In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

L’existence de Dieu ? Mathématique !

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 32)

Bonjour à tous, et désolé de vous savoir de nouveau assis sur les bancs de classe… Apprenez dans cet article à ré-flé-chir sur l’univers qui nous entoure et découvrez que les maths, finalement, servent à quelque chose…*

En avril dernier, je vous faisais part de progrès dans la recherche d’une particule élémentaire de l’univers responsable de la masse de la matière : le Boson de Higgs qui jusque là n’avait jamais été observée. Elle complète admirablement le modèle standard (sorte de table de la loi de la physique, établie par Einstein, qui décrit les douze particules et les trois forces qui les unissent pour former la matière ordinaire) auquel elle manquait. Cette particule a désormais été observée et il y a plus de 99,99 % de chances que l'observation soit correcte! Il faut à présent vérifier que ce qui a été vu correspond bien avec les attentes des scientifiques, car la moindre différence avec le boson standard mettrait sur la voie d'une théorie au-delà de l'actuelle… Palpitant !!! Plus encore, tout cela fait ré-flé-chir : Vous vous rendez compte ! On arrive à déceler l’existence d’un élément de l’univers grâce au calcul mathématique ! Il y a donc une correspondance entre une invention de l'esprit humain (en l’occurrence les maths) et la structure de l'univers ! Vous connaissez Matrix ? Néo, le héros, arrive à voir la structure informatique même de la matrix (monde inventé par les machines pour épanouir artificiellement l’esprit humain afin d’en tirer plus efficacement l’énergie nécessaire à leur activité) : tout lui apparaît série de 0 et de 1. C’est un film, mais il y a quelque chose en commun entre la Matrix et la Création : « Toute chose est nombre » comme le disait déjà Pythagore au IV siècle av JC). En effet, dans notre monde matériel, tout est intelligible parce que mesurable et quantifiable. Il semble que ce que disait Galilée est vrai : « Le livre de la nature est écrit en langage mathématique.» Mais il y a aussi une profonde différence entre ces deux mondes : la matrix est en vue d’exploiter l’homme, la création est en vue de son vrai bonheur ! Allons plus loin à présent : si par un travail laborieux de notre intelligence nous trouvons les lois physiques qui régissent l’univers, ces lois doivent elles-mêmes être le fruit d’une intelligence supérieure, intelligence créatrice et organisatrice. Le pape va encore plus loin ! (in altum !) : l’intelligence de l’homme parvient à saisir l’intelligence de l’univers (la manière dont il est structuré) parce que ces deux intelligences prennent leur source dans une unique intelligence : Dieu, source de toute raison ! Ainsi nous ne pouvons comprendre le monde qui nous entoure que parce que Lui, Dieu, nous donne de le comprendre ! Finalement, deux options se présentent à la liberté de l’homme : ou Dieu existe, ou il n'existe pas. Ou l'on reconnaît que Dieu est la Raison, source de toute raison, ou l'on soutient que le monde n’est qu’une matrix incompréhensible et que tout ce qui fonctionne sur notre terre ou dans notre vie ne serait qu'occasionnel, marginal. *Je vous rassure : la lecture du message de Benoît XVI pour le Colloque "De la lunette de Galilée à la cosmologie évolutive" du (2/12/2009) m’a aidé à réfléchir. 

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Mai 2021 : L'heure de la persévérance et de l...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers