In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Sainte Geneviève, patronne de Paris

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 114)

L’année 2020 s’ouvre avec un anniversaire mémorable en ce qui concerne les racines chrétiennes de notre pays : le diocèse de Paris célèbre le 1600e anniversaire de la naissance de Sainte Geneviève, sa sainte patronne.

Pour marquer ce jubilé, la traditionnelle neuvaine de prière à Sainte Geneviève, qui débute le 3 janvier – jour de la solennité liturgique – et s’achève le 11 janvier, a accueilli chaque jour un évêque dont le diocèse a été marqué par l’histoire de la sainte. Ce fut ainsi l’occasion de rappeler le rôle majeur que Sainte Geneviève a joué pour aider à la christianisation de la France, que ce soit pour rassurer et conforter dans leur foi les habitants de Lutèce effrayés par la menace de l’invasion par les Huns d’Attila ou pour conseiller Clovis, premier Roi chrétien de la France.

Les Parisiens ont très vite vu en Sainte Geneviève, dernière sainte gauloise et première sainte française, un modèle de foi en Dieu dans les difficultés, d’espérance dans les épreuves, et de charité dans l’aide qu’elle apporta pour ravitailler Paris ou pour secourir les pauvres. Aussi l’Église l’a-t-elle à juste titre déclarée Patronne de la ville de Paris, qu’elle ne cessa jamais de protéger. Lorsqu’il était nonce à Paris, en 1962, le futur pape Jean XXIII, ayant découvert l’attachement des Parisiens à leur patronne, la proclama également patronne de la Gendarmerie nationale, sur demande de l’archevêque de Paris.

Pour lui rendre hommage, les Parisiens, sous la conduite de Mgr Aupetit, sont partis en procession depuis l’église Saint-Étienne-du-Mont, où se trouve la châsse contenant des reliques ayant échappé à la Révolution, jusqu’au Pont de la Tournelle où le sculpteur Paul Landowski l’a représentée en figure de proue de notre France chrétienne, veillant sur Paris et ses habitants (photo1). C’est au pied de cette statue monumentale que Mgr Aupetit a ouvert l’Année Sainte Geneviève et remis à chaque paroisse et communauté parisiennes le Cierge de Sainte Geneviève, en souvenir de ce cierge que portait la sainte et qui se ralluma miraculeusement pour lui permettre de guider les Parisiens dans les pèlerinages nocturnes qu’elle organisait vers la basilique de Saint-Denis, premier évêque de Paris.

Ce cierge rappelle aux Parisiens et à tous les Français non seulement leur baptême et celui de la France, auquel a contribué Sainte Geneviève, mais également la lumière de la foi chrétienne qui tient bon malgré les assauts de l’ennemi dans le combat spirituel. Il nous rappellera aussi ce que Charles Péguy disait d’elle : elle « conduira le troupeau le plus vaste à la droite du Père ».

« Elle continue aujourd’hui comme hier son incessante intercession en notre faveur auprès de Dieu, disait le cardinal Feltin. Puisse-t-elle nous garder toujours dans la confiance qui l’animait au moment des plus rudes épreuves et conserver au bon peuple de Paris la foi que Saint Denis lui a apportée et que Clovis, grâce à Geneviève, est venue affermir en ses murs. »

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Juin 2020 : consécration aux Coeurs unis de J...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers