In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Grandes vérités, petites histoires...

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 41)

La panique du juge

La veille du jour où il doit présider le tribunal pour la 1° fois, un jeune juge est totalement paniqué. Il ne se sent pas du tout à la hauteur. Il n’a pas fermé l’œil de la nuit. Le matin, complètement affolé, il téléphone à son ancien professeur de droit pour lui confier son désarroi. Celui-ci lui répond : - Vous n’avez aucune raison d’avoir peur. Suivez mon conseil et tout ira bien. Dans votre tête, vous avez les milliers de paragraphes du code pénal et c’est très bien comme ça. Mais si vous perdez les pédales dans cette jungle, regardez vos 10 doigts et rappelez vous les 10 Commandements. Ils vous aideront à retrouver le bon chemin. Depuis, chaque fois que dans un procès tout devient compliqué et obscur, ce juge a recours au grand soleil du Décalogue, inscrit dans le cœur de tout homme par son Créateur !

Edison et le Bon Dieu

Edison, le grand inventeur, se promenait avec sa petite fille. La petite de 5 ans avait entendu parler du gramophone. -Grand-père, demande-t-elle, c’est toi qui as inventé la 1° machine parlante ?-Non, répond Edison, modeste, j’ai bien inventé une machine parlante, mais pas la 1°.-Et qui a inventé la 1° ? -Elle, on la voyait tous les dimanches à la quête, vous, on ne vous y a jamais vu ! -La 1° fut créée par le Bon Dieu. Elle s’appelle la femme. -Et quelle est la meilleure invention, la tienne ou celle du Bon Dieu ? -Celle du Bon Dieu, bien sûr, mais la mienne a un petit avantage : on peut l’arrêter quand on veut !

Kippour

C’est par un jour de Kippour que le jeune rabbin Sanders, passionné de golf, ne résista pas à l’envie brûlante l’aller faire quelques trous. Il profita d’une pause pendant les prières, et se rendit à un club assez loin de chez lui pour que personne ne le reconnaisse... Il n’y a personne sur le terrain. Il a bien quelques remords, mais c’est plus fort que lui, et puis, maintenant qu’il est là, ce n’est plus le moment de reculer. Satan attire l’attention du Seigneur : -Regarde, Seigneur, comment cet effronté transgresse le jour le plus saint de l’année, celui qui t’est entièrement consacré ! -Attends, répond sévèrement Dieu, tu vas voir comment il sera puni. Pendant ce temps, Sand ers place sa 1° balle. Quelle chance ! Du 1° coup, elle tombe dans le trou ! 2° balle : même exploit. Tout le parcours se fait ainsi : c’est un magistral sans faute ! Sanders rayonne : c’est le plus beau parcours de toute sa vie. Mais en rentrant chez lui, Sanders devient tout à coup pensif et s’arrête tout triste : -Personne ne me croira, personne n’a vu mon exploit ! -Tu vois, dit Dieu à Satan, il a sa punition !

Au Ciel

-Il ne fallait pas me faire mourir si jeune !Un jeune garagiste arrive dans l’au-delà et se plaint à Saint Pierre : -Quoi ? Jeune ? J’ai ici la liste des heures de travail que vous avez fait payer à vos clients et d’après cela, vous devriez avoir dépassé 100 ans ! Une pièce de monnaie arrive au Ciel, où on la fait immédiatement rentrer. Un gros billet arrive à son tour et se voit envoyé au Purgatoire. -Pourquoi moi et pas elle ? demande-t-il à St Pierre -Elle, on la voyait tous les dimanches à la quête, vous, on ne vous y a jamais vu !

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Octobre 2020 : Notre-Dame, à vous les command...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers