In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Les tentations de Jésus au désert

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 26)

Pour vivre la consécration au Cœur de Jésus, connaissons Jésus de Nazareth...

Pourquoi Jésus se rend-Il au désert ? L’attitude de Jésus qui se rend dans le désert peut nous sembler surprenante. En effet, nous avons vu le mois dernier que le Baptême du Christ inaugure sa vie publique : nous pourrions nous attendre alors à ce qu’Il commence aussitôt sa mission en annonçant la Bonne Nouvelle, en guérissant les malades… Or Jésus décide de se retirer du monde pendant quarante jours ; Il nous montre ainsi que l’action doit être précédée d’un temps de recueillement pour que ce que nous entreprenons puisse porter du fruit selon le plan de Dieu. Quelles sont ces trois tentations ? Le démon propose à Jésus qui a faim de transformer les pierres en pains : avec ce défi de Satan se pose le problème de la bonté de Dieu. En effet, quoi de plus contraire à la foi en un Dieu bon que la faim de l’humanité ? Le démon veut ainsi que le salut apporté par Jésus se cantonne uniquement au domaine matériel : le véritable Messie serait celui qui libérerait l’homme de la faim. Par là, il nous montre sa vision du monde selon laquelle Dieu apparaît inutile pour le salut de l’être humain. Or Jésus donne une réponse à la proposition faite par Satan : Il nous donne finalement du pain, mais d’une manière bien différente de celle du Tentateur car Il se donne lui-même en nourriture pour le salut de nos âmes. Le diable emmène Jésus sur le sommet du temple et Lui dit de sauter en bas car, s’Il est le Fils de Dieu, les anges l’empêcheront de se faire mal : par cette tentation, le démon met Dieu à l’épreuve. Le Créateur doit se soumettre aux conditions que nous exigeons de Lui : nous nous mettons ainsi au-dessus de Lui et nous rejetons toute la dimension de l’amour, de l’écoute intérieure. Comme lors de la tentation précédente, le Christ va finalement réaliser ce que Lui propose Satan mais d’une manière bien différente : en effet, Il ne va pas se jeter dans l’abîme mais descendre, par sa Croix, dans l’abîme de la mort, sûr qu’en faisant ce saut dans l’amour, Il ne pouvait que tomber dans les mains du Père. Satan emmène Jésus sur une très haute montagne, Lui fait voir tous les royaumes du monde et Lui dit qu’il les Lui donnera s’Il se prosterne à ses pieds et l’adore : en offrant la domination du monde, le diable veut donner du Messie une image tout autre que celle qui est vraiment la sienne, en ne considérant son Royaume que d’un point de vue terrestre et politique. Or, le règne du Christ est différent : depuis la montagne du Golgotha, Jésus nous montrera que son royaume est un royaume d’amour qui consiste à donner sa vie pour ceux qu’on aime. Que pouvons-nous en retirer? Ces tentations ne concernent pas seulement la personne de Jésus : le Christ est solidaire de notre humanité et ce qu’Il vit nous éclaire sur ce que nous avons à faire. Il nous ouvre le chemin que nous devons prendre afin que nous puissions Le suivre avec confiance. En entrant en carême, n’oublions pas que Jésus a remporté la victoire contre Satan, et que par là Il a amassé pour nous un trésor de grâces pour mener le combat spirituel.

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Décembre 2020 : En ce prochain Noël, viens Jé...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers