In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

L’Histoire du ski

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 78)

Chaque année, nous avons plaisir à regarder les prestigieuses descentes à ski à la télévision, ou plus encore, chausser les skis pour savourer  les sensations de glisses ! Mais savez-vous d’où nous viennent les skis ? L’âge du ski est très ancien. Son histoire remonterait à 3000 ans avant Jésus-Christ dans les pays scandinaves. En effet, nous avons retrouvé des gravures rupestres et des skis fossilisés. Néanmoins ils parviennent difficilement dans Alpes. Pendant longtemps, la montagne est perçue comme très dangereuse et la vie, particulièrement difficile. Les montagnards font le plein de nourriture l’été et « hivernent » dans leurs chalets en attendant la fonte des neiges. Mais le ski se fait connaître dans le monde entier, lorsqu’en 1888, l’explorateur Nansen (norvégien) traverse le Groenland sur ses skis. Notons qu’il existe avant cet événement quelques pionniers alpins : tout d’abord Henri Duhamel, surnommé le père du ski, qui, en 1878, lors de l'exposition universelle de Paris, trouve une paire de longues et étroites planchettes au pavillon scandinave. Au début, il ne sait pas comment se servir de ces planches dont il ignore jusqu'au nom! Mais après avoir découvert les fixations, il fonde avec quelques amis en novembre 1895 à Grenoble le premier Ski Club des Alpes. Il dira : «  je dois avouer que durant d’assez longs jours, je me trouvais aussi embarrassé d’en tirer convenablement profit, qu’une carpe peut l’être, d’une pomme. » A la même période, en Autriche, Mathias Zdarsky met au point des skis plus courts (1.80 m), avec un système de fixations métalliques, adaptés au relief alpin. En pays de Savoie, il semble que le premier autochtone se déplaçant à skis est le Docteur Payot, de Chamonix. Dès 1898, ce médecin utilise ce mode de transport pour se rendre auprès de ses malades. A Val d’Isère, l’instituteur Mangard pratique également le ski dès 1890, pour se rendre à l’école du village, où il enseigne. L’Armée a, elle aussi, joué un rôle important dans l’histoire du ski. Après une période réticente ou la raquette domine, l’armée française commence à s’y intéresser pour ne pas être en marge des pays voisins. Le jeune capitaine Clerc réussit à convaincre sa hiérarchie de doter les chasseurs alpins de skis. En 1903, le ministre de la guerre crée ainsi la première école de ski. Plus de 5000 skieurs militaires y sont formés jusqu'en 1914. Ainsi, l’armée favorise l’attrait du ski qui devient peu à peu un sport se développant au-delà des environs des villes de Savoie. Il advient alors que les villages d’altitude prennent de la valeur pour les sports de neige. En 1924, nous avons les premiers Jeux Olympiques d'hiver où la discipline ski entre en compétition dans différentes catégories : fond, combiné nordique et saut au tremplin. Il faut attendre 1936 pour voir apparaître le ski de piste. En 1931, on assiste pour la première fois aux Championnats du monde de ski alpin et enfin, le 5 janvier 1967 naît la Coupe du monde de ski alpin. La réputation du ski est établie et ne cesse pas de se développer.

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Octobre 2021 : Regardons l'étoile, invoquons...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers