In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Trois arbres pour un prince

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 112)

Pour se préparer à la Nativité de Notre Sauveur, voici un petit conte…

Bon Avent !

Il y a bien longtemps vivaient trois bûcherons. Quand ils se rencontraient, ils aimaient bavarder et partager leurs soucis, leurs joies, leurs espoirs et leurs rêves…

- Moi, dit un jour le premier, j’ai tout près de la clairière un joli petit arbre. Un jour, il sera grand et fort. J’en ferai un coffre pour y mettre un trésor, ce sera le plus beau coffre du monde !

- Moi aussi, dit le deuxième, tout près de la rivière, j’ai un petit arbre. Il deviendra grand et fort. J’en ferai un voilier pour un grand roi et il naviguera sur le vaste océan. Ce sera le plus beau bateau du monde !

- Et moi, dit le troisième, tout en haut de la colline, j’ai un arbre qui tend les bras vers le ciel immense. Je le regarde grandir, un jour, il pourra être vu et admiré par tous, et chacun viendra sous ses branches. Il sera le plus haut de toute la forêt et le plus bel arbre du monde !

Cependant, leurs fils n’avaient pas les mêmes ambitions… Le fils du premier bûcheron voulait devenir simple berger. À quoi lui servirait un coffre pour un trésor ? Il voulait seulement construire une petite étable avec une mangeoire pour ses animaux. Son père trouva son idée très sage et laissa son rêve s’envoler. Le fils du deuxième voulait devenir pêcheur. Un grand voilier pour le vaste océan ne lui serait pas utile, mais seulement une barque de pêche. Son père aussi l’approuva. Le fils du troisième voulait devenir soldat. Il pensa qu’il serait mieux d’abattre l’arbre de son père, d’en faire des poutres et de les vendre, avant de s’engager. Le bûcheron donna son accord.

Plusieurs années passèrent. Le berger vit apparaître une grande lumière et entendit une voix : « Aujourd’hui vous est né un Sauveur ! Vous le trouverez couché dans une mangeoire. C’est le Prince de la Paix ». Il se dirigea vers son étable et vit le nouveau-né. Il comprit que son père avait été exaucé : c’était bien un trésor qui reposait ici, la mangeoire était le plus bel écrin du monde !

Encore des années après, le pêcheur fit monter dans sa barque ses amis avec un voyageur. Celui-ci s’endormit. Soudain, une tempête arriva : tous étaient effrayés. Le voyageur se réveilla et commanda : « Silence ! Tais-toi ! ». Le vent tomba. Le pêcheur sut que c’était un grand roi qui était monté dans sa barque, comme le souhaitait son père.

Quant au soldat, il avait vendu ses grosses poutres. Elles servaient à attacher des condamnés à mort. Un jour, l’une de ces croix fut dressée sur la colline, un homme y avait été cloué. À sa mort, le centurion près de lui s’était écrié : « Vraiment, cet homme était le Fils de Dieu ! ». Le soldat comprit que l’arbre de son père était devenu le plus bel arbre du monde. Par toute la terre, on l’appelle désormais l’Arbre de la Croix et tous les hommes, depuis plus de deux mille ans, peuvent s’y abriter pour trouver l’Amour, le Pardon et la Paix !

(d’après

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Juillet 2020 : servir Jésus et l'Eglise
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers