A Rome pour Benoît XVI !

Publié le par

80 pèlerins à Rome pour rendre hommage à Benoît XVI

Le 31 décembre n’était pas encore achevé que la voix de Père Bernard résonnait déjà dans l’église de Saint Pierre de Colombier : « Il faut que la Famille Missionnaire de Notre-Dame et ses amis soient nombreux à Rome pour entourer Benoit XVI en ce prochain 5 janvier ! ».

Accueil chaleureux

En deux jours, la Providence et la motivation aidant, tout était organisé et le mardi 3 janvier à 4 heures du matin, deux cars partaient de Saint Pierre de Colombier, se remplissant de Dominis ou d’amis au fur et à mesure des haltes et des chapelets médités … Le soir, nous étions 81 à nous retrouver à Rome, pour la messe à la Paroisse de l’Immaculée Conception, à quelques mètres du foyer Domini de Rome. Accueil chaleureux et plein de générosité du curé, Don Valerio !

Prière devant le corps de Benoît XVI

Le lendemain, mercredi 4 janvier, fut une journée particulièrement intense qui débuta à la basilique Saint Pierre de Rome, où était exposé le corps de Benoit XVI, devant lequel tant de fidèles, particulièrement des jeunes, des prêtres et des consacrés, ont tenu à venir s’incliner, le cœur gonflé de respect et de reconnaissance !... Pendant environ 2h30, Dominis et amis de Notre-Dame des Neiges avons pu, tantôt de près tantôt de loin, prier auprès de Benoit XVI, pour lui et avec lui. Nous rappelant sa vie si pleine d’amour pour son Seigneur, son service si humble et courageux  de la Vérité, ses approfondissements si merveilleux des mystères de la foi … et sachant bien que ce qu’il a commencé sur la terre ne s’achève pas avec son entrée dans l’éternité, au contraire, nous lui avons confié particulièrement l’Eglise et sa mission de salut des âmes, lui demandant aussi la grâce de nous aider à accomplir, chacun à notre place mais avec courage et grand amour, notre part de travail dans la vigne du Seigneur !

Benoit_XVI_gisant_2.jpg

Pèlerinage dans les basiliques romaines

Le mercredi après-midi nous avons pu continuer notre pèlerinage : Sainte Marie-Majeure (Notre-Dame des Neiges de Rome !), Sainte Praxède (avec sa relique le la colonne de la Flagellation), Saint Jean de Latran, la Scala Sancta, la Sainte Croix de Jérusalem… En ce dernier lieu, nous avons rencontré un instant le cardinal Müller (ancien Préfet de la Congrégation pour la doctrine de la Foi, très proche de Benoît XVI et chargé par lui de l’édition de ses œuvres complètes), qui allait célébrer la Messe pour un groupe d’Allemands, et qui nous a encouragés et bénis.

Cardinal_Muller.jpg

Même avec du recul, nous nous demandons encore comment nous avons pu faire tant de choses, si calmement et en si peu de temps ! A chaque endroit, nous avons pu nous « poser » pour accueillir les grâces du lieu, pour nous-mêmes et pour tous ceux qui nous accompagnaient spirituellement ! Notons également la grande joie de vivre ce pèlerinage dans un bel esprit de famille (avec la présence des 14 postulants-novices Dominis !) et de cordée, nous aidant mutuellement dans les petites difficultés !

Une  messe de requiem pour notre pape émérite nous rassembla une nouvelle fois le mercredi soir dans la Paroisse de l’Immaculée Conception. Messe vécue en grande communion avec Saint Jean-Paul II, car le célébrant portait la chasuble dont était revêtu le saint pape lors de sa venue dans cette église pour y couronner la statue de la Vierge Marie ! Une nouvelle occasion de faire mémoire des liens profonds qui ont toujours uni ces deux grands serviteurs de Dieu et de l’Eglise.

La messe des funérailles

Arriva le jeudi 5 janvier au matin, jour de l’enterrement. Sur la place Saint Pierre, l’avenir de l’Eglise était là : tous ces prêtres, ces consacrés et ces laïcs qui, conscients de ce qu’ils doivent à Benoit XVI et de l’immense héritage spirituel et théologique légué par lui à l’Eglise et à l’humanité, n’ont pas voulu manquer ce rendez-vous avec l’histoire. Si la souffrance était là, la joie profonde de le savoir entré triomphalement dans son éternité l’emportait ! Oui, c’était du côté du Ciel qu’il convenait de vivre cette célébration, avec la certitude inébranlable que tout ce qui a été semé portera beaucoup de fruits ! D’ailleurs, il était beau et réconfortant de constater, à l’occasion des différentes rencontres que nous avons pu faire en ces jours, que beaucoup gardent dans leur cœur ces paroles du testament de Benoit XVI, et en vivent : « restez fermes dans la foi. Ne vous laissez pas troubler ! »

Pour approfondir

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Janvier 2023 : l'Eglise est apostolique
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers