In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Le mois de Marie

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 18)

Le défi missionnaire

Parler de la Sainte Vierge dans nos conversations, pour faire savoir que c’est le mois de Marie.  N’hésitez pas à partager vos expériences et à faire part de vos témoignages : inaltum@fmnd.org, (ou In Altum, Famille Missionnaire de Notre Dame, 07 450 Saint Pierre de Colombier).

L'effort du mois

Penser souvent à la présence de la Ste Vierge auprès de nous tout au long de nos journées, et lui parler.

La prière du mois

Je te salue, Marie, Reine du monde. Tu es la Mère du bel amour. Tu es la Mère de Jésus, source de toute grâce, Le parfum de toute vertu, le modèle de toute pureté. Tu es la joie dans les larmes, La victoire dans le combat, L’espérance dans la mort. Combien doux est ton nom sur nos lèvres, Combien il est harmonieux à nos oreilles, Combien il enivre notre cœur ! Tu es la joie de ceux qui souffrent, La couronne des martyrs, la beauté des vierges. Après cet exil, nous t’en prions, Guide nous vers ton Fils Jésus. Amen. Bienheureux Jean-Paul II, 1er mai 1979

La phrase du mois

« Depuis mes plus jeunes années, le Rosaire a eu une place importante dans ma vie spirituelle. En lui j’ai toujours trouvé le réconfort. Le 29 octobre 1978, deux semaines à peine après mon élection au siège de Pierre, laissant entrevoir quelque chose de mon âme, je m’exprimais ainsi : « Le Rosaire est ma prière préférée. C’est une prière merveilleuse. Merveille de simplicité et de profondeur. » Les mystères joyeux, douloureux et glorieux, nous mettent en communion vivante avec Jésus à travers le cœur de sa mère » Bienheureux Jean-Paul II

Les dates

1er mai : Béatification de Jean-Paul II Dimanche de la Miséricorde 3 mai : Saints Philippe et Jacques, Apôtres 8 mai : armistice 13 mai : ND de Fatima, 1ère apparition 14 mai : Saint Matthias, Apôtre 26 mai : Saint Philippe Néri 31 mai : Visitation de la Vierge Marie

Quelques intentions

- pour les grands malades - pour les victimes des guerres et de la discrimination - pour les familles et ceux qui s’apprêtent à en fonder une - pour les prêtres et les consacrés, et les jeunes appelés par Jésus - pour ceux qui préparent un examen - aux intentions du Saint Père

COURRIER DES LECTEURS

Témoignages 

Quelques lecteurs étaient présents place Saint Pierre ce 1er mai... « Jean-Paul II est enfin bienheureux ». « C’est un cri d’allégresse, une exclamation de joie qu’a lancée Benoît XVI dimanche » (Paul) Et c’est avec une joie immense que la foule innombrable a accueilli par de longs applaudissements cette merveilleuse nouvelle. Révision de partiels et études obligent ? Certainement pas. C’est dans la ville éternelle que beaucoup de jeunes (et de moins jeunes), venus de partout, étaient réunis pour entourer notre Saint Père Benoît XVI qui proclamait bienheureux en ce 1er mai, dimanche de la Miséricorde, son « grand prédécesseur ». Tous les cœurs battaient à l’unisson pendant les « jours incroyables » (Manon) de ce « magnifique pèlerinage » (Jean) vécu dans « un esprit de prière et de joie profonde » (Benoît Henri), malgré trois nuits blanches, des heures debout dans le flot de la foule, « des salades en boîte » (Maylis), que les chants enthousiastes et « une ambiance familiale » (Camille) nous ont permis de vivre (ou plutôt de survivre) « dans la joie et la bonne humeur » (Claire). Aussi heureux que fatigués, c’est avec « émotion, joie intense et grande paix intérieure » (Benoît) que nous avons entendu le Cardinal Vicaire de Rome nous rappeler la vie du Pape missionnaire, marial, souffrant, du Pape des jeunes, avant que le Saint Père ne l’ajoute solennellement au nombre des bienheureux. « Quel immense bonheur d’assister à la béatification d’un Pape que nous avons connu » (Jean). De tels instants qui resteront dans nos cœurs « nous rapprochent du Ciel et nous font participer à sa joie » (Pierre-Marie). « Dans l’élan formidable de joie qui nous entraîne, nous avons pu et nous voulons encore crier de tout notre cœur : Merci » (Manon). Merci au bienheureux Jean-Paul II, à son digne successeur notre Pape Benoît XVI, à la famille Domini qui nous permet de profiter au maximum de « ce jour marquant dans l’histoire de l’Eglise » (Benoît-Henri), cette « expérience unique, à la fois humainement et spirituellement inoubliable » (Rémi). Et merci à Jésus qui « comble son Eglise de tant de grâces » (Paul). A bientôt pour la canonisation et… VIVA IL PAPA !! (Impressions recueillies et résumées par Benoît)

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Décembre 2020 : En ce prochain Noël, viens Jé...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers