In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Au feu !!

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 29)

« Ils virent apparaître comme une sorte de feu qui se partageait en langues et qui se posa sur chacun d’eux. » (Ac 2.3)

Le feu est très présent dans l’Histoire du Salut. Mais son symbolisme caractérise plus particulièrement les actions du Saint-Esprit : comme le feu qui transforme en lui tout ce qu’il touche, le Saint-Esprit veut éclairer, transformer, vivifier, embraser… nos cœurs. Mais que savons du feu en lui-même ? Le Triangle du feu  Pour qu’il y ait un feu, il faut trois éléments :

  • le combustible : ce qui brûle (bois, essence…)
  • le comburant : ce qui permet la combustion (oxygène…)

l’énergie d’activation : ce qui déclenche la combustion (flamme, soleil…) Une combustion est la réaction chimique libérant de la chaleur et  qui résulte de la réunion de ces trois éléments. Sous l'effet de l'énergie d'activation (notamment de la chaleur), le combustible dégage des vapeurs gazeuses (pyrolyse), qui vont réagir avec le comburant. Ce sont donc ces vapeurs qui brûlent dans les flammes. Pour éteindre un feu, il suffit de supprimer l’un des trois éléments. Les classes de feux  En raison de la diversité de combustibles, les feux ont été répartis en 5 classes, afin de mieux les combattre :

  • Classe A : combustibles solides formant de la braise (bois, papier, certains plastiques…)
  • Classe B : combustibles liquides (essence, white-spirit,…) ou produits liquéfiables (graisse, beurre, caoutchouc, certains plastiques…)
  • Classe C : combustibles gazeux (gaz de ville, butane…). Ils sont extrêmement dangereux car ils se mélangent naturellement à l’air et leur inflammation peut être explosive.
  • Classe D : métaux (aluminium, magnésium…)
  • Classe F : feux liés aux auxiliaires de cuisson sur les appareils de cuisson (huiles et graisses végétales ou animales)

« Hors classe » : feux d’origine électrique Propagation du feu  On note quatre grands types de propagation :

  • le rayonnement : mode de propagation de la chaleur à distance (rayon de soleil, cheminée)
  • la conduction : mode de transmission de la chaleur à travers un matériau (barre de fer)
  • la convection : transport de la chaleur par le mouvement d’un fluide (fumée, air, gaz)

la projection : projection de particules enflammées (braise projetée) Extincteurs Il existe différents extincteurs, qui en fonction du produit qu’ils contiennent, sont efficaces sur l’une ou plusieurs classes de feux. Cela est indiqué par la lettre inscrite dessus. On trouve principalement :

  • Extincteur à eau pulvérisée avec ou sans additif : il agit par refroidissement (action sur l’énergie d’activation) et par étouffement (action sur le comburant). Il est utilisé sur les feux de classe A ou B.
  • Extincteur CO2 : il agit surtout par étouffement mais aussi par refroidissement (il sort à une température -78°C). On l’emploie sur les feux de classe B ou C et pour les feux d’origine électrique.

Extincteur à poudre: il agit par étouffement. Il est utilisé sur les feux de classe A, B, C et parfois D. Pour les feux de gaz, le mieux est de couper l’arrivée de gaz. Pour les feux de cuisson (friteuses), il ne faut surtout pas mettre de l’eau mais l’étouffer. Mais pour le feu de l’Esprit Saint, pas besoin d’extincteur ! 

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Octobre 2020 : Notre-Dame, à vous les command...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers