sûr que Jésus était le Fils de Dieu, mais ils n’ont pas compris que Jésus ne les ait pas prévenus qu’Il resterait au Temple pour enseigner les docteurs et ils n’ont pas compris que Jésus leur dise : « pourquoi Me cherchiez-vous ? » Ils avaient été tellement angoissés de sa perte ! Le Vendredi Saint, le Cœur Immaculé de Marie sera transpercé par un glaive de douleur. Les trois jours d’angoisse de la perte de Jésus âgé de 12 ans ont été une préparation aux trois jours pendant lesquels Jésus sera au tombeau. La Ste Famille, qui a beaucoup souffert, peut aider toutes les familles qui souffrent. Ne nous décourageons jamais dans le temps de l’épreuve, mais prions Jésus, Marie et Joseph : ils nous aideront et nous apprendront à offrir notre souffrance en union avec la souffrance de la Rédemption accomplie par Jésus pour le salut des âmes. Mère Marie-Augusta et notre Fondateur ont compris la richesse de la souffrance unie à celle de Jésus pour enfanter des âmes pour le Ciel. Aidons Jésus, Marie et Joseph à remplir le Ciel de beaux enfants de Dieu !

La Fête de la Sainte Famille rappelle, en ce dimanche, le plan de Dieu sur la famille. Elle doit être une intime communauté de vie et d’amour. Le lien de cette intime communauté de vie et d’amour est le lien matrimonial scellé par le sacrement du mariage, qui unit l’époux et l’épouse. Ce lien est indestructible. Aucune autorité humaine ne peut le dissoudre, car c’est Dieu qui a uni deux personnes en une seule chair ! Les époux sont appelés par Dieu à devenir ses collaborateurs dans le don de la vie. La famille seule est sanctuaire de la vie. Elle accueille, aime, protège toute vie de sa conception à son terme naturel. La famille est aussi une petite église domestique dont la mission est d’éduquer les enfants à la Foi. Elle est la première école de la sainteté et la famille des parents chrétiens qui imitent Louis et Zélie Martin peut devenir comme le premier séminaire des vocations sacerdotales et religieuses. La famille, dit encore l’Eglise, est souveraine. Dieu Créateur, au début de l’humanité, n’a pas créé un Etat, mais une famille. Les familles se sont, ensuite, organisées pour fonder des sociétés et des Etats pour les protéger. En ce temps de déconstruction de la famille, soyons les témoins courageux du plan de Dieu sur la famille.

La Sainte Famille est aussi modèle pour les familles de consacrés. Nos Fondateurs ont compris cela. Ils ont obéi à la Volonté de Dieu en fondant notre Famille Domini à laquelle ils ont donné comme parfait modèle la Sainte Famille. Merci de prier avec nous afin que Dieu nous envoie les nouvelles vocations de frères et de sœurs pour le développement de la Famille Missionnaire de Notre-Dame des Neiges ! Nos Fondateurs avaient cette conviction, puisée dans leur union au Cœur de Jésus : Dieu veut renouveler les communautés religieuses, les paroisses, les diocèses par l’esprit de famille. Sainte Famille du Seigneur, miroir sans tache de la Famille divine, bénissez et protégez toutes les familles de la terre, toutes les familles de consacrés et notre Famille Missionnaire de Notre-Dame !

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Octobre 2019 : mois du Rosaire et de la Missi...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers