Un grand pas en avant pour le respect de la vie

Publié le par

Communiqué de la Famille Missionnaire de Notre-Dame

En ce 24 juin, solennité du Sacré-Cœur, la Cour suprême des États-Unis annule l’arrêt Roe vs Wade qui, depuis 1973, empêchait les États américains d’interdire l’avortement. Suite à cette décision de la Cour suprême, plusieurs États ont déjà fait entrer en vigueur des lois interdisant l’avortement, et d’autres s’apprêtent à le faire dans les jours qui viennent.

Notre Famille Missionnaire de Notre Dame se réjouit profondément de cette décision historique qui est un grand pas en avant et aura de fortes conséquences en faveur du respect du  premier des droits de l’homme : le droit à la vie. Nous saluons le courage des six juges de la Cour suprême qui se sont prononcés en ce sens, des hommes politiques qui se sont engagés pour protéger le droit à la vie, et de tous ceux, de toutes origines et de toutes confessions, qui ont œuvré depuis des décennies pour le respect de la vie.

Les évêques américains ont déclaré : «Pendant près de cinquante ans, l'Amérique a appliqué une loi injuste qui a permis à certains de décider si d'autres peuvent vivre ou mourir ; cette politique a conduit à la mort de dizaines de millions d'enfants à naître, des générations privées du droit de naître. »

Cette décision est une grande victoire et un motif d’espérance pour ceux que saint Jean-Paul II désignait comme le « peuple de la vie et pour la vie » (encyclique L’Évangile de la vie, n° 6). Elle renforce notre détermination à agir en faveur des plus fragiles : les enfants dans le sein de leur maman.

Nous rendons grâce à Dieu, et continuerons à travailler dans la paix pour que vienne la civilisation de l’amour, de la vérité et de la vie.

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Août 2022 : lettre
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers