In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Grandes vérités, petites histoires...

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 46)

À lire et méditer en ce temps de l’Avent où nous sommes appelés à préparer la crèche de nos cœurs pour l’Enfant Dieu ! Un jour, l’évêque Saint François de Sales (ci-contre) arriva à cheval dans un village. Il y rencontra un paysan qui se loua devant lui de prier sans aucune distraction ». « C’est formidable, répondit François de Sales, je n’ai encore rencontré personne qui y soit parvenu, tu mérites une récompense. Ecoute, si tu réussis à prier tout le Notre Père sans penser à quoi que ce soit d’autre, je te donnerai mon beau cheval ». Le paysan se réjouit beaucoup et commença sa prière, pour l’interrompre à la moitié : « est-ce que j’aurai la selle aussi ou seulement le cheval ? »-« Ni cheval ni selle » répondit l’évêque en souriant ! Un jeune avocat vient de s’installer un magnifique bureau. Pour couronner l’ensemble, il s’est offert un téléphone de luxe qui trône provisoirement sur son bureau. Un client est annoncé. Le premier ! Le jeune avocat commence par le laisser patienter un quart d’heure - par principe. Pour faire plus grande impression encore sur son client, l’avocat décroche son téléphone au moment où il entre dans son bureau et il simule une importante conversation téléphonique. « Mon cher directeur général, nous perdons mutuellement notre temps... Oui, si vous y tenez vraiment... Mais pas à moins de 50 000 francs... Alors bon, c’est entendu... Au revoir monsieur ! ». Il raccroche. Le client semble en effet très impressionné, presque abasourdi. « Vous désirez monsieur ? ». - « Je... je suis le monteur... Je venais brancher le téléphone ». Pendant la guerre de Sécession, un curieux s’approcha du général Jackson : « Mon général, puis-je vous demander où vous allez attaquer maintenant l’ennemi ? ». Le général lui demanda à voix basse dans le creux de l’oreille : « Dîtes moi, pouvez-vous garder un secret ? » -« Oui, bien sûr, mon général ». Et Jackson d’ajouter : « Moi aussi ! ». La question suivante fut posée lors d’un concours radiophonique : quelle est la plus belle phrase d’amour qu’une femme puisse entendre ? Après beaucoup de discussions le jury attribua le premier prix à cette réponse : « La plus belle phrase d’amour qu’une femme puisse entendre est celle de son mari qui lui dit : « Reste couchée, j’y vais ! », lorsque le bébé se met à pleurer à trois heures du matin ». Un jeune noble imbu de lui-même demande un jour à l’écrivain anglais Bernard Shaw : « Est-il vrai, monsieur Shaw que votre père était tailleur ? » - « Oui, c’est vrai. » - « Alors, il y a une chose que je ne comprends pas, dit le Lord. Pourquoi n’êtes vous pas, vous aussi, devenu tailleur ? ». Shaw sourit. Il le regarde de haut en bas et lui demande : « Dites moi, jeune ami, est-il vrai que votre père était un gentleman ? » - « Sans aucun doute ! ». -« Alors, il y a une chose que je ne comprends pas, dit Shaw. Pourquoi n’êtes-vous pas, vous aussi, un gentleman ? »

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Octobre 2020 : Notre-Dame, à vous les command...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers