In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

2014-2015 : Deux synodes sur la famille Comprendre l’enjeu à la lumière de l’enseignement de l’Église - Familiaris Consortio (2)

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 63)

Pour lire la 1ère partie, cliquez ici

Familiaris Consortio (2) Jean-Paul II, 22 novembre 1981

Dieu a créé la famille comme une communauté de vie et d'amour. C’est donc sur la base de l’amour et de la vie que Jean Paul II a mis en lumière ses devoirs principaux: I. Former une communauté  de personnes unies dans l’amour La vocation fondamentale de l'homme est l'amour. Cette vocation trouve une application privilégiée dans la famille. "L'homme ne peut vivre sans amour, sa vie est privée de sens s'il ne reçoit pas l'amour et s'il n'y participe pas" dit le Pape.  En quoi la vocation à l'amour vécue dans la famille, est-elle à l’image de la Trinité ? La vocation à l'amour dans la famille permet de vivre une communion de personnes : communion entre l’homme et la femme,  puis entre parents et enfants. La famille, communion de personnes, est à l’image de la Trinité, Communion de Personnes. Le mariage, communion de 2 personnes, l’homme et la femme, est indissoluble. Quel est le fondement de cette indissolubilité? L’annonce joyeuse du caractère définitif de l’amour conjugal trouve en Jésus Christ son fondement et sa force. C’est Jésus qui donne à l’homme et à la femme un « cœur nouveau » capable d’aimer par delà les épreuves et les difficultés. Quant aux époux abandonnés par leur conjoint, mais qui, par fidélité, ne contractent pas de nouvelle union, ils offrent un beau témoignage dont le monde actuel a grand besoin. Quelle mission particulière le Pape reconnaît-il à la femme ? La dignité de la femme requiert qu’elle ait accès aux fonctions publiques, au même titre que l’homme. Mais la vraie promotion de la femme exige aussi que soit pleinement reconnue la valeur de son rôle maternel et familial. Il n’est pas juste que les épouses et les mères soient contraintes de travailler hors du foyer. Et que dire du rôle de l’homme époux et père ? Il faut retrouver la conviction que la place et le rôle du père dans la famille sont d'une importance unique et irremplaçable. Il ne faut ni absence du père, ni présence oppressive du père. Et l’enfant ? Il est un don inestimable qui enrichit le cœur de ceux qui l’accueillent. La sollicitude pour l'enfant —dès avant sa naissance— est, pour l'homme, la manière primordiale de vérifier sa relation à l'homme Et les personnes âgées ? Les mettre de côté est un grand appauvrissement. Tout en restant discrètes, elles ont mission d’être témoin du passé et d’être source de sagesse pour les jeunes. Elles ont le charisme de combler les fossés entre les générations, avant même qu’ils ne soient creusés. II. Servir la  vie  Certains demandent : ‘‘Le monde est cruel, ne serait-il pas préférable de ne pas naître ?’’ ‘‘Ne peut-on pas recourir à la contraception ?’’  La raison de ces mentalités, dit le Pape, est l'absence de Dieu dans les cœurs. Comment l'Eglise aide-t-elle les époux dans l'ouverture à la vie ? L'Eglise prend le parti de la vie. Elle considère comme une forme éminente de charité de ne diminuer en rien la salutaire doctrine du Christ, prophétiquement proclamée par Paul VI : il y a un lien indissoluble entre les deux significations de l’acte conjugal : union et procréation. L’Eglise, mère et éducatrice, se fait proche des conjoints en difficulté : avec patience et confiance en la grâce de Dieu, elle les aide à surmonter les obstacles pour un épanouissement du bel amour. Elle veut des efforts plus décisifs pour promouvoir la régulation naturelle de la fécondité. Elle appelle les époux qui en vivent à rendre témoignage de la sainteté et de la douceur de la loi d’amour. Et l’éducation des enfants ? L’Église soutient les parents dont le rôle est si important, qu’en cas de défaillance, il peut difficilement être suppléé. Les parents ont le droit et le devoir d'éduquer les enfants. Par le sacrement de mariage, leur mission d’éducation est élevée à la vocation d'un ministère authentique de l'Eglise. Premiers hérauts de l'Evangile auprès de leurs enfants, ils deviennent ainsi pleinement parents : ils engendrent à la vie selon la chair et à la vie selon l’Esprit de Dieu. Cliquez ici pour lire la 3ème partie

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Décembre 2020 : En ce prochain Noël, viens Jé...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers