In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Lumen Gentium : Sacerdoce commun et sacerdoce ministériel

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 41)

Année de la foi : les 1000 questions de « Piccolo » à propos du concile Vatican II…

Super, je suis content. Mon ami Ludovic va être ordonné prêtre le 29 juin, pour la fête de s. Pierre et s. Paul. Tiens, voilà Karl, mon ami protestant. Je vais quand même le lui dire … C’est très bien, je suis content pour ton ami. Il donne sa vie au Christ pour le servir et pour servir les hommes.

Dis-moi, Karl, chez vous les protestants, il n’y a pas de prêtres !

Oui et non. Il n’y a pas de prêtres comme chez les catholiques, mais nous, on dit qu’on est tous prêtres. Attends, je ne comprends pas bien. Pour dire la messe il faut être prêtre, et vous ne dites pas tous la messe ! En plus vous n’avez pas la messe comme nous. Nous, on s’appuie sur la Bible. Or il est écrit : « Jésus Christ a fait de nous des prêtres pour Dieu son Père » (Ap. 1, 6). Mais qu’est ce que ça veut dire pour vous : être prêtre ? Le prêtre, c’est celui qui offre un culte à Dieu. L’apôtre Paul a dit : « Je vous exhorte, frères, à offrir vos personnes en hostie vivante, sainte, agréable à Dieu : c’est là le culte véritable que vous avez à rendre » (Rm 12, 1). Encore une fois, je vois que tu connais bien la Bible. Il faut que je réfléchisse à ce que tu dis.

« Deux façons essentiellement différentes d’avoir part au sacerdoce du Christ »

In Altum, j’ai une question … Regarde dans le Concile, Lumen Gentium, n. 10 et 11 … Trop bien ! Karl, viens vite. En fait, tout ce que tu m’as dit, le Concile Vatican II le dit aussi ! Qu’est-ce que tu racontes ? Si le Concile avait dit la même chose que les protestants à propos des prêtres, ça se saurait ! C’est vrai. En fait, il dit tout ce que tu as dit, et il dit des choses en plus. Ah bon ! Lesquelles ? Le Concile dit bien que tous les baptisés sont prêtres et il cite les mêmes passages de la Bible que toi, mais il distingue deux façons d’être prêtre, c’est-à-dire deux façons essentiellement différentes d’avoir part au sacerdoce du Christ : Il y a le sacerdoce commun qui concerne les baptisés et le sacerdoce ministériel qui concerne ceux que nous appelons les prêtres. Je te suis, mais précise un peu quelle est la pensée catholique sur ces deux formes de sacerdoce.  Je te cite le Concile. D’abord pour les prêtres : « Celui qui a reçu le sacerdoce ministériel jouit d’un pouvoir sacré pour faire, dans le rôle du Christ, le sacrifice eucharistique et l’offrir à Dieu au nom du peuple tout entier » Puis pour les fidèles baptisés : « les fidèles, de par le sacerdoce qui est le leur, concourent à l’offrande de l’Eucharistie et exercent leur sacerdoce par la prière, le témoignage d’une vie sainte, leur renoncement et leur charité effective. » Ce que je trouve bien, c’est que les catholiques reconnaissent que tous les baptisés sont prêtres d’une certaine façon. Pour le sacerdoce ministériel, et ce pouvoir sacré de faire le sacrifice eucharistique, j’ai un peu plus de mal.  Je comprends ta difficulté. Mais je crois qu’on peut appuyer cela sur l’Ecriture. Quand Jésus a institué l’Eucharistie, il a dit à ses apôtres : « Faites ceci en mémoire de moi ». C’est bien aux apôtres qu’il le dit ! C’est vrai. Je respecte la pensée catholique. J’y réfléchirai.

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Juillet 2020 : servir Jésus et l'Eglise
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers