In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

La méthode scientifique

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 65)

Maths, SVT, Physique, Chimie ...Philosophie. Toutes mes condoléances pour cette nouvelle année scolaire. Saviez-vous que ce que vous étudiez a quelque chose à voir avec la nature et le réel des choses qui vous entourent ?

Au IV siècle avant Jésus Christ vivait un homme pas comme les autres, se posant pas mal de questions et cherchant à comprendre toute chose. Sa méthode consistait à partir de la complexité de la multitude de ce qui nous entoure (les espèces, les minéraux, et tout ce qui existe), à chercher quelle en est l'origine, pour arriver à comprendre l'univers et sa cause. Pour lui, arriver à cette cause première, au principe de tout ce qui existe, la saisir avec l'intelligence et donc la connaître : là résidait la véritable science qui s'émancipait des récits mythologiques alors en vogue. Seulement, l'histoire n'étant pas vraiment un long fleuve tranquille, une vague va troubler son cours au 17ème siècle par une remise en cause de ce type de connaissance au profit de ce qui sera alors appelé « l' expérience scientifique ». Surfent alors les initiateurs de la science moderne désormais basée non plus sur des démonstrations d'ordre philosophique (qui déjà s'appuyaient sur l’expérience de la réalité), mais sur l’expérience transcrite dans le langage mathématique : puisque la matière est par essence quantifiable, on doit l'exprimer au moyen de chiffres. Les maths ont donc la faculté de traduire la nature ; la physique moderne décrit mathématiquement la matière et ses lois ; la géométrie schématise mathématiquement la nature, son étendue et son mouvement. La méthode scientifique moderne s'est vite avérée très rigoureuse et très fiable, et les découvertes engendrées ont permis un saut dans la connaissance du monde visible. Seulement, elle cantonne sa recherche dans le seul aspect matériel quantifiable. Le péril est alors de considérer que ce qui échappe à la mesure et ne peut être exprimé en équation, n'existe pas. La question, pourtant fondamentale, du sens des choses (le monde, la vie, les actes, l'homme etc.) lui échappe complètement. C'est pourquoi la science qui émane de la méthode scientifique mathématique doit s'inscrire dans une vision plus large de la nature, vision offerte par une philosophie ouverte à la Révélation. On a ainsi besoin d'autres disciplines, comme la philosophie et la théologie, afin de saisir la nature profonde des choses. Alors vous voulez vraiment connaître ? Ne vous enfermez pas ! A+ Jipsou

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Décembre 2020 : En ce prochain Noël, viens Jé...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers