In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Ah, voilà l’Avent et ses bonnes résolutions !

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 35)

Avant de prendre des bonnes résolutions, il faut bien y réfléchir...

Voici quelques citations célèbres à méditer : Il faut se tenir à une bonne résolution non parce qu'on l'a prise mais parce qu'elle est bonne ! (François de la Roche Foucauld) La fatalité veut que l'on prenne toujours les bonnes résolutions trop tard. (Oscar Wilde) Les résolutions sont comme les anguilles ; on les prend aisément. Elles vous filent entre les doigts. (Alexandre Dumas, fils) Il vaut mieux bien faire que bien dire. (proverbe) Les soucis d'aujourd'hui sont les plaisanteries de demain : rions-en donc tout de suite ! (Henri Béraud) Ensuite, ne cherchons pas trop loin des résolutions… si nous faisions simplement ce que nous avons à faire ?!! Une petite histoire pour illustrer ! « Il était une fois, quatre personnes qui s’appelaient TOUT LE MONDE, QUELQU’UN, CHACUN, et PERSONNE. Ce jour là, il y avait un important travail à réaliser. On a demandé à TOUT LE MONDE de le faire. TOUT LE MONDE était persuadé que QUELQU’UN le ferait. CHACUN aurait pu le faire mais c’est PERSONNE qui le fit. QUELQU’UN se fâcha parce que c’était le travail de TOUT LE MONDE. TOUT LE MONDE pensa que CHACUN pourrait le faire. Mais PERSONNE réalisa que TOUT LE MONDE pouvait le faire. En fin de compte, TOUT LE MONDE fît des reproches à QUELQU’UN parce que PERSONNE avait fait ce que CHACUN aurait pu faire… » A méditer ! Mais d’ailleurs, quelle est l’origine des résolutions… que l’on prend souvent à l’occasion de la nouvelle année ?!  Il semblerait qu’il faille remonter bien loin... Pas moins qu’au vingtième siècle avant Jésus-Christ, chez les Babyloniens qui avaient des préoccupations bien plus terre à terre que les nôtres !!! A Babylone, la résolution la plus populaire était de rendre les outils agricoles empruntés… 2000 ans plus tard les romains consacraient le mois de janvier au dieu Janus qui avec ses deux visages, pouvait à la fois contempler le passé et le futur. Les Romains auraient donc recherché auprès de Janus le pardon pour leurs mauvaises actions de l’année. Notons que l’histoire de notre république a déjà rendu impossible la prise de bonnes résolutions … Pour rappel à votre bon souvenir sous la Première République, il fut impossible de prendre de bonnes (ou mauvaises d’ailleurs) résolutions pour la Nouvelle Année, puisque le jour de l’An a été aboli de 1791 à 1797 ! Pour nous chrétiens, le premier jour de l’année est le premier dimanche de l’Avent. Il est donc grand temps de penser à ses résolutions ! Une grande affaire ! Peut être prendre la résolution de ne pas prendre trop de résolutions mais en prendre une pas trop grosse et la tenir mordicus !

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Octobre 2020 : Notre-Dame, à vous les command...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers