In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Lumen Gentium: l'appel universel à la sainteté

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 45)

Année de la foi: les 1000 questions de "Piccolo" à propos du concile Vatican II...

Piccolo, approche un peu. Aujourd’hui c’est moi qui voudrais te poser une question !

Tiens donc, les rôles s'inversent aujourd'hui! 'Si l’on veut, mais pas complètement quand même. En effet, tu sais que dans le catéchisme question-réponse, c’est le maître qui pose des questions au disciple. Ainsi il s’assure que le disciple a assimilé l’essentiel. C’est vrai. D’ailleurs, c’est ce qu’a fait Benoît XVI dans le résumé du catéchisme (Compendium) et aussi dans le Youcat. Alors, j’écoute votre question. La voici : quel est, d’après toi, l’un de points les plus importants du Concile Vatican II ? Oh là, là, c’est difficile, car il y en a plein : l’œcuménisme, l’Eglise dans sa relation avec le monde moderne …  Je vais préciser ma question : un point très important qui soit en relation avec la grande fête du mois de novembre.  Heu, en novembre, on fête la présentation de la Vierge Marie, on fête saint André et puis surtout, le 1er novembre, c’est la Toussaint. C’est bien cela. Tu ne vois pas ? Ah si, j’ai trouvé : le Concile a insisté sur le fait que l’appel à la sainteté s’adresse à tous, et pas simplement à des hommes et des femmes exceptionnels. Tous sont appelés à la sainteté. C’est exactement cela.

Sais-tu que le Pape Paul VI, celui qui a dirigé le Concile, a beaucoup lu dans sa jeunesse un livre qui expliquait que tous sont appelés à la sainteté.             

 Non, je ne savais pas.                             Il s’agit de saint François de Sales : il expliquait que les évêques, les prêtres, les moines, les époux, les commerçants, les soldats, … tous sont appelés à la sainteté, chacun selon leur mode de vie.Et donc on retrouve cela dans le Concile ! Exactement ! Et c’est très stimulant, car c’est un appel très fort, qui s’adresse concrètement à chacun et transforme la vie.

Regardons exactement ce que dit le Concile.

Oui, c’est dans Lumen Gentium au chapitre 5. Je lis: « tous sont appelés à la sainteté » (39), car « Jésus a prêché à tous : « Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait » (Mt 5, 48) (40) C’est bien, mais en quoi consiste concrètement la sainteté ? Cela peut se dire en deux points : « aimer Dieu de tout notre cœur, et nous aimer mutuellement comme le Christ nous a aimés (40). » C’est beau, mais qui peut y arriver ? Aimer comme Jésus est au-dessus de nos forces ! Tu as raison, mais le Concile nous dit que « l’amour qui nous fait aimer Dieu par-dessus tout et le prochain à cause de lui est un don » qui nous vient « par l’Esprit Saint » (42). De plus, il est bien certain que « nous nous rendons tous fautifs en bien des points », c’est pourquoi « nous avons constamment besoin de la miséricorde de Dieu » (40) Je comprends que la sainteté c’est l’amour, puis que l’amour est un don de Dieu, et que Dieu pardonne nos chutes. C’est cela. Et l’important est de comprendre qu’il ne s’agit pas d’accepter ses chutes en pensant : Je suis comme ça ! Ce qu’il faut c’est toujours repartir avec ardeur en demandant la force au Bon Dieu. En bref, la sainteté, c’est une véritable révolution, c’est la révolution de l’amour !

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Septembre 2020 : forts dans la foi et fiers d...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers