In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Que devinrent les apôtres après la Résurrection et la Pentecôte ?

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 51)

Voyons ce que nous disent la grande Tradition de l’Église et certaines autres traditions sur ce sujet...

Saint Pierre Saint Pierre fait partie des apôtres les plus connus. Il fut d'abord sur Antioche de Syrie avant de parvenir à Rome où il exerça son ministère pendant 25 ans. Lors de l'incendie de Néron en 64, il fut arrêté et enfermé jusqu'à son exécution au Vatican sur une croix, la tête en bas, ne se jugeant pas digne de mourir comme son Seigneur. Saint André Saint André fut l'apôtre des Grecs. C'est peu de temps avant son frère qu'il fut crucifié à Patras en Achaïe par un certain Egéas. Il resta sur la croix deux jours en ne cessant de prêcher la Foi. Lui aussi, se jugeant indigne de mourir comme son maître demanda un croix différente. Elle eu donc une forme de X, maintenant appelée  : « croix de Saint André » Saint Jacques le Majeur Les Actes des Apôtres nous rapporte qu'Hérode Agrippa, neveu d'Hérode le Grand, se mit à maltraiter certains membres de l’Église. Il supprima Jacques, le frère de Jean, en le faisant décapiter. La Tradition nous rapporte qu'il est allé évangéliser l'Espagne, notamment à Saragosse où il a eu une apparition de la Sainte Vierge. Celle-ci y est toujours vénérée  sous le titre de  « Notre Dame del Pilar » Saint Jean Il fut le seul à ne pas mourir martyr. Cependant il fut bien martyrisé ! En effet, la Tradition nous rapporte qu'il fut conduit à Rome par ordre de Domitien (81-96) alors qu'il prêchait en Italie. Il fut plongé dans une chaudière d'huile bouillante mais qui ne lui fit aucun mal. Une église (Saint Jean porte latine) est toujours sur ce lieu en commémoraison de cet événement. L'empereur l'exila alors sur l’île de Patmos où il reçu les visions de l'apocalypse. Après son exil, il mourut à Éphèse ou nous pouvons toujours voir son tombeau. Saint Philippe Cet apôtre aurait évangélisé d'abord la Grèce puis la Phrygie. C'est là qu'il trouva la mort, à Hiérapolis, par un supplice décrit soit comme une crucifixion soit comme une lapidation. Saint Barthélémy Selon l'historien Eusèbe (IVème siècle), un certain Panthène aurait trouvé jusqu'en Inde les signes d'une présence de l'apôtre. Son martyre, très souvent représenté dans l'art, est particulièrement horrible : il fut écorché vif. Saint Matthieu C'est peut-être sur cet évangéliste que nous avons le moins de précisions. Il aurait évangélisé l’Éthiopie et aurait été poignardé après avoir célébré la messe. Saint Thomas Selon Origène, Saint Thomas évangélisa d'abord la Syrie et la Perse. Puis se rendit jusqu'en Inde occidentale, et à partir de là le christianisme parvint jusqu'en Inde méridionale. On le représente régulièrement avec une lance, signe de son martyre. Saint Jacques le Mineur D'après Flavius Josèphe, il fut évêque de Jérusalem pendant 20 ans. Il fut arrêté en 62 par Hérode Agrippa II. On le mit à mort par lapidation. Saint Simon et St Jude Ces deux apôtres partirent évangéliser la Perse. Ils auraient subi le martyre à la suite d'un mouvement de foule lors duquel ils furent lynchés. Saint Matthias L'apôtre qui remplaça Judas évangélisa lui aussi l’Éthiopie et certaines traditions nous disent qu'il serait mort sous le coup d'une épée ou d'une hallebarde. Saint Paul Enfin, last but not least, Saint Paul, qui a rejoint les Apôtres après sa rencontre avec Jésus sur le chemin de Damas, a beaucoup voyagé. Pour tout savoir, lisez en ce temps pascal les Actes des Apôtres ! Il mourut décapité à Rome en 67, où il est avec saint Pierre l’une des colonnes de l’Église.

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Octobre 2021 : Regardons l'étoile, invoquons...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers