In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Parce que le monde bouge, fonder sa vie sur quelque chose de stable ?

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 81)

Bonjour à tous et bienvenue sur la toile de Jips ! Bonne année et bon courage pour lire cette feuille de choux ! Je suis sûr que vous vous êtes déjà posé la question « mais sur quoi fonder sa vie ? » Et elle vaut le coup parce qu'elle n'est pas si facile quand on y pense… Une des caractéristiques, sinon la caractéristique de notre univers est qu'il est sans cesse en mouvement, sans cesse en train de se transformer, de se désintégrer pour être réintégré dans un ensemble plus complexe :« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » disait justement Lavoisier. Dans ce contexte qui donne le tournis, accroche-toi ! Mais à quoi ? « Mais penses-y Jips : nous, nous on est en forme, on tient debout sur une terre stable etc. » Tiens, penses-y donc ! Alors, c'est la grande forme ?! La terre est-elle si stable que tu le penses ? Nous ne connaissons pas les limites de notre monde. Jusqu'à présent, nous n'avons réussi à percevoir que des rayons nous venant d'astres situés à « seulement » 82, 8 milliards d'années lumières (1013 kilomètres), sans avoir touché le bout (loin de là) d'un univers qui semble en extension... Notre exploration de l'infini s'étend également vers l’infiniment petit qui lui non plus ne se gêne pas pour se dérober sous nos yeux en même temps que sous nos pieds, et les questions à propos des particules élémentaires de ce que nous appelons « matière », se multiplient au fur et à mesure qu'on tente de les observer... On se demande entre autre si on pourrait descendre au-delà des 10-18 mètres... Et nous, dans tout ça ? On pourrait, en schématisant, répondre qu'on se trouve entre les deux. On est en plongée, sans pouvoir (ni même en avoir l'espoir) percevoir la surface, et de même pour le fond. Si, si, mon cher ami, tu flottes bel et bien entre 2 eaux infinies ! Oups x 10^1000 d'années lumières !!!! Alors ça baigne toujours ? Et oui ça baigne, d'autant plus que le continent sur lequel tu évolues flotte sur une mer embrasée… « Mais non ! » , t'écries-tu, « le monde n'est pas aussi hostile ! » Remarque plus que judicieuse… Nous en avons déjà parlé par ailleurs, mais c'est assez incroyable de constater que notre vie tient au miracle. Miracle de précision dans l'ordonnancement d'un univers, qui, non seulement n'est pas hostile, mais semble carrément converger afin que la vie soit possible, et même à priori plutôt agréable ! Il est difficile de tenir à la fois les caractéristiques de l'univers et le fait que toutes ces conditions soient réunies, non seulement pour que l'homme puisse vivre, mais aussi pour un épanouissement total de son être. Il y a donc quelque chose de l'autre côté du décor… Le fait même de ton existence, cher ami, réclame donc une Présence ayant à la fois assez d'intelligence pour ordonner un univers pour toi, et aussi pas mal de sollicitude… Cette sollicitude et cette Présence, tu peux en faire l’expérience, en essayant d'être toi-même présent à Elle, qui te regarde à chaque instant, dans le seul « lieu » qui n'est pas soumis au perpétuel changement : l'Eucharistie. Le mieux pour fonder sa vie, serait peut-être de la fonder sur son fondement ? Puissant, non ? Agent Jips

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Juillet 2020 : servir Jésus et l'Eglise
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers